top of page

Les actualités Citroën 

Stellantis : La troisième génération du moteur Puretech assemblé en Hongrie

Dernière mise à jour : 27 févr. 2021


Initialement, la troisième génération du moteur puretech, qui doit entré en production en 2023 et permettre aux véhicules du groupe de passer les futures normes d'émission européenne, devait être fabriquée dans l'usine Stellantis de Douvrin à la suite des moteurs puretech fabriqués actuellement ainsi que du diesel DVR mais le groupe en a décidé autrement.


La direction de l'usine vient d'annoncer aux syndicats que la troisième génération ne serait pas fabriquée sur le site de Douvrin mais qu'elle le serait en Hongrie dans l’usine Opel de Szentgottard. C'est donc un cap pour l'usine de Douvrin qui assemblera les moteurs puretech actuels jusqu'à leur extinction en 2022 avant de passer vraisemblablement à autre chose vu la croissance des véhicules électriques qui remplaceront, à moyen terme, les voitures à moteurs thermiques.


C'est justement à côté de l'usine de Douvrin que Stellantis fabriquera les batteries destinées à ses véhicules électriques grâce à sa coentreprise ACC. Il n'y aurait donc pas d'impact sur l'emploi puisque les salariés fabriquant les moteurs puretech seraient transférés dans l'usine de batteries qui, à terme, ambitionne un effectif compris entre 1 400 et 2 000 salariés.


La crainte des syndicats, et notamment de la CFTC, est que les usines d'assemblage de moteurs en France se spécialisent dans la fabrication de moteurs et de batteries pour véhicules électriques. Pour clarifier ceci, le syndicat demande à Carlos Tavares, Directeur Général de Stellantis, de rencontrer les organisations syndicales françaises pour expliquer son projet, comme il avait pu le faire avec les syndicats italiens au moment de la création de Stellantis en Janvier dernier.

869 vues7 commentaires

Posts similaires

Voir tout

7 Comments


Thomas Becuwe
Thomas Becuwe
Mar 01, 2021

Fallait pas voter écolo aux europeennes 😁

Like
Replying to

ce ne sont pas les écolos qui délocalisent. C'est bien la direction du Groupe.

ACC va toucher un max de subventions pour la soi-disant créations d'emplois alors que ce ne sera que du transfert d'employés.

Et la Région Hauts-de- France va se gargariser de la création d'emplois: mais qu'il est bête Xavier Bertrand !

Like

Quand on réfléchit cinq minutes on délocalise, quand on réfléchit une heure on relocalise.

Like

Il est souvent de bon ton, de critiquer les syndicats, pour saluer leur demande de mieux comprendre la stratégie du Groupe, afin d'anticiper les retombées sociales des changements d'organisation, et leur donner la possibilité de devenir des "force de propositions". La volonté des syndicats français depuis plusieurs années, est de croiser leurs expériences avec leurs homologues européens. Cela devrait se renforcer ces prochaines années. Mais il appartient aussi, aux décideurs, de jouer le jeu, ce qui sous-tend que les deux parties, chacune dans son rôle, d'apprendre à se faire confiance, et changer le paradigme des relations sociales et syndicales. Cela me semble plus utile que se combattre et se désespérer.


Like

Unknown member
Feb 27, 2021

moteurs électriques à Douvrin ? C'est possible à 50% !

l'usine de Trémery-Metz -fondée par Citroen en 1969 pour des BàV- assemble déjà les e-GMp achetés en vrac à l'Allemand Continental pour les 4 marques CDOP ;

un autre atelier à Tremery est occupé par la société Nidec-Stellantis pour produire l'an prochain en grande série les moteurs élec du Français Leroy Somer: cette chaîne de production sera probablement saturée dès mi-2023 car elle produira aussi les moteurs électriques des PHEV et des boites hybrides 48v assemblée à Metz-Borny .

donc Douvrin pourrait être la seconde usine française pour la production d'e-GMp de Stellantis, en plus (ou pas) de Chennai et + tard de Porto-Réal

À partir de 2026, le besoi…

Like

Il y a également la santé qui va gagner avec le passage à l’électrique. Nombre de personnes habitants en ville subissent les gaz d’échappement de véhicules de passage, eux qui se déplacent en transport en commun (d’où un rejet de l’automobile). Les allergies en tout genre sont de plus en plus nombreuses. Qui n’a pas vu de ciel jaune dû à la pollution ? Le nombre de voiture dans le monde est croissant (en Europe, important marché de l’occasion) et nouveaux pays qui accèdent a l’automobile (Chine, Inde ...). le thermique n’est plus tenable (impact sur le dérèglement climatique et ressources qui s’épuisent). Quel autre solution ?

Like
bottom of page