top of page

Les actualités Citroën 

Vincent Cobée souhaite revenir aux racines de Citroën : Confort, innovation, design et accessibilité


passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen, quel positionnement pour citroen, citroen low cost, 2022

Cela fait quelques années maintenant que le positionnement de Citroën est, pour certains, flou sans avoir de réponse claire de la marque. Coincée entre les rumeurs de low-cost et un placement appelé "Care" chez Stellantis, le positionnement de Citroën reste encore, pour beaucoup, un mystère. Mais, après Pierre Leclercq, c'est cette fois Vincent Cobée qui s'exprime pour indiquer comment il voit Citroën à l'avenir.

C'est à l'occasion du lancement de la production de la nouvelle C3 que Vincent Cobée s'est exprimé indiquant combien la nouvelle C3 était importante pour la marque dans sa volonté de développer ses ventes à l'international. Ainsi, à propos de l'internationalisation de Citroën, Vincent Cobée déclare "Citroën s'est historiquement caractérisée par une grande expansion dans les territoires hors d'Europe et l'idée est de continuer à le faire. L'Amérique latine, et en particulier l'Argentine et le Brésil, sont depuis longtemps deux marchés très importants pour nous, où nous avons vraiment fait très bien au-delà des circonstances particulières qui ont existé dans ces pays. Pour cette raison, ce que nous voulons, c'est revenir aux fondamentaux de notre marque, qui sont l'innovation, le design et fondamentalement une grande expérience de confort et de qualité pour nos utilisateurs." tout en expliquant l'objectif du programme C-Cubed "Nous sommes en train de développer une nouvelle famille de produits dont la première est la C3. Et nous avons décidé de le faire en dehors de l'Europe pour, en quelque sorte, sortir la centralité européenne et ouvrir le jeu aux autres régions pour le rendre plus équilibré. La décision a été de dire : « décentralisons nos produits, amenons-les dans les régions où nous voulons être et où nous pouvons être pertinents, compétitifs et attractifs » ; et l'un d'eux est l'Amérique du Sud. C'est pourquoi nous avons apporté un véhicule qui est très dans le style Citroën : coloré, innovant, spacieux, confortable, avec beaucoup de technologie… La production de la C3 ici marque en quelque sorte un tournant, car nous nous sommes lancés dans la production d'un produit global, qui va s'exporter dans tous les pays d'Amérique latine et que nous souhaitons implanter sur les marchés locaux. D'une certaine manière, c'est une étape fondamentale pour la marque dans la région."


Avec l'arrivée de la C3 , Citroën marque la première étape de son plan Citroën4ALL dont l'objectif est de faire croître ses ventes en Amérique Latine voire jusqu'à les doubler en Argentine pour passer de 5% à 10% de part de marché. Pour cela, la marque compte déployer son plan Citroën4ALL lequel fait la part belle au bien-être, aux valeurs humanistes que Citroën compte prôner à l'avenir. Vincent Cobée affirme ainsi "Citroën est avant tout une marque qui recouvre plusieurs dimensions : l'une est celle du « bien-être », qui est liée au confort, à la fonctionnalité, au plaisir d'être en voiture mais aussi à la relation que nous établissons avec nos clients. L'autre dimension est que nous voulons être pertinents et, dans une certaine mesure, être des acteurs de premier plan dans la société, générateurs de changements. C'est pourquoi nous visons fortement l'innovation et les nouvelles formes de mobilité." et poursuit "Citroën a toujours été très impliqué dans la transition vers les énergies alternatives et vers les nouvelles mobilités. C'est aussi une entreprise qui croit que les idées font évoluer le monde. Par conséquent, nous cherchons à contribuer à la société avec des idées innovantes. Personnellement, je pense que si on regarde la mobilité on arrive parfois à la conclusion que la mobilité individuelle va devenir de plus en plus chère. Pourquoi? En raison des réglementations, des coûts, des charges fiscales, de l'inflation, etc. Pour moi, c'est quelque chose de triste, car je crois que l'accès à la mobilité individuelle fait partie de l'évolution des personnes, puisque la mobilité individuelle n'est pas seulement une aspiration personnelle fondamentale mais une aspiration fondamentale de toute la société et que c'est ce qui a fait le monde évoluer."


A cet effet, AMI est, pour le PDG de Citroën, un parfait exemple de ce que Citroën peut apporter aux gens et à la société en général. "Ami en est un parfait exemple : c'est un petit véhicule urbain, biplace, qui se vend 7 000 ou 8 000€, 100 % électrique, qui se recharge partout, avec une autonomie de 75 km et une vitesse de pointe limitée de 45 km/h : c'est vraiment perturbant. Alors, avec Ami, nous avons voulu montrer que la technologie, l'espace, la connectivité, les couleurs, le confort, le design, etc. peuvent être offerts et qu'ils sont accessibles aux gens. A quoi ça sert d'avoir un véhicule avec ces caractéristiques et qui coûte 50 000 $ si personne ne peut l'acheter? En d'autres termes, nous ne sommes pas fans de la technologie pour la technologie; nous sommes fans de la technologie comme moyen de faire profiter la société. Et Ami est un bon exemple de cet avantage pour la société, mais la C3 l'est aussi" déclare encore Vincent Cobée.


