top of page

Les actualités Citroën 

Citroën AMI : Elle sera vendue en Amérique latine


La Citroën ami dans sa version Tonic vue de trois quart avant

Incroyable épopée que cette Citroën AMI ! Alors qu'elle ne devait être vendue que dans cinq pays européens, la petite puce de la Marque a essaimé le continent avant d'en sortir pour être vendue notamment au Maroc et en Turquie non sans un grand succès. Cette fois, la Citroën AMI prend le large puisque la marque annonce officiellement qu'elle sera disponible en Amérique Latine.

Citroën testait son Ami au Brésil et en Argentine avec la ferme intention de voir comment les consommateurs de ces deux marché se comporteraient face à cette solution de mobilité inédite qui rend la mobilité électrique super accessible. Il faut croire que les différents tests effectués depuis quelques mois ont séduits le public puisque la Marque annonce la commercialisation prochaine de la Citroën Ami au Brésil mais également dans d'autres pays de la région.


Il faut dire qu'Ami a de grandes qualités et est approprié aux grandes métropoles qui composent l'Amérique latine où la circulation est souvent congestionnée et en tous les cas très difficile. Les différentes métropoles ( Sao Paulo et Rio de Janeiro au Brésil, Buenos Aires en Argentine ou Bogota en Colombie) concentrent des millions de personnes et fait de l'Amérique latine la 2ème région la plus urbanisée du monde et la mobilité urbaine représente un défi de taille quand on sait que les embouteillages à répétition engendrent une perte de 1% du PIB de la région par an. Par sa compacité, seulement 2m41 de long, par sa maniabilité, un rayon de braquage très court qui lui permet de tourner quasiment sur place, par sa motorisation électrique qui lui permet d'atteindre 45 km/h en quelques secondes et par son autonomie de 75 km, Ami est une des solutions pour faciliter la mobilité urbaine de ces grandes métropoles. Citroën ne s'y est pas trompé et les différentes études ont montré tout le potentiel que représente Ami pour, à la fois, capter un grand nombre de clients mais aussi pour montrer la capacité d'audace et d'innovation de la Marque tout en indiquant clairement que seule la Marque pouvait proposer une mobilité électrique réellement accessible dans ces régions souvent pauvres.

L'officialisation de la commercialisation de la Citroën Ami tombe comme une évidence tant elle correspond parfaitement aux défis que représentent la mobilité urbaine en Amérique latine. La Marque n'a pas encore détaillé comment elle compte s'y prendre pour commercialiser Ami, par quels moyens va-t-elle le faire ni si la petite puce de la Marque sera modifiée pour correspondre aux attentes de la population locale. Mais, décidément, cette petite Ami qui, à bien des égards, rappelle la 2CV emprunte une carrière similaire à sa chère ancêtre qui, elle aussi, avait contribué à rendre l'automobile accessible et avait envahi le monde.

253 vues4 commentaires

4 Comments


Ce n'est pas étonnant: Cette AMI est un concentré d'ingéniosité, qui permet à certains de pouvoir disposer d'un vrai moyen de locomotion. Les familles monoparentales aux faibles revenus, ont grâce à AMI, la possibilité d'accompagner leur enfant à l'école ou au sport, à l'abri et avec plus de sécurité qu'un scooter ou vélomoteur. Mais AMI intéresse aussi des familles aisées qui aiment cette idée de véhicule intergénérationnel que l'on se partage au gré des besoins. J'espère juste que les versions "export" destinées aux pays chauds, auront gagné une ventilation ou une isolation du toit renforcés. Cela rappellera l'option isother disponible naguère sur les DS et CX. Et je suis d'accord avec Jérémy sur l'idée de génie de Citroën, comme celle…

Like
Replying to

L'AMI est pratiquement le seul véhicule de la gamme qui reste dans l'esprit Citroën, intelligent, novateur et astucieux, dans le même esprit que la deuche, en revanche pour le haut de gamme technique, "la voiture d'ingénieurs" comme certains appelaient la DS tant au niveau technique qu'esthétique, c'est le vide.

Like

Citrofan
Citrofan
Jul 28, 2023

Effectivement si ce n’est sur la forme, sur le fond l’AMI se refait l’histoire de la deuche

Le marché des quadricycles existe déjà là bas ? certains  »journalistes«  reviennent ces jours ci sur la possible évolution de l’Ami en 80 km/h! Jérémy tu confirmes qu’il n’y a rien dans les tuyaux ?

Like
Jérémy
Jérémy
Jul 28, 2023
Replying to

Strictement rien oui

Like
bottom of page