Les actualités Citroën 

EV Days Stellantis : Les détails de la conférence


Hier a donc eu lieu le premier EV Days du groupe Stellantis dans lequel beaucoup d'informations ont été données sur le futur électrique de Stellantis.


Premier point : les véhicules électriques représentent 14% des ventes de Stellantis en Europe et 4% aux États-Unis. L'objectif est de passer à 70% des ventes en Europe et 40% aux États-Unis d'ici à 2030. Pour cela, le groupe se tourne vers l'électrique avec un plan de 30 milliards d'€ d'ici à 2025 pour mettre en place les technologies qui permettront au groupe de proposer "des véhicules iconiques dont les performances, les prestations, le design, le confort et l’autonomie électrique seront en parfaite symbiose avec la vie quotidienne". D'ici 2026, grâce à la baisse des coûts et des batteries, le groupe Stellantis ambitionne de proposer des modèles électriques aux prix des modèles thermiques et sans aides gouvernementales.


Le groupe va donc développer quatre plateformes avec un objectif, pour chacune de ces quatre plateformes, de 2 millions de voitures vendues par an, ce qui permettra de diminuer les coûts. Ces quatre plateformes seront baptisées Small, Medium, Large et Frame et s'adresseront à des véhicules spécifiques. Elles se veulent toutes au meilleur niveau d'efficience pour toutes les énergies avec une consommation maitrisée la plus basse possible. Cette basse consommation vaut pour l'électrique, bien évidemment, puisque le groupe a pour objectif de parvenir à une consommation électrique de 12.3 kWh au 100 kilomètres.


Plateformes :

Les quatre plateformes disposeront d'autonomie comprise entre 500 et 800 kilomètres, ce qui permettra de répondre à tous les besoins du quotidien. Pour cela, les capacités de batteries seront différentes selon les plateformes :

  • STLA SMALL : de 37 à 82 kWh pour une autonomie maximale de 500 kilomètres

  • STLA MEDIUM : de 87 à 104 kWh pour une autonome maximale de 700 kilomètres

  • STLA LARGE : de 101 à 118 kWh pour une autonomie maximale de 700 kilomètres

  • STLA FRAME : de 159 à 200 kWh pour une autonomie maximale de 800 kilomètres

Concernant les batteries, deux types de batteries seront proposés pour "pour satisfaire les besoins d’une clientèle variée" avec une batterie une technologie à haute densité énergétique(Ni Based) et une autre sans nickel ni cobalt (NiCo Free). Stellantis ambitionne également de proposer une batterie dite solide d'ici à 2026.


Moteurs :

Trois types de moteurs électriques seront proposés, lesquels réunissant moteur, boîte de vitesses et convertisseur. Chacun de ces trois moteur est prévu pour être compact, flexible et évolutif et pouvant être configurés pour les véhicules à traction, à propulsion, 4x4 et 4xe. Les trois moteurs proposeront des puissances suivantes :

  • 1er moteur : 70 kW soit 95 chevaux capable de supporter une tension de 400 volts

  • 2ème moteur : de 125 à 180 kW soit de 170 à 245 chevaux avec une tension de 400 volts

  • 3ème moteur : de 150 à 330 kW soit de 204 à 449 chevaux avec une tension de 400 et 800 volts

  • Il sera certainement possible de combiner les moteurs pour offrir des puissances bien supérieures.

Usines :

Pour fournir les batteries nécessaires aux véhicules électriques, le groupe Stellantis indique avoir besoin de 130 GWh d'ici à 2025 et 260 GWh d'ici à 2030. Pour cela, le groupe compte s'appuyer sur trois gigafactory d'ici à 2025 dont deux en Europe (France et Allemagne) et une aux États-Unis. D'ici à 2030, le groupe développera les gigafactory avec l'annonce d'une troisième usine européenne située en Italie. Malgré ces immenses usines de batteries, Stellantis indique continuer à avoir besoin de batteries d'autres fournisseurs.


Recharge :

Avec la vente de voitures électriques, le groupe Stellantis va devoir gérer un écosystème complet qui comprend notamment la recharge, crucial pour les longs déplacements. A l'image de Ionity ou des Superchargers de Tesla, le groupe Stellantis va s'appuyer sur Free2Move et Engie pour développer un réseau de recharge rapide visant 5 000 bornes sur l'Europe de l'Ouest d'ici 2025. Stellantis indique que "le groupe proposera notamment des offres de recharge journalière intelligentes qui utiliseront des sources d’énergie verte, en s’appuyant sur des partenariats en place pour développer les options de recharge et accélérer l’utilisation des réseaux électriques intelligents"


Enfin, comme l'écosystème doit être complet, le groupe a également fait un point sur la deuxième vie des batteries de véhicules électriques indiquant que ces dernières pourraient servir dans le cadre du stockage d'énergies dans d'autres domaines. De même, Stellantis a également annoncé des mesures destinées au recyclage des dites batteries.


489 vues14 commentaires