top of page

Les actualités Citroën 

Bilan deux mois 2022 - Marché auto FRANCE


Les fortes baisses enregistrées en janvier et février sont liées à la pénurie de composants qui impacte la production et donc la livraison. Cet impact est très important puisque le marché automobile français est en baisse de 15.7% par rapport à 2021 avec 218 283 unités vendues seulement. Par rapport à 2020, la situation est encore pire avec une baisse de 27.72%.


Les ventes de :

  • ALFA ROMÉO sont de 157 unités en baisse de 6.5%

  • CITROËN sont en baisse de 14% à 22 575 unités pour une part de marché de 10.3%

  • DS sont en baisse de 4.5% à 3 200 unités pour une part de marché de 1.5%

  • FIAT sont en baisse de 7.1% à 4 605 unités pour une part de marché de 2.1%

  • JEEP sont en baisse de 12.7% à 893 unités pour une part de marché de 0.4%

  • MASERATI sont de 5 unités

  • OPEL sont en baisse de 11.3% à 5 270 unités pour une part de marché de 2.4%

  • PEUGEOT sont en baisse de 24.6% à 39 804 unités pour une part de marché de 18.2%

Au total, les ventes de Stellantis sont de 76 509 unités en baisse de 19.1% pour une part de marché de 35.1%


Les ventes de Citroën résistent bien compte tenu de la perte du Berlingo et de la C1 ainsi que de la baisse du C5 Aircross qui ne peuvent pas être compensées par la C4. Néanmoins, Citroën est la marque française qui baisse le moins ce qui lui permet d'avoir une part de marché supérieure à 10%, sur les seules ventes de voitures particulières, part qui augmente à 12.3% en incluant les ventes d'utilitaires soit bien au dessus de l'objectif de Citroën qui est de 11%.


Voici le Top 20 des ventes en France :


La C3 se classe à la deuxième place des ventes en contenant sa baisse sous les 10% soit en faisant nettement mieux que le marché, c'est une des voitures françaises qui baissent le moins avec le C3 Aircross qui, lui aussi, fait mieux que le marché.


Voici les ventes de Citroën hors Top 20 :

Voici les ventes de DS :


394 vues4 commentaires

4 Comments


Ce début d'année, ne démarre pas de façon tonitruante, et les bouleversements que connait le monde, fortement sensibles, depuis la pandémie, brouillent tous les diagnostics.

Sans prendre trop de risques, la C3 reste une valeur sûre, tant mieux, cela poussera Citroën à bichonner sa remplaçante, afin qu'elle conserve son titre de locomotive (électrique, ça va de soi). C3 AC ne mérite pas la déconsidération, dont on l'affuble trop souvent, au prétexte, qu'il n'est pas un succès. Vraiment? Quand on observe l'absence dans ce classement, de quelques concurrents directs, comme les VW T Cross, Fiat 500 X? Et même le Puma, pourtant plus récent, et doté de motorisations en vogue, telles le flexfuel ou les micro-hybridations, fait moins bien.

Les Captur…


Like

Patrick Berton
Patrick Berton
Mar 01, 2022

On attends  »…l’Arlesienne. ». La C5X…

je viens d apprendre que Mercedes n arrêterà ses moteurs thermiques

qu en2035…Et non pas en en 2030…..comme certains…

déjà des doutes sur les batteries….ou les bornes de recharge.s……

sage précaution, je pense


Like

Unknown member
Mar 01, 2022

la DS4 semble trouver sa clientèle

Like

françois A
françois A
Mar 01, 2022

Vivement l arrivée des nouveaux modèles .....

Like
bottom of page