PSA à Vigo : 60 ans et 13 millions de véhicules produits

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

PSA à Vigo : 60 ans et 13 millions de véhicules produits

PSA Vigo atteint six décennies de production automobile en 2018. De l'iconique 2CV au super-vendeur C4 Picasso, en passant par les légendes de l'automobile telles que le fourgon C-15, la très confortable GS, le véhicule AX ou le compact Xsara. Ne manquez pas la vidéo qui résume tous les modèles produits par PSA à Vigo.


Produits en série à partir de cet été, les nouveaux Citroën Berlingo et Peugeot Partner (et Opel Combo, étant donné l'achat de la marque allemande par PSA ), seront mises en ventes dès la rentrée. C'est l'occasion de regarder en arrière et voir l'évolution de la principale usine automobile du groupe français en Espagne.


Paradoxalement, à ce jour, l’histoire de la marque française en Galice est circulaire. Parce qu'à ses débuts en 1958 elle assemblait aussi un véhicule de transport . En effet, la Citroën AZU a été la première à être fabriquée. Dans les années 60, il a proliféré en tant que véhicule de livraison. Les 100 premières unités ont été exportées au Maroc. Intéressant à ce jour, l'usine de Vigo n'a pas perdu sa vocation internationale . En 2017 , 88% de sa production a été vendue en dehors de l'Espagne . Bien qu'aujourd'hui nous identifions carrément Citroën dans la région de Balaídos, ce n'était pas toujours le cas. Avant de déménager en août 1959, occupant une superficie initiale de 400 000 m2, il a commencé avec un petit atelier de montage de 100 employés dans les anciens entrepôts douaniers de la rue Montero Ríos en Galice.



Les années 60

Pendant la première période, l’AZU et la Citroën 2CV ont presque entièrement couvert la production. A la fin des années 60, la ligne de production se diversifie avec l'arrivée de nouvelles voitures dont la berline Citroën Ami 8, parmi les plus remarquables du fait de leur vocation familiale et de leur ampleur. La Méhari, curieuse voiture décapotable à carrosserie en plastique et la Dyane, ont été commercialisées sur la base de la 2CV.


Les années 70: crise pétrolière et alliance avec Peugeot

Ils ont été sans aucun doute les années les plus prolifiques en termes de diversité des modèles. Pour les amateurs de voitures classiques, il existe des modèles qui ont marqué une époque et des avancées technologiques qui ont consolidé la maison française en tant que pionnier dans le monde de l’automobile. En 71, naît la GS (385,755 unités ont été faites à Vigo) les pilotes étaient éblouis par la capacité d'absorption de la suspension hydraulique.

Le CX de 76 (17 199 unités) a ajouté une touche futuriste à cette base. Lorsque Peugeot rachète 90% de Citroën en 1975, créant le Groupe PSA, l'usine de Vigo voient passés des modèles retentissants tels que 504 (53,323 voitures) ou 505 (146,126 voitures), conçus par Pininfarina.


Décennie des années 80, airs modernes, légèreté urbaine et icône: le C15

Avec la hausse des prix du carburant et un marché européen en ébullition, toutes les marques recherchent des moteurs à faible consommation de carburant et des carrosseries en rupture avec l’esthétique précédente. La 2CV entre dans l'histoire et la Visa arrive (231.905 véhicules fabriqués à Vigo). Pour ceux qui recherchent plus de capacité, la BX (222.325) et surtout l'AX(812.951), l'une des citadines les plus réussies. Le prédécesseur de la Saxo se distinguait par ses moteurs de petite cylindrée, sa légèreté et sa ligne audacieuse

Mais cela n'est pas comparable à l'un des véhicules utilitaires les plus aimés de nos routes. La fourgonnette C15 (1 181 407 unités) fabriquée exclusivement à Vigo pour l’ensemble de la planète, combinait la capacité de charge à la fiabilité de Visa. Avec elle , la production intégrale d'un véhicule a été lancée à Vigo . L'usine est devenue un centre pilote pour son développement, sa conception et sa production. Le succès entraînerait la spécialisation ultérieure de l'usine dans les publicités et les mini-fourgonnettes.



Les jumeaux Berlingo et Partner, pierre angulaire des années 90

Bien que beaucoup de voitures sont encore produites dans cette décennie, y compris les berlines comme la ZX (517,484 unités de 1991 à 1997) ou son successeur, la Xsara (247,705 unités de 1997 à 2000), la révolution a frappé le marché en 1996 avec le duo Partner-Berlingo. Une révolution mettant un terme au "sac" greffé sur des berlines. Un seul volume, de format attractif conçu comme une utilisation globale: adapté et utile au travail mais à l'intérieur et aux finitions du tourisme.


Nouveau siècle, même esprit Bien qu'il ait semblé difficile de dépasser le nombre de C15, le monospace Xsara Picasso qui était sur le marché jusqu'à il y a huit ans a dépassé les attentes avec un million et demi d'unités. Ses successeurs, le C4 Picasso, également de 5 sièges et le Grand C4 Picasso (pour 7 occupants) sont encore sur le marché aujourd'hui et sont déjà dans la deuxième génération. La production de la génération actuelle de Berlingo et Partner constitue un record de volume (à fin 2017 plus de 2,1 millions).



Aujourd'hui, la production est combinée aux modèles suivants :

- Citroën C-Elysée

- Peugeot 301

- Citroën C4 Spacetourer et Grand C4 Spacetourer

- Citroën Berlingo

- Peugeot Partner/Rifter

- Opel Combo


A la fin de l'année, l'usine se préparera à acceuillir le projet P24 soit le futur Peugeot 2008 qui sera accompagné plue tard par un SUV compact Citroën. De quoi continuer à aligner les millions de véhicules produits.


Source : https://www.lavozdegalicia.es

148 vues