top of page

Les actualités Citroën 

Bilan 2022 - Marché auto FRANCE


Malgré cinq mois de hausse consécutive, le marché automobile français ne parvient pas à juguler la baisse enregistrée en début d'année si bien qu'il termine 2022 en baisse de 7.8% à 1 529 035 unités vendues, très loin des niveaux habituels du marché qui tourne aux alentours des 2 millions d'unités. Avec 203 121 unités vendues, les véhicules électriques représentent 13.3% du marché français et s'approchent du niveau des diesel (239 111 unités pour 15.6% du marché)

Dans ce cadre, les ventes de :

  • ALFA ROMÉO sont de 3 090 unités pour une part de marché de 0.2%

  • CITROËN sont en baisse de 19.8% à 129 883 unités pour une part de marché de 8.5%

  • DS sont en baisse de 8% à 20 959 unités pour une part de marché de 1.4%

  • FIAT sont en baisse de 8.5% à 36 508 unités pour une part de marché de 2.4%

  • JEEP sont en baisse de 47.1% à 727 unités pour une part de marché de 0.4%

  • MASERATI sont de 213 unités

  • OPEL sont en baisse de 3.6% à 36 052 unités pour une part de marché de 2.4%

  • PEUGEOT sont en baisse de 14.1% à 245 608 unités pour une part de marché de 16.1%

Au total, les ventes de Stellantis sont de 478 040 unités en baisse de 14.7% pour une part de marché de 31.3% qui lui permet d'être leader des ventes sur le marché français loin devant le groupe Renault (24.2% de part de marché)


Voici le Top 20 annuel :

Voici les ventes de Citroën hors Top 20 :

Avec 3 337 unités, la C5 X se classe à la 92ème place des ventes en France (non en 34ème position, erreur de frappe) et rattrape la Peugeot 508 (3 747 unités vendues). La C4 souffre en raison des problèmes de logistiques rencontrés à Madrid qui bloque les expéditions.


Voici les ventes de DS :


588 vues12 commentaires

12 Comments


Guest
Jan 07, 2023

Pas de Ds9 dans les ventes France ?

Like

Velant
Velant
Jan 03, 2023

Ces chiffres sont très décevants, toutes les excuses du monde n'y suffiront pas. Le climat anxiogène (semi-conducteurs, transport, passage à l'électrique, etc...) est manifestement plus mal géré par les dirigeants de Citroën que de nombreuses autres marques de part le monde vendues en France.

Je reste convaincu que Citroën est mal défendu dans l'univers Stellantis.

Un autre paramètre peut connu : le réseau est en train de changement de main suite aux prochains nouveaux contrats Stellantis et au tri "sélectif" imposé par C.Tavares.

Beaucoup de casse alors qu'il y a quelques années ce même réseau savait faire et gagner de l'argent avec une gamme attractive, une image et une dynamique positive.

Bref, à l'opposé de ce que nous voyons aujourd'hui…


Like

Bilan de l’année 2022 très décevant… Citroën passe derrière Dacia, Toyota n’est plus très loin, lire l’article d’ Auto -moto Citroën à 15 % en 2009. La C4 souffre alors qu’elle est en début de carrière, la c5x démarre timidement et ne fait pas de volume, la C3 est vieillissante. La marque communique surtout sur le succès ( relatif quand même) de l’AMI , bien triste tout cela. Au cumul de l’année, Citroën +DS n’atteignent pas 10%. Lamentable… J’aime beaucoup la marque mais là j’ai du mal à rester optimiste. Je précise que j’ai un C3 Aircross dont je suis très satisfait.

Like

Franchement, et je le redis, je ne vois pas l'intérêt de communiquer des chiffres bruts, dans ce contexte industriel automobile où règne le chaos. Chaque chiffre indiqué, devrait être analysé, pour savoir ce qu'il revêt. Déjà, en distinguant les ventes faciales, à des clients particuliers, de celles en B to B, aux entreprises pour faire simple. Il faudrait tenir compte aussi des délais de livraison variant d'une marque à l'autre, d'un modèle à l'autre, voire de la gestion des constructeurs, préférant privilégier par exemple, la livraison des versions les plus onéreuses, ajouter les conséquences des aléas climatiques, sur certains sites de production, bref, seule une analyse fine, peut nous donner une vision proche de la réalité. Autant dire, que cett…

Like
Guest
Jan 05, 2023
Replying to

LOL

Like

mkchevre
mkchevre
Jan 02, 2023

8.5% du marché, c'est lamentable pour LA marque française par excellence, très loin des 13 ou 14 % qu'elle atteignait il n'y a pas si longtemps. Surtout par rapport à la C4 qui est une formidable voiture. Soit une bonne partie de la clientèle française est à côté de la plaque, soit le marketing de Citroën ne fait pas son boulot, soit Stellantis persiste à mettre la priorité sur Peugeot (qui a encore et toujours plus de modèles que les autres généralistes du groupe). C'est sans toute tout ça à la fois et c'est inacceptable. Les soucis de fiabilité de certains moteurs (1.2 Puretech notamment) ne peuvent pas être la seule raison, d'autant plus que 1. ils doivent désormais être…

Like
Guest
Jan 05, 2023
Replying to

Alors où est le problème?? Les autres?

Like
bottom of page