top of page

Les actualités Citroën 

PSA : Le groupe s'engage, avec ses partenaires, au bien-être de ses salariés


  • Un accord co-construit avec 4 organisations syndicales, représentant plus de 80% des salariés

  • Un accord conçu autour du bien-être et de l’épanouissement des salariés, intégrant des préoccupations sociétales

  • 32 mesures concrètes, dont 12 ‘innovantes’ et 23 applicables dès la signature, pour créer le socle de l’entreprise de demain

« Cet accord illustre la maturité des relations sociales du Groupe PSA ainsi que la volonté de construire ensemble un projet d’entreprise, centré sur l’humain. Le bien-être et la motivation des collaborateurs, conjugués à leurs savoir-faire et à leur passion, sont des critères essentiels du succès de notre entreprise et nous en sommes tous fiers » indique Xavier Chéreau, Directeur des Ressources Humaines et de la Transformation du Groupe PSA. « C’est une force sur laquelle nous pouvons nous appuyer pour créer, avec nos valeurs, les conditions pour que chacun puisse réussir et s’épanouir ».  


Afin de relever avec succès les enjeux des années à venir (transition énergétique, évolution des attentes clients, incertitudes économiques et réglementaires, développement à l’international, digitalisation…), le Groupe PSA doit poursuivre sa transformation, dans un contexte de plus en plus exigeant.

Le Groupe PSA signe aujourd’hui avec ses partenaires sociaux un accord sur la motivation et le bien-être au travail pour ses salariés, la qualité de vie au travail et l’épanouissement faisant partie des leviers clés pour la compétitivité de l’entreprise.


L’ensemble de ces mesures vont ainsi permettre :

  • D’apporter de la sérénité aux salariés et d’offrir des conditions de travail propices au bien-être : afin de mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle, un dispositif innovant de soutien aux aidants familiaux va être mis en place, en complément de l’élargissement du don de jours de congés. Autre exemple, en usine, les nouveaux salariés seront systématiquement formés aux gestes les plus efficients lors de la préparation à la prise de poste pour préserver leur santé.

  • De développer l’autonomie des salariés et de faire évoluer les pratiques managériales : dans un contexte où les temps de trajet grandissant sont un facteur de fatigue inutile, le nombre de jours proposés aux salariés en travail à distance (TAD) passera de 25 à 30. Plébiscité par 14 000 salariés qui, en France, ont adopté cette organisation de travail à distance ou de télétravail, le Groupe PSA choisit donc de poursuivre dans cette voie et proposera des formations aux managers pour gérer une équipe à distance.

  • De favoriser l’expression des salariés : 1 /3 des collaborateurs utilisent les outils collaboratifs (dont Teams ou OneDrive) mis à leur disposition pour échanger des informations ou pour partager des documents et travailler en réseau. Le Groupe ambitionne d’accélérer leur développement et leur utilisation.

Autre exemple, l’expérience BEST (partage et résolution de problèmes), lancée dans certaines usines en 2017, a permis des améliorations significatives en matière de qualité de fabrication ainsi que l’accroissement de la capacité de chacun à résoudre des situations imprévues. Cette démarche va être étendue aux périmètres R&D et tertiaire.


Fruit d’un travail de co-construction, de plus de 18 mois, avec les partenaires sociaux, le contenu de ce projet d’entreprise a été enrichi par un retour d’expérience issu des nouveaux modes de travail mis en place ces dernières années mais aussi par des groupes de travail impliquant des contributeurs de différentes directions.

Cet accord s’inscrit dans la continuité des actions déjà engagées depuis plusieurs années (égalité femmes-hommes, diversité, mise en place du télétravail et du travail à distance, …) et qui ont permis que le Groupe PSA soit régulièrement bien classé dans les baromètres sociaux (1ère entreprise labellisée ‘égalité professionnelle’, label diversité à plusieurs reprises) et RSE (seule entreprise automobile au Vigeo World 120 et en position de leader pour la 2ème année consécutive dans le DJSI

220 vues2 commentaires

Posts similaires

Voir tout

2 comentários


Beaucoup d'effet d'annonce pour pas grand chose à la fin. La liste des mesures est presque risible. Très peu contraignant pour PSA et les vrais problèmes de "motivations et bien-être au travail" ne sont pas abordés . On prendra ce qui est a prendre, sans être dupe.

Si PSA est bien classée dans les baromètres internationaux, je ne n'imagine pas ce que ce doit être dans les boîtes mal classées.

Curtir

ça, c'est important, et c'est bien de souligner cette action de PSA avec ses partenaires sociaux !

Curtir
bottom of page