top of page

Les actualités Citroën 

Essai Citroën Grand C4 Spacetourer : toujours moderne

Dernière mise à jour : 18 sept. 2020


passionnément citroe, blog citroen, forum citroen, citroen, citroen c4, citroen c4 spacetourer, grand c4 spacetourer, citroen grand C4 spacetourer, essai c4 picasso, essai c4 spacetourer, essai citroen c4 picasso, 2020

Sept ans, un âge avancé pour une automobile de nos jours et qui, pour certaines, marque le temps d’un changement de génération tant le monde automobile évolue rapidement. Mais il y a des modèles bien dessinés, bien faits qui résiste à l’usure du temps et qui montre, après tant d’années, qu’ils sont encore tout à fait dans le coup. Avoir beaucoup d’avance permet, une fois le temps passé, d’être toujours d’actualité. C’est ce qui arrive au Citroën Grand C4 Spacetourer, né Grand C4 Picasso, qui, après sept ans d’une belle carrière, se montre, aujourd’hui, tout à fait d’actualité.


passionnément citroe, blog citroen, forum citroen, citroen, citroen c4, citroen c4 spacetourer, grand c4 spacetourer, citroen grand C4 spacetourer, essai c4 picasso, essai c4 spacetourer, essai citroen c4 picasso, 2020

A vivre

Dans ce numéro spécial des voitures familiales de Citroën, essayer le Grand C4 Spacetourer était une évidence tant il a sa place dans la gamme actuelle. Et si la concurrence internet peut s’avérer forte entre le Berlingo XL et le C5 Aircross, le Grand C4 Spacetourer garde encore tout son sens.

A son lancement, le C4 Spacetourer et sa déclinaison 7 places qui nous intéresse aujourd’hui, inaugurait la nouvelle face avant des Citroën avec une barre de leds et des projecteurs séparés. Citroën frappait fort avec cette deuxième génération de C4 Picasso tant son monospace se montrait en avance, innovant et, quelque part, visionnaire. Le style sobre, fait de peu d’artifices, montre la pertinence du design de base et traverse les années sans perdre de son charme, le restylage de 2016 lui ayant permis de gagner en personnalité, en largeur visuelle pour en faire un monospace, encore aujourd’hui, tout à fait désirable. Au fond, seules les dernières nouveautés de Citroën, celles du renouveau entamée en 2015, prennent le dessus sur le C4 Spacetourer puisque ce dernier ne dispose pas des Airbumps ou encore de ponctuelles colorés. Le profil, sobre, est dynamisé par la grande arche qui souligne le vaste habitacle, annonciateur de l’espace et du bien-être que l’on va ressentir une fois à bord. Quant à l’arrière, ces deux feux en C se voit très travaillé et apporte une dose d’originalité et de différence au Grand C4 Spacetourer, nul doute c’est bien une Citroën que nous avons sous les yeux. Une Citroën différente, innovante, mais le tout subtilement dosé pour imposer sa différence sans susciter la controverse. Sept ans après son lancement, le Grand C4 Spacetourer n’a pas vieilli d’un pouce. Si les monospaces ont perdu énormément de terrain par rapport à 2013, au profit des SUV, le Grand C4 Spacetourer montre qu’un monospace au design bien fait peut encore résister à la déferlante SUV.

C’est à l’intérieur que cela se vérifie encore plus. Espace, confort, modularité, matériaux, finitions….A l’intérieur, le Grand C4 Spacetourer fait étalage de ses qualités. Ici, dans sa finition la plus haute Shine Pack, le grand monospace de Citroën apporte luxe, technologies et style au service d’un confort optimal. La planche de bord, bi-ton, s’habille de matériaux souple et doux au toucher et révèle une finition impeccable. Ses deux écrans, un de 12 pouces qui sert de combiné d’instrumentation se révèle personnalisable et offre une lisibilité parfaite, il est secondé par un écran tactile, de 7 pouces, qui commande l’ensemble. Cet écran trahit l’âge du C4 Spacetourer car, s’il se révèle réactif, il s’avère trop petit et oblige à quitter la route des yeux. Enfin, le levier de boîte de vitesse, hommage à la DS, se révèle pratique à l’usage contrairement à ce que je craignais au départ, le petit levier se manie facilement, avec douceur, les verrouillages sont fermes assurant ainsi de ne pas se tromper.

passionnément citroe, blog citroen, forum citroen, citroen, citroen c4, citroen c4 spacetourer, grand c4 spacetourer, citroen grand C4 spacetourer, essai c4 picasso, essai c4 spacetourer, essai citroen c4 picasso, 2020

