Les actualités Citroën 

Futur Citroën Berlingo restylé : Il n'arrivera pas avant 2024


passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen, berlingo, citroen berlingo, futur citroen berlingo, futur berlingo, futur citroen berlingo restylé, futur berlingo restylé, 2022

La troisième génération de Citroën Berlingo est déjà sur les routes européennes depuis 2018 et, à l'aube d'entamer sa cinquième année de commercialisation, le ludospace aux chevrons n'est pas près de bénéficier d'un restylage puisque ce dernier, contrairement aux rumeurs précédentes, ne devrait pas intervenir avant 2024.

Les ludospaces dérivent des versions utilitaires et ont des cycles de vie beaucoup plus long que les véhicules particulières. Alors que ces dernières ont une durée de commercialisation comprise entre 6-7 ans, les ludospaces peuvent durer bien plus longtemps, généralement entre 10 et 11 ans à l'image de la précédente génération de Berlingo présentée en 2008 et remplacée en 2018. Pour autant, malgré une carrière plus longue, l'ancienne génération de Berlingo avait connu deux restylages légers pour lui permettre de tenir le coup. Alors pourquoi Citroën et ses marques sœurs vont retarder le restylage ?


Une génération encore moderne

L'actuelle génération du Citroën Berlingo a tellement pris de l'avance sur la concurrence à sa sortie en 2018 qu'elle reste tout à fait dans le coup quatre ans après. Malgré l'arrivée d'une concurrence renouvelée telles que les Renault Kangoo ou VW Caddy, le Citroën Berlingo reste en mesure de leur apporter de solides arguments comme son habitabilité et sa modularité exemplaires, ses multiples aides à la conduite bien actuelles ou encore, son style qui n'a pas faibli grâce notamment à sa face avant qui fait plus moderne que celle de ses concurrents.


La pénurie de composants complique les choses

Fabriquée dans l'usine de Vigo, les Citroën Berlingo et consorts ont particulièrement souffert de la pénurie de composants et affichent des délais de livraison très longs, d'un an environ. Fort du succès des versions ludospaces et utilitaires, l'actuelle génération du Berlingo et de ses cousins est assemblée à un rythme particulièrement soutenue dans les usines de Vigo et Mangualde mais ces dernières sont très impactées par la pénurie. Ainsi, les lignes de production de Vigo ont été fermées quasiment tout le mois de mars 2022 avec, donc, aucune voiture produite. Il n'y aurait ainsi aucun intérêt à présenter une version restylée sachant que l'usine ne serait pas en mesure de la produire et qu'elle n'apparaitrait sur les routes que plusieurs mois plus tard.


Un virage électrique assumé

Depuis le début de l'année, le Citroën Berlingo, comme ses cousins Peugeot et Opel, n'est plus disponible qu'en motorisation électrique pour les versions ludospaces, les versions utilitaires pouvant toujours être commandées en thermique. Cette décision fait écho aux quotas d'émission de CO2 fixés par l'Europe qui menace de fortes amendes les constructeurs dépassant leurs objectifs. Avec l'intégration des marques de FCA à celles de PSA, le groupe n'aurait pas été en mesure de respecter ces objectifs et aurait été soumis à de fortes amendes, et comme un sou est un sou pour Carlos Tavares, il n'en est pas question (malgré des bénéfices de 14 milliards d'€ en 2021...).

Les marques n'ont donc pas eu le choix que de restreindre les commandes aux seules versions électriques mais cette situation pourrait évoluer d'ici quelques mois. En effet, le groupe Stellantis prépare une nouvelle génération du moteur puretech qui pourra recevoir une nouvelle boîte automatique, développée avec Punch Powertrain, qui devrait faire son apparition courant 2023 en proposant deux solutions hybrides : Mild en 48 volts ou rechargeable en 320 volts.

Le futur Citroën Berlingo restylé pourrait donc être équipé d'une motorisation essence hybride et hybride rechargeable ce qui, logiquement, fera baisser ses émissions de CO2 et donc permettre au groupe Stellantis de respecter ces objectifs en évitant les lourdes amendes.



En conclusion, pour ces trois raisons, le restylage du Berlingo est donc repoussé à 2024 ce qui lui permettra d'arriver dans une situation, espérons-le, sereine sur l'approvisionnement en composants électroniques qui permettra donc de produire et livrer rapidement. D'autant plus qu'à cette date, les nouveaux moteurs essence hybridés seront disponible et lui permettront de passer les normes d'émissions, notamment la future Euro.7, plus facilement, sans être frappé par un malus destructeur.

651 vues10 commentaires