Les actualités Citroën 

Citroën AMI : En route vers le Brésil ?


Petit à petit, la Citroën AMI sort du cadre initialement envisagé pour aller conquérir de nouveaux pays qui n'étaient pas envisagé au départ. Après la Grèce et le Royaume-Uni, il se pourrait que la petite puce de Citroën traverse l'Atlantique pour se retrouver distribuer en Amérique Latine et notamment au Brésil.

Ce n'est pas une annonce officielle mais un faisceau d'indices indique que Citroën pourrait commercialiser AMI au Brésil. Ainsi, lors de la présentation à la presse du nouveau ë-Jumpy lors de la révélation du plan Citroën4ALL (à relire ICI), les responsables de Citroën ont plusieurs fois fait mention à AMI. En effet, si la marque s'engage dans la concrétisation du programme C-Cubed conçu et fabriqué en Amérique Latine, la marque ne sait jamais caché qu'elle pourrait commercialiser d'autres modèles en dehors des produits C-Cubed comme elle le rappelle dans le communiqué de presse "Par ailleurs, Citroën dispose également d'un large portefeuille mondial, toujours soigneusement étudié pour évaluer sa connexion en fonction des caractéristiques de chacun des marchés de la région. Ainsi, il est également possible de répondre aux attentes des clients pour des modèles autres que ceux produits localement, de manière durable et rentable pour l'entreprise."


Plusieurs éléments vont dans le sens d'une possible commercialisation d'AMI au Brésil :

  • La volonté de Citroën étant d'être une marque accessible et innovante pour tous partout dans le monde, l'introduction au Brésil d'AMI aurait du sens puisqu'elle est accessible financièrement, innovante à plus d'un titre et électrique.

  • Fabriquée au Maroc, AMI serait donc exporter au Brésil et pourrait être assujettie à des taxes d'importation sauf que ces mêmes taxes sont nulles pour les véhicules électriques. Ainsi, la petite Citroën ne serait pas frappée par des taxes qui, de fait, l'aurait renchéri.

  • Les grandes villes telles que São Paulo et Rio de Janeiro sont surchargées, avoir un petit véhicule électrique, maniable, agile et capable de passer partout pourrait répondre aux besoins des consommateurs.

En conclusion, il y a tout lieu de penser qu'AMI puisse un jour arriver au Brésil tant elle correspond à l'ADN de Citroën et s'inscrit pleinement dans le plan Citroën4ALL. D'ailleurs, l'ensemble des analystes du marché automobile brésilien s'attend à la prochaine annonce de l'arrivée d'AMI dans le pays. Petite, maniable et agile, électrique et accessible, AMI a toutes les chances pour s'imposer au Brésil dont les grandes villes sont surchargées. Elle contribuerait ainsi à l'image de marque que Citroën veut installer dans le pays à travers son plan Citroën4ALL où l'innovation et l'accessibilité pour tous sont la clé de voûte et dont AMI est une parfaite représentante.

Mots-clés :

310 vues4 commentaires