top of page

Les actualités Citroën 

PSA - FCA : La commission européenne valide la fusion


On s'en doutait, cette fois c'est officiel, la Commission Européenne donne son accord à la fusion entre les groupes PSA et FCA qui donnera naissance au groupe Stellantis. Avec ses plus de 8 millions de voitures vendues par an, le groupe Stellantis va ainsi devenir le quatrième constructeur automobile mondial.

La Commission Européenne avait lancée un examen approfondi sur cette fusion en raison d'une part de marché élevée dans les véhicules utilitaires légers qui pourrait nuire à la concurrence. Après un pas de PSA qui a proposé de pousser les ventes de véhicules utilitaires à Toyota notamment, la Commission donne son accord à cette fusion. Les deux groupes s'étant également engagés à faciliter l’accès des concurrents aux réseaux de réparation et d’entretien de PSA et de FCA pour ce type de véhicules.


Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive chargée de la politique de concurrence, s'est exprimée en ces termes: «L'accès à un marché concurrentiel des camionnettes utilitaires légères est important pour de nombreux indépendants et petites et moyennes entreprises dans toute l'Europe. Nous sommes en mesure d'autoriser la concentration entre Fiat Chrysler et Peugeot SA car leurs engagements faciliteront l'entrée et l'expansion sur le marché des camionnettes utilitaires légères. Sur les autres marchés où les deux constructeurs automobiles exercent actuellement leurs activités, la concurrence restera soutenue après la concentration.»


La Commission est donc parvenue à la conclusion que l'opération, telle que modifiée par les engagements, ne poserait plus de problème de concurrence. Cette décision est subordonnée au respect intégral des engagements souscrits. Les deux groupes ont prévu d'organiser une assemblée spéciale et une assemblée générale extraordinaire le 4 janvier 2021 pour valider la fusion.

228 vues1 commentaire

Posts similaires

Voir tout

1 Comment


C'était un peu téléguidée depuis quelque temps, mais c'est le résultat d'un dossier bien ficelé, une négociation "gagnant gagnant" avec la Commission, bref une affaire de Pros.

C'est maintenant qu'il va falloir jouer fin, pour que chacune des marques soit à l'aise avec son territoire d'intervention, dans le respect de son identité. Un champ d'observation passionnant sur le rapprochement des différentes cultures!

Like
bottom of page