top of page

Les actualités Citroën 

Le plan de Stellantis pour se développer en Russie


Après une période où l'usine de Kalouga était en sous-capacité, Stellantis a changé de stratégie en faisant de cette usine une des plaques exportatrices pour le groupe. Après la production de moteurs, les utilitaires du programme K9 (Citroën Jumpy, Peugeot Expert, Fiat Scudo) vont être fabriqués sur place pour être exportés, notamment en Europe. Mais Stellantis ne compte pas s'arrêter là et va développer ses gammes pour poursuivre sa croissance enregistrée ces dernières années.

Avec 18 526 unités vendues en 2021, le groupe Stellantis affiche une croissance de 64.7% mais ne pèse que 1.1% du marché, autant dire que les marges de manœuvre sont élevées. La forte croissance des ventes de Stellantis est due aux fourgons Berlingo et Partner (de 2ème génération) et Citroën Jumpy ou Peugeot Expert fabriqués sur place à l'usine de Kalouga. Cependant, le groupe aurait pu faire nettement mieux si la pénurie de composants mais, surtout, la pénurie de main d'œuvre n'avait pas contraint, à ce point, la production. Car la main d'œuvre manque pour l'usine de Kalouga alors même qu'elle doit faire face à une forte hausse de la production, l'usine ayant besoin de recruter plus d'un millier de salariés.


Quoiqu'il en soit, le groupe Stellantis compte poursuivre le développement de ses marques en multipliant les nouveaux lancements cette année sur le territoire russe :

  • Citroën sera ainsi à la fête cette année avec le lancement de deux nouveaux modèles dont le C5 Aircross restylé qui arrivera d'ici l'été. La nouvelle C4 sera également du voyage en Russie, son entrée sur le marché étant prévue dès la fin 2021 mais la pénurie de composants, qui empêche l'usine de produire suffisamment pour l'Europe, a obligé de décaler le lancement de la troisième génération de C4. Elle devrait entrer sur le marché en fin d'année 2022 et pourrait être un modèle important puisqu'avec son look de SUV coupé, elle pourrait plaire aux consommateurs russes de plus en plus friands de ce type de carrosserie, bien souvent trop chère pour eux.

  • Opel sera aussi fort occupé en Russie puisque la marque devrait y importer le Grandland restylé, dont la version hybride 300 chevaux ainsi que la nouvelle Astra en fin d'année.

  • Jeep lancera, de son côté, le Compass restylé ainsi que le Grand Cherokee et sa version rallongée Grand Cherokee L.

La stratégie de Stellantis repose donc essentiellement sur Citroën, Opel et Fiat puisque Peugeot ne proposera pas de nouveaux véhicules, hormis de nouvelles versions d'utilitaires. Quant à DS, son importation n'est toujours pas à l'ordre du jour.

Mots-clés :

636 vues5 commentaires

5 Comments


on se félicitera de la persistance de Stellantis dans le soutien de toutes les démocraties du monde

Like
Replying to

Une entreprise internationale ne peut pas ne pas prendre en compte la politique des pays dans lesquels elle investit. Chaque investissement dans une dictature est une forme de soutien.

On ne peut pas se cacher derrière les traditionnels "si c'est pas nous, ce sera d'autres". Compte tenu des événements, le développement en Russie et de l'usine de Kaluga a du plomb dans l'aile et c'est tant mieux.

Like

Cette stratégie de conquête de parts de marché supplémentaires, va dans le bon sens, mais risque d'être annihilée par les problèmes géopolitiques actuels. Ces mauvais augures, pèsent également sur nos autres entreprises, bien représentées en Russie, et en Ukraine. Je croise les doigts pour que le climat conflictuel actuel, s'apaise, déjà au bénéfice des populations concernées, et aussi, pour ne pas ruiner ces dynamiques commerciales, à l'instar de l'Iran, ou ex PSA, étaient alors, sur le point de bien se relancer.

Like

Unknown member
Feb 19, 2022

les fourgons Jumpy, Expert. . . font partie du programme K0 initialement à Valenciennes ;

Kalouga, sur la route entre Kiev et Moscou, ne devrait pas manquer de collaborateurs ; étonnant ça !

Quant aux importations de voitures en Russie, elles sont assez taxées - donc C5 Ac, Grandland + C4 ne seront pas là-bas à portée de toutes les bourses

Mais c'est bien d'essayer : ne dit-on pas "qui ose, gagne" !

Like
bottom of page