Les futures citadines et compactes de FCA sur les plateformes PSA après la fusion

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Les futures citadines et compactes de FCA sur les plateformes PSA après la fusion


Annoncée en Octobre, le projet de fusion entre les groupes PSA et FCA est entré dans le concret avec la signature de l'accord contraignant que les deux groupes ont signés le 18 Décembre dernier. Dans cet accord, il était indiqué que les synergies attendues de cette fusion permettrait une économie de 3.7 milliards d'€ par an et, surtout, une annonce parue inaperçue mais d'importance : les deux tiers de la future production du géant formé par les deux groupes serait basée sur les plateformes CMP et EMP2 du Groupe PSA.



Alors que les deux groupes cumulent à eux deux 22 plateformes différentes (en incluant les plateformes de PSA y compris celles utilisées par Opel pour les Astra et Insignia), ce chiffre va rapidement être revu en nette baisse puisque le groupe fusionné compte construire les deux tiers de sa future production (soit près 6 millions de véhicules) sur les deux plateformes que le Groupe PSA a développé à savoir les CMP pour les modèles urbains et compacts et l'EMP2 pour les modèles supérieurs et les utilitaires. Tous les futurs modèles de FCA passeraient dont très rapidement sur les deux plateformes du Groupe PSA ce qui permettra de faire d'importantes économies d'échelle.


Reste à savoir comment le groupe fusuionné va réussir à rationaliser les plateformes nécessaires pour les modèles américains type Pick-up ou les sportives et limousines de Maserati.



5,097 vues7 commentaires