top of page

Les actualités Citroën 

[Analyse] Bilan mai 2024 - Principaux marchés EUROPE


Comme à l'accoutumée, les chiffres de ventes des principaux marchés européens ont été publiés pour le mois de mai 2024, l'occasion donc de faire une première analyse sur le comportement du marché et des marques de Stellantis dont Citroën qui, après un mois d'avril performant, devait confirmer au mois de mai.

Ce mois de mai 2024 montre une nouvelle tendance négative pour le marché automobile en Europe avec un marché qui baisse de près de 2,5% sur les sept principaux marchés étudiés ici. Les marchés se sont comportés de façon disparate au mois de mai avec des baisses en France, Allemagne ou encore Italie et des hausses pour l'Espagne ou le Royaume-Uni.

Si le marché est en baisse, Citroën parvient à afficher des ventes en hausses de près de 9% et fait une des meilleures performance de Stellantis, là où les autres marques du groupe à l'exception d'Opel, sont en forte baisse. C'est donc le deuxième mois consécutif de forte hausse pour Citroën et d'un comportement différent pour la marque aux chevrons que celui de ses marques sœurs.

C'est donc le deuxième mois consécutif où Citroën parvient à gommer la perte subie en France et la compenser par plusieurs hausses dans les autres principaux marchés avec, en conséquence, des ventes en hausse sur l'ensemble des marchés étudiés ici. Autre conséquence : le poids de la France qui représente à peine plus de 30% des ventes de Citroën en Euripe alors qu'elle pèse pour 42% des ventes de Peugeot et 52% de DS. La lecture de ces donnés a deux analyses : une, positive, avec Citroën qui est assez forte en Europe pour compenser la France et une, négative, qui fait que la marque est trop faible en France et qu'avec une force supérieure, elle aurait de meilleurs chiffres en Europe.


Pour rappel, voici les chiffres de ventes des sept pays étudiés dans cette analyse pour le mois de mai 2024 :


566 vues4 commentaires

4 Comments


Rx Soarer
Rx Soarer
Jun 10

La preuve que Citroen conserve une plutot bonne image globalement. Qu'en F ca regresse n'a rien de surprenant vu le resultat electoral hier. Le francais moyen rale toujours contre ses compatriotes alors pourquoi acheter francais quand c'est mieux ( c'est ironique hein !) en Allemagne. Bref on veut pas de l'Europe mais dans les faits le franchouillisme c'est pour les autres. Je pense que Citroen est en plein victime de cette attitude. Désolé si mon parallele vous deplait.

Like

Le tout dernier tableau s'appelle avril 2023. Ne serait ce pas plutôt avril 2024?

Like
Jérémy
Jérémy
Jun 10
Replying to

Bon c'est une erreur de ma part, c'est mai 2023 qu'il faut lire

Like

Que c'est triste cette baisse sur le marché français . . .

Like
bottom of page