Vincent Cobée félicite l'usine de Madrid pour le lancement de la nouvelle Citroën C4


Récemment en visite dans l'usine PSA de Madrid, là où la nouvelle Citroën C4 est assemblée, le patron de Citroën a salué les salariés et les dirigeants de l'usine pour être parvenu à lancer, dans les temps, la nouvelle C4 malgré la crise du Covid-19.

Vincent Cobée a tenu à souligner les difficultés que représente le passage d'un véhicule à un autre dans une usine mono-modèle mais l'usine de Madrid a bien compris la situation et a été obsédé par le respect des objectifs de qualité et de coût dès le premier jour pour lesquels Vincent Cobée a tenu à remercier les salariés.


Concernant l'avenir de l'usine, toujours compliqué avec la production d'un seul modèle, le patron de Citroën a répondu que l'intention était bien d'introduire un nouveau modèle , mais a rappelé que le secteur est très complexe et que chaque usine doit rivaliser en termes de coûts, de temps et de qualité pour réaliser de nouveaux investissements, en particulier dans un environnement très compliqué, «démontrant notre compétitivité, pour laquelle les 12 prochains mois sont essentiels». Il semble néanmoins certain que l'usine accueillera un nouveau véhicule avec la présence avec le dérivé tri-corps de la C4 nommée C43 et qui arrivera d'ici quelques mois. Ce dérivé de C4 doit-il être considéré comme un nouveau véhicule ou comme un simple dérivé d'un modèle actuel...


La nouvelle C4 dont le rythme de production est fixé à 100 000 unités par an, sa version électrique représenterait 10% du volume soit un niveau inférieur pour permettre à l'usine d'assembler également les batteries, qui le seront dans l'usine de Saragosse et non de Vigo. A partir de Janvier 2021, date à laquelle la nouvelle C4 sera commercialisée, l'usine de Madrid entamera une deuxième équipe de production. Par contre, il faudrait une croissance de 20% par rapport aux prévisions initiales pour permettre à l'usine d'intégrer une troisième équipe de production.


La nouvelle berline compacte est essentielle à Citroën pour lui permettre de croître et ainsi espérer fabriquer 1.5 million de voiture par an, objectif repoussé de 2021 à 2025, en raison des difficultés liées au marché chinois et iranien que le Groupe PSA a dû quitter suite aux décisions de l'Administration américaine.

562 vues8 commentaires

Passionnément Citroën - 2020  - Nous contacter

Clause de non-responsabilité de traduction 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon