Les actualités Citroën 

Citroën C3 Aircross restylé : Essai de la version puretech 130 EAT6


passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen, c3 aircross, citroen c3 aircross, nouveau c3 aircross, nouveau citroen c3 aircross, c3 aircross 2021, essai c3 aircross, essai nouveau c3 aircross, essai citroen c3 aircross, 2021

Après plus de 330 000 exemplaires vendus, le Citroën C3 Aircross passe par la case restylage pour contrer une concurrence toujours plus fournie et plus forte. Ce restylage est l’occasion pour le SUV urbain de Citroën de revoir totalement sa face avant afin d’exprimer un style nettement plus dynamique et affirmé, soit l’antithèse de la première version qui arborait un faciès beaucoup plus jovial.


Si, en photos, les modifications peuvent surprendre, en vrai, la nouvelle face avant passe nettement mieux. Le C3 Aircross gagne effectivement en personnalité avec ces projecteurs, toujours à double étage, mais beaucoup plus fins qu’auparavant, sa grille de calandre qui reprend le dessin en chevrons de C5 X ainsi que la nouvelle signature visuelle, ici interprétée différemment. La nouvelle face avant élargit visuellement le C3 Aircross et le rend nettement plus musclé. Le restylage du petit SUV Citroën est aussi l’occasion de proposer de nouvelles teintes ainsi que de nouvelles possibilités de personnalisation qui rendent le choix bien plus compliqué qu’auparavant. Rien que de choisir la voiture pour l’essai a été difficile tant le C3 Aircross offre de personnalités différentes selon le thème choisi. J’ai apprécié le nouveau traitement graphique sur la custode arrière qui vient donner du peps au profil et lui apporter une touche de modernité en plus.

passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen, c3 aircross, citroen c3 aircross, nouveau c3 aircross, nouveau citroen c3 aircross, c3 aircross 2021, essai c3 aircross, essai nouveau c3 aircross, essai citroen c3 aircross, 2021

Première promesse de ce restylage tenue donc puisque le C3 Aircross s’affirme davantage et gagne un style bien plus SUV qu’auparavant ce que la clientèle demandait. La deuxième promesse est un confort encore accru grâce à l’adoption des sièges Advanced Comfort sans que le C3 Aircross dispose des suspensions à doubles butées hydrauliques progressives. Mais vu l’efficacité des sièges sur la C3 restylée, je partais à l’essai avec des a priori positifs bien que le C3 Aircross était déjà très confortable.

passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen, c3 aircross, citroen c3 aircross, nouveau c3 aircross, nouveau citroen c3 aircross, c3 aircross 2021, essai c3 aircross, essai nouveau c3 aircross, essai citroen c3 aircross, 2021

Cette deuxième promesse est-elle tenue ? Oui….et non. Entendons nous bien, le C3 Aircross ne devient pas moins confortable qu’avant, bien au contraire. Les sièges, bien moelleux, permettent d’être calé et d’avoir suffisamment de maintien, et complètent, à merveille, le travail remarquable des suspensions. Mais le C3 Aircross était déjà tellement confortable que l’effet bénéfique des sièges est moindre que sur le restylage de C3. Les suspensions du SUV absorbent les chocs avec une efficacité étonnante, filtrant à merveille les bosses ou irrégularités de la route tout en maintenant parfaitement le C3 Aircross au sol, avalant tout sans broncher et se révélant remarquable de stabilité.

Ce dernier point me permet d’ouvrir une parenthèse. J’ai pu essayer le C3 Aircross lors de la dernière journée presse, j’ai donc eu le temps de lire quelques extraits de blogs ou médias précédents sur ce restylage. Et, comme toujours, les remarques de manque de dynamisme étaient signalés ainsi qu’un roulis limite excessif. Je dois indiquer que le parcours d’essai se déroulait dans les somptueuses gorges de l’Ardèche, sur des routes sinueuses. Au début de l’essai, la consommation moyenne de « mon » C3 Aircross était de 9,5 litres aux 100 km et, à la fin de l’essai, alors que j’ai roulé scrupuleusement aux vitesses réglementaires soit 70 ou 80, la consommation moyenne affichée par le C3 Aircross était de 7,9 litres lorsque je l’ai restitué. Ce qui tend à penser que certains appuient forts lors des essais pour rouler à des vitesses que, personne ou presque, ne rouleraient. Et, forcément, à de telles vitesses, le roulis peut être excessif ou le C3 Aircross être moins dynamique...