Avant de s’asseoir dedans, les sièges vous font les yeux doux grâce à leur design si innovant et si différents de ce qui se fait dans la production actuelle, de toutes marques. Cette originalité dans le style ne se fait pas au détriment de l’accueil qui se révèle excellent, les sièges étant larges et maintenant correctement les passagers. Ils se révèlent aussi très confortables sans, bien entendu, l’être autant que les sièges Advanced Comfort des dernières Citroën. On voit là aussi, une nette différence de typage entre deux générations de Citroën. A l’arrière, les trois sièges sont de largeur identiques, coulissants et rabattables mais l’ensemble se révèle moins pratique à manipuler que sur un C5 Aircross ou un Berlingo par exemple. Il y a pléthore de manettes, de tirants pour les guider mais, somme toutes, ne sont en rien gênants pour la majorité des clients qui ne les bougeront quasiment jamais.


passionnément citroe, blog citroen, forum citroen, citroen, citroen c4, citroen c4 spacetourer, grand c4 spacetourer, citroen grand C4 spacetourer, essai c4 picasso, essai c4 spacetourer, essai citroen c4 picasso, 2020

A conduire

Contact, appui sur Start et le moteur s’ébroue dans une relative discrétion. Clairement, nous sommes aux commandes d’un Diesel mais, très franchement, les bruits et les vibrations sont très bien atténués. Le Grand C4 Spacetourer est un véhicule cossu, cela se vérifie ici. Levier de boîte auto sur D et le Grand C4 Spacetourer s’élance pour faire étalage de nouvelles qualités dont, la première, le confort. Alors oui, là encore, il y a une différence nette entre le C5 Aircross doté des nouvelles suspensions à double butées hydrauliques et ce Grand C4 Spacetourer. Là où le C5 Aircross gomme les aspérités, le C4 Spacetourer les fait ressentir un peu plus, surtout dans cette version dotée de jantes de 17 pouces. Mais s’il se révèle plus ferme qu’un C5 Aircross, il n’en reste pas moins qu’il déroule une merveilleuse partition de confort, bien supérieure à des tas de voitures actuelles de la concurrence. Citroën est le maître du confort, l’a toujours été et le sera toujours. C’est une vraie démonstration à l’endroit de la concurrence que ce C4 Spacetourer fait. La boîte de vitesses égraine les rapports avec souplesse et intelligence, seuls les trois premiers montrent un temps de latence et font entendre le moteur mais, par la suite, les huit rapports se passent sans à-coups que ce soit à la montée comme à la descente des rapports. Le Stop and Start est, lui, particulièrement efficace et très intelligent car il coupe le moteur en deçà de 5 km/h ce qui se révèle très pratique, permet de s’arrêter dans le silence et très bénéfique pour la consommation.

J’aurai pu craindre qu’avec un moteur de 160 chevaux et un véhicule plutôt imposant, la consommation s’en fasse ressentir. Cruelle erreur ! Et c’est une réelle surprise, puisque ce Grand C4 Spacetourer affiche une consommation moyenne, mélangeant autoroute et ville, d’à peine 6,1 litres aux 100 km, que cela me paraît stupéfiant. Avoir une telle voiture, qui plus est en boîte auto, qui consomme moins que ma C4 Hdi de 90 chevaux, montre tout le talent des techniciens de chez PSA. Alors, certes, le Grand C4 Spacetourer n’est pas un véhicule sportif, toute notion de sportivité est à oublier, c’est un véhicule familial destiné à être conduite en « bon père de famille ». Le moteur 2.0 Blue Hdi, pourtant fort de 160 chevaux, n’est pas un foudre de guerre et, s’il permet de s’insérer dans la circulation et d’atteindre les vitesses maximales autorisées en toute facilité, je me demande si les 160 chevaux sont bien là. Pour autant, le moteur sait se faire discret à haute vitesse et répond présent à toutes les sollicitations et consomme très peu, c’est là l’essentiel.

passionnément citroe, blog citroen, forum citroen, citroen, citroen c4, citroen c4 spacetourer, grand c4 spacetourer, citroen grand C4 spacetourer, essai c4 picasso, essai c4 spacetourer, essai citroen c4 picasso, 2020

Côté finances, le Grand C4 Spacetourer, ici dans sa finition la plus haute, Shine Pack, est affiché au tarif de 41 250€ en France. Cela peut paraître élevé mais l’équipement se révèle très complet, seule la conduite autonome de niveau 2 est absente. Les sept sièges sont intégralement en cuir, les matériaux sont très agréables au toucher, l’assemblage et la finition sont excellents, le C4 Spacetourer fait une nette impression de haut de gamme qui justifie un tarif élevé, qui sera forcément compenser par des remises plus importantes concédées par Citroën.

