top of page

Les actualités Citroën 

PSA : Une perspective de batteries européennes avec Saft


Un projet européen visant à fournir en batteries l'industrie automobile à grande échelle va associer Saft, filiale du géant pétrolier Total, et PSA. Les deux groupes étudient la création d'une coentreprise à 50-50 pour produire des cellules lithium-ion, élément-clé des batteries rechargeables des voitures électriques. 


"La concrétisation de la filière des batteries électriques est une bonne nouvelle pour l'emploi, mais aussi pour la souveraineté économique et technologique européenne", estime le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, qui avait lancé le projet en décembre 2018 avec son homologue allemand Peter Altmaier. "Ni la France, ni l'Europe ne sont condamnées à dépendre des importations technologiques des Etats-Unis ou de la Chine", assure-t-il. 


Les batteries représentent à elles seules un tiers de la valeur ajoutée des véhicules électrique et aujourd'hui, elles sont la chasse gardée de la Chine, du Japon et de la Corée du sud. L'Europe ne représentant 1% de la production mondiale. 


Le projet Saft-PSA est soutenu par les gouvernements français et allemand, il vise a démarrer une filière européenne en associant le savoir-faire d'un fabricant de batteries avec celui du deuxième constructeur automobile européen.

Carlos Tavares a souligné à maintes reprises la dépendance de l'Europe envers les batteries asiatiques et Il avait besoin d'un partenaire ayant un savoir-faire dans ce nouveau domaine pour PSA et pouvant partager les coûts d'investissement très élevés. 

302 vues7 commentaires

Posts similaires

Voir tout

7 Comments


Michaël
Michaël
Jan 31, 2020

@citrofan à priori l’hydrogène demande de lélectricité pour sa production mais y a t il un recyclage de batterie car si j’ai bien tout compris il n’y a pas de batterie ? si l’on Veut bien éclairer ma liste antenne par contre on peut s’inquiéter d’avoir un réservoir sous très haute pression.

Like

Ber Lan
Ber Lan
Jan 30, 2020

lors de l'inauguration du site de Nersac, jeudi 30 janvier 2020, les PDG de Total et de PSA étaient présents au côté du Président Macron, et ont officialisé la création de leur JV Automotive Cells Company à 50/50 pour la R&D et 33% pour l'industrialisation des cellules de batterie dans les Hauts de France et en Allemagne.

https://fr.investing.com/news/stock-market-news/total-et-psa-veulent-produire-des-batteries-pour-un-million-de-vehicules-par-an-dici-2030-1935378

Like

Ber Lan
Ber Lan
Jan 30, 2020

mais ce qui freine le big boss de PSA, c'est l'incertitude quant à la technologie finale retenue, car parmi les 5 ou 6 IPCEI, il se peut que l'un deux sorte d'emblée une technologie 4A, avec un électrolyte de type "solide"et d'exceptionnelles qualités (600W.h/kg, recharge rapide, longue durée de vie avec une faible diminution de la capacité, forte puissance délivrée à l'accélération ...) par exemple sodium-aluminium-graphite

Like

Ber Lan
Ber Lan
Jan 30, 2020

Ce premier projet industriel Européen d'intérêt commun (IPCEI) fait partie de 4 ou 5 autres financés par 7 États à hauteur de 3,2Mds € et qui impliquent 17 entreprises européennes; ils ont été validés pour une filière complète de l'extraction des matières premières au recyclage;

il semble là que Saft-Total va s'associer à PSA-Opel pour une R&D de génération 3A, puis 3B en 2022, et 4A en 2024 , 4B en 2026 ... avec une production chez PSA-Douvrin en 2022 voire ensuite chez Opel à Kaiserslautern en 2024...

Quant à savoir qui de la batterie en pleine évolution ou de l'hydrogène à "énergie renouvelable" en plein développement, gagnera la partie: RV dans 10 ans;

Like

Bien sûr, c'est pour cela qu'il faut produire cette électricité à partir de sources renouvelables.

Like
bottom of page