top of page

Les actualités Citroën 

Citroën, une marque très espagnole


La gamme des Citroën fabriquée en Espagne

Citroën est présent depuis très longtemps en Espagne où nombre de ses modèles y ont été fabriqués jusqu'à faire paraître la marque comme une marque d'origine espagnole. Aujourd'hui, Citroën fabrique 5 modèles en Espagne (C4, C4 X, Berlingo, C3 Aircross et C-Elysée) soit près de 60% de ses ventes réalisées dans le pays.

Depuis plus de 60 ans, Citroën est présent en Espagne d'où elle a fabriqué plus de 13.2 millions de voitures dans les trois usines que le groupe Stellantis possède. La marque est présente en Espagne dès 1925 où elle vend ses modèles avec la création de la Société Espagnole des Automobiles Citroën. L'histoire de Citroën en Espagne avec une usine commence avec la 2Cv fourgonnette, première Citroën fabriquée dans le pays et qui fait partie des 37 modèles de la marque qui y ont été fabriqués depuis.


Actuellement, Citroën est la seule marque automobile qui produit des véhicules dans trois usines différentes en Espagne : Madrid, Vigo et Saragosse. Cinq modèles stratégiques pour la marque, appartenant à des segments très divers et représentant six ventes sur dix de la marque sur le marché espagnol. Tous ces modèles, références dans leurs segments respectifs, sont l'un des grands atouts du leadership industriel de Stellantis en Espagne où 851 661 véhicules y ont été produits en 2022 soit 38,4 % des voitures fabriquées dans le pays.

Ces chiffres sont frappants, et cachent aussi un rôle encore plus important pour Citroën dans l'économie espagnole puisque, au-delà des usines, plus de la moitié des pièces qui composent les voitures sont fabriqués en Espagne, une proportion qui atteint 67% sur la C4 X. Un engagement envers le produit et Savoir-faire espagnol qui fait participer plus de 300 entreprises situées dans 14 communautés autonomes.


Citroën et l'Espagne c'est donc une longue histoire d'amour qui dure depuis maintenant plusieurs décennies et qui n'est pas prête de s'arrêter tant l'Espagne est importante sur le plan industriel pour la marque aux chevrons. Avec ces coûts de production inférieurs à la France, l'Espagne permet à Citroën de proposer des véhicules plus compétitifs que ses concurrents ce qui devrait lui assurer de voir une grande partie de sa future production continue à être fabriquée dans le pays même si le futur C3 Aircross va, lui, quitter l'Espagne pour rejoindre la Slovaquie et l'usine de Trnava.




487 vues5 commentaires

Posts similaires

Voir tout

5 commentaires


Patrick Berton
Patrick Berton
15 juil. 2023

Pour Mr Agnel

pour compléter sur Ch.Trenet…une de ses dernières voitures

était une XM…!! 👋👍


J'aime

Ioan Cosma
Ioan Cosma
15 juil. 2023

Est-ce que quelqu'un connait les chiffres des ventes Citroën/DS vs Seat/Cupra en Espagne pour 2022?

J'aime

Jean-luc Fougerand
Jean-luc Fougerand
15 juil. 2023

J'aimais bien la C-élysée et c'est bien dommage qu'elle ne soit plus proposée en France car elle offrait aux clients un véhicule confortable et robuste à prix très compétitif. N'est-ce pas cela un véhicule populaire ? Une version berline 5 portes ou un break aurait probablement rencontré le même succès que la Sandero ou le Jogger . Une occasion manquée !

J'aime

C'est plutôt bénéfique qu'un peuple s'accapare l'identité d'une marque, lorsque l'on note que chaque pays favorise le plus souvent son label "national". Cela me rappelle une émission qui repassaient des interviews d'anciennes célébrités: L'invité était cette fois-là, Charles Trenet qui pour l'occasion, relatait cette anecdote: Alors qu'il sillonnait New York en taxi, le chauffeur reprenait à tue-tête, la chanson La Mer en américain bien évidemment (Beyond the sea). Charles Trénet, tout fier, lui alors dit qu'il en était l'auteur et l'interprète originel de ce succès français. Et bien, le chauffeur n'a jamais voulu le croire, quand bien même Charles Trénet la lui chantait, soutenant bec et ongles, qu'il s'agissait d'une chanson américaine écrite par Franck Sinatra! Charles Trénet a dû…

J'aime

Citrofan
Citrofan
15 juil. 2023

Le seul problème c’est le transport des véhicules hors Espagne !

J'aime
bottom of page