top of page

Les actualités Citroën 

PSA aurait choisi Svolt pour ses batteries


Alors que le groupe PSA se fournit actuellement chez CATL pour les batteries de ses voitures électriques, le groupe aurait décidé de s'approvisionner chez un autre fabricant chinois pour ses prochaines batteries avecun volume conséquent.


En effet, le Groupe PSA, qui s'engage de plus en plus dans l'électrification de ses gammes avec l'annonce de l'évolution de l'EMP2 appelée dorénavant eVMP et qui annonce des autonomies tout électriques allant jusqu'à 600 kilomètres, a choisi le fabricant chinois SVOLT pour ses prochaines batteries avec un volume supérieur à 7 GW soit un ensemble de batteries supérieures à 100 000 unités, un chiffre qui montre l'ampleur du déploiement des véhicules électriques auquel PSA s'attend. SVOLT est une société chinoise qui a été créé par le constructeur Great Wall motors en 2012 mais qui est devenue indépendante en 2018. Elle avait annoncée un partenariat avec un grand constructeur européen en 2018 qui serait donc le Groupe PSA.


Si PSA choisit d'élargir ses fournisseurs de batteries c'est pour plusieurs raisons. La première est que la demande est tendue en ce moment et qu'il vaut mieux s'assurer ses approvisionnements sous peine de ne pas pouvoir fabriquer et vendre des voitures électrifiées comme certains constructeurs ont pu connaître ces derniers mois. La seconde est que SVOLT a développé une batterie sans cobalt qui permettrait de diminuer le coût de 5 à 10% avec une densité énergétique supérieure et une meilleure résistance à la chaleur garantissant une longévité accrue d'environ 15 ans. Enfin, si PSA s'est engagée avec Saft, filiale de Total, pour la fabrication de batteries en Europe, cette usine ne sera terminée qu'en 2025, il est donc nécessaire au Groupe PSA se sécuriser ses approvisionnements et de multiplier ses fournisseurs pour ne pas tomber en panne de batteries.

403 vues1 commentaire

Posts similaires

Voir tout

1 Comment


Cela semble relever du bon sens à moyen terme. Puisse les projets de production de batteries européens, se finaliser au plus tôt, pour ne pas dépendre une fois de plus, de la Chine !

Like
bottom of page