Cette parenthèse fermée, la vie à bord du C3 Aircross est toujours aussi agréable. Il garde pour lui son habitabilité et sa modularité, permettant de varier le volume de coffre grâce à sa banquette arrière coulissante. Les nouveaux sièges offrent un design très agréable, on sent que Citroën cherche à offrir une gamme cohérente tant les sièges du C3 Aircross sont proches de ceux de C4 ou C5 X. On y retrouve la bande de tissu en haut des dossiers donnant une impression de bois ainsi que la surpiqûre en forme de chevrons qui se révèle très classe et originale. On se sent très bien dans cet habitacle lumineux qui bénéficie d’une belle surface vitrée permettant de profiter de la vue, toujours magnifique en Ardèche.

La planche de bord gagne un nouvel écran tactile de 9 pouces dans un format différent quasiment carré. Ce nouvel écran ne bénéficie pas du nouveau système multimédia de Stellantis, nous retrouvons donc le système désormais bien connu et qui offre parfois quelques lenteurs. A noter que l’écran de neuf pouces n’est disponible qu’avec la navigation, sans quoi il reste en 7 pouces. Mais qu’il soit en 7 ou en 9 pouces, l’écran reste malheureusement placé trop bas et oblige à quitter souvent la route des yeux, plutôt ennuyeux surtout quand celle-ci est très sinueuse. Ce d’autant plus qu’il n’y a pas de rappel de la navigation dans le combiné d’instrumentation, aussi la vision tête haute est hautement recommandable pour pallier à ce problème.

passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen, c3 aircross, citroen c3 aircross, nouveau c3 aircross, nouveau citroen c3 aircross, c3 aircross 2021, essai c3 aircross, essai nouveau c3 aircross, essai citroen c3 aircross, 2021

Lors de ce restylage, aucun changement de moteurs ou de transmissions n’a été fait, le C3 Aircross est donc uniquement disponible en motorisation thermique, ce qui ne l’empêche pas d’offrir des consommations raisonnables comme on l’a vu plus haut. Lors de cet essai, le C3 Aircross était équipé du moteur puretech 130 accouplé à la boîte EAT6. Si le moteur se montre silencieux, doux et bien suffisant pour emmener le C3 Aircross, ce dernier doit composer avec une boîte automatique qui l’étouffe, le rendant parfois anémique. Ainsi, je me suis retrouvé parfois à 70-75 sur le cinquième rapport avec un véhicule sans puissance, la boîte ne rétrogradant qu’à condition d’appuyer franchement sur l’accélérateur. De même, lors de descente, cette fois la boîte restait en troisième quitte à faire monter le moteur vers 4000-4500 tours. Comme il n’y a pas de palettes de vitesses manuelle, il m’était impossible de changer de rapports. La boîte EAT6 est donc dépassée surtout au regard de la version EAT8 qui offre plus de souplesse, se montre plus réactive. C’est un grand regret d’autant plus que les changements de rapports n’engendrent pas de forts à-coups comme sur la C3 équipée de la boîte EAT6 par exemple.

passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen, c3 aircross, citroen c3 aircross, nouveau c3 aircross, nouveau citroen c3 aircross, c3 aircross 2021, essai c3 aircross, essai nouveau c3 aircross, essai citroen c3 aircross, 2021

A la fin de ce parcours d’essai, c’est avec une certaine perplexité qu’il faut juger le C3 Aircross. Il garde pour lui toutes ses qualités d’habitabilité, de modularité, de douceur, il gagne en personnalité grâce à ce restylage plutôt réussi et offre un confort encore amélioré par rapport à la version précédente. Le C3 Aircross reste un excellent SUV urbain qui offre maniabilité, confort exceptionnel, technologies et prix compétitifs mais souffre d’un écran multimédia trop bas et, surtout, d’une boîte automatique dépassée. Et c’est, malheureusement, deux éléments importants dans une voiture aujourd’hui ce qui pourraient contraindre les potentiels acheteurs à préférer la concurrence qui offre parfois davantage de modernité pour des loyers proches voire similaires. La promesse tenue de l’ultra-confort sera-t-elle suffisante pour compenser le retard de l’écran et de la boîte ? Difficile et cruel dilemme tant le C3 Aircross mérite qu’on fasse davantage attention à ses nombreuses et excellentes qualités.

857 vues8 commentaires