Les actualités Citroën 

Citroën C4 : Premier essai en Australie


La troisième génération de Citroën C4 fait ses débuts sur le marché australien, l'occasion pour les médias locaux d'en prendre le volant et de nous livrer leur avis qui, vous allez le voir, peut être différent de leurs collègues européens.

Un point qui fait l'unanimité en Europe est l'excellent confort procuré par la Citroën C4. Confort qui fait donc merveille en Australie également puisque de l'essai est encenseur sur ce chapitre. Ainsi, si à l'occasion de a présentation de la C4, le journaliste avait jugé pompeux les qualités mises en avant par Citroën, il les confirme une fois au volant indiquant " la conduite est exceptionnellement douce et qu'elle se comporte avec le sang-froid que vous attendez normalement d'un véhicule beaucoup plus luxueux car elle absorbe presque toutes les bosses avec facilité. C'est très impressionnant."


Le style de la C4 était également jugé en Europe comme très original certes mais peut être trop...qu'en est-il en Australie ? En fait, c'est plutôt le mélange des genres qui intrigue en Australie et la difficile perception de ce qu'est réellement la C4 : une berline, un SUV, les deux...Toujours est-il que Citroën est loué pour le style indiquant que la marque ne cherche pas la sécurité avec le design et ne produit pas de poupées russes comme certaines concurrentes.


A l'intérieur, la C4 étonne par son support de tablette qui est jugé "assez cool" même si le journaliste doute de l'utilisation au quotidien et indique qu'une pareille proposition à l'arrière aurait, peut-être, été plus judicieuse. Mais là où les australiens diffèrent des européens est sur le compteur numérique 5 pouces de la C4 qui a tant fait couler d'encre ici. Le journaliste décrit ainsi que "contrairement à de nombreuses voitures de nos jours, où tant d'informations sont entassées dans un petit espace avec toutes les infos que vous pourriez souhaiter en un clic, Citroën a supprimé tout cela et a gardé les choses simples, ce qui est en fait très rafraîchissant. C'est incroyable ce que vous ne manquez pas quand il n'y en a plus."


En Australie, la C4 n'est proposée qu'en un seul niveau de finition, Shine le plus haut, et c'est cela qui peut gêner la carrière de la C4. Car, affiché à des tarifs élevés, la C4 Shine pourrait être boudée par nombre d'acheteurs qui la trouveront trop chère, d'autant plus que certaines concurrentes sont plus accessibles. Il est ainsi reprocher cette politique d'un seul moteur et d'une seule finition, de plus la plus haute, qui grève le prox de vente et limite les ventes. Cette stratégie, commune à toutes les Citroën en Australie, est évidemment un gros problème car elle limite fortement les ventes, la marque n'ayant vendu que 175 voitures en 2021 dans le pays. Ce d'autant plus qu'au Japon, Citroën propose la C4 en plusieurs finitions et plusieurs moteurs dont l'électrique qui est sous évaluation en Australie et, pour lequel, le journaliste souhaite ardemment sa venue.


En conclusion, les qualités de la C4 sont reconnues comme son excellent confort et sa généreuse habitabilité. Son petit écran d'instrumentation n'est pas un souci en Australie et ce choix est même salué. Mais si Citroën persiste à ne proposer que des versions hautes donc chères, la marque sera condamnée à de faibles volumes alors que la C4 a un look et un concept qui pourrait faire mouche en Australie.

519 vues12 commentaires