Face à un avenir compliqué pour l'automobile, Vincent Cobée souhaite davantage "se laisser guider par les valeurs que l'on propose au consommateur et non par les options technologiques qui apparaissent" tout en précisant que la marque doit être ouverte d'esprit et réactive pour être capable de répondre aux évolutions des différents marchés avec efficacité et rapidité. "Nous ne savons pas ce qui se passera à l'avenir dans de nombreux aspects (matériaux, technologies, mobilité, autonomie, réglementation), mais nous savons que nous devons atteindre les marchés avec des valeurs et des intentions très claires. Et en ce sens, nous et les gens savons quelles sont nos intentions : offrir des technologies innovantes utiles pour améliorer le bien-être des gens. Nous ne savons pas mais nous nous tenons prêts : nous avons les voitures, nous avons la technologie. C'est pourquoi quand je dis ouvert d'esprit , je veux dire être ouvert pour anticiper et absorber ce que seront ces changements, et par réactif, pour agir en conséquence. Comment? En offrant des produits révolutionnaires et qui répondent à ces attentes avant qu'une demande ne soit générée et que nous tardions à les satisfaire" affirmer ainsi le patron de Citroën qui mise donc sur des valeurs clés pour se positionner tout en ayant l'esprit ouvert pour s'adapter aux besoins du consommateurs et, en cela, la force de Stellantis est importante pour Citroën car elle permet à la marque d'avoir accès à différentes technologies ou de prendre des initiatives, des risques pour être pertinents comme Citroën a pu le faire avec AMI.


Pour se développer, il faut des valeurs et des technologies mais aussi une gamme de produits suffisamment vaste pour répondre aux besoins des consommateurs. C'est le sens du programme C-Cubed, en Amérique Latine, qui permettra de laisser "aux consommateurs la liberté de choix. Nous voulons que lorsqu'ils se rendent chez un concessionnaire, ils aient une large gamme d'options avec des produits qui s'adaptent à leurs besoins, qu'il s'agisse d'un véhicule compact ou d'un véhicule familial, plus efficace ou plus puissant, qu'il soit informel ou élégant, etc" tout en précisant qu'AMI pourrait bien être vendue en Amérique latine.


Depuis la séparation avec DS, le positionnement de Citroën a toujours été un peu flou ou mal compris. Et la présentation de la C3 n'a rien arrangé à la chose puisque cette version, destinée à l'Inde et l'Amérique Latine, a semer le doute sur un positionnement low-cost de Citroën en Europe, paradoxalement non démentie par les C5 X ou C5 Aircross restylé qui, pourtant, montrent bien que Citroën est loin d'être une marque low-cost. En résumé, il ne faut pas résumer Citroën a un positionnement spécifique qui soit bloquant ou réducteur, la marque visera à proposer des produits différents où innovation et audace auront leurs places tout en restant accessible pour la plupart des consommateurs.

Mots-clés :

1 671 vues39 commentaires

Posts similaires

Voir tout

39 comentarios


RFL
RFL
11 abr 2022

https://youtu.be/D9dCC864uf8

Me gusta

delamaredylanc3
delamaredylanc3
01 abr 2022

@ Jérémy. Le nouveau SUV de Peugeot s'appellera bien 408 ?

Me gusta
delamaredylanc3
delamaredylanc3
01 abr 2022
Contestando a

Super je te remercie beaucoup Jérémy, maintenant, grâce à toi, je connais le nom de cette nouvelle voiture ! Encore merci Jérémy 😊

Me gusta

Jules
Jules
31 mar 2022

Quand j’entends les projets stellantis, j’entends qu’ils vont mettre le paquet sur fiât, lancia, alfa Roméo, jeep, ds, Peugeot et forcément opel qui a les dérivés. Mais pas Citroën. les modèles existants seront remplacés mais ceux abandonnés, sont oubliés et pas de nouveaux modèles. Je ne comprends pas ou est passé le fric du développement de la gamme Picasso ? Volkswagen propose une id électrique qui est un monospace, cupra aussi. Et pourquoi Citroën ne peut il pas proposé un modèle concurrent ?

a la place, on va avoir une C4 à coffre, marché qui s’écroule en Europe !! super!! allo !!! et le directeur dit qu’il reste à l’écoute du marché !!! Il aurait mieux valu dire à l’écoute du…

Me gusta
Contestando a

Pourquoi répondre Jérémy.

Citroën a réinventer l'automobile depuis des lustres, leurs nouvelles visions de la Berline, pour relancer le segment, s'appliquent sur de nouvelles attentent consommateur et les C4 et C5x en prenant de la hauteur bouleversent certain qui tiennent à les faire rentrer dans ceux des SUV.

L'homme de la 2cv en papier, à forcément beaucoup de mal à suivre l'innovation, ou la refuse simplement.

Citroën continu de prendre des risques et tant mieux.

Tous les essais presse d'actualité le Prouve.

Me gusta

Ils avancent à vu.

Citroën a l'air de reprendre du poil de la bête, le message du boss Citroën s'adapte sans lever les ambiguïté.

Le Big boss Stellantis à des plans à 10 ans avec Citroën en dernière ligne. on avancera aussi à vu.

Il est tant de mètre des lunettes.

Me gusta

Il est temps de se réveiller chez Citroën.!

J'ai quitté Citroën il y a 5 ans car je n'avais pas trouvé de voiture a ma convenance.

Aujourd'hui je voudrais y revenir, mais il n'y a toujours rien d’enthousiasmant.

Me gusta
françois A
françois A
01 abr 2022
Contestando a

Honnêtement C4 C5AC et C5X n ont rien à envier à la concurrence

Me gusta
bottom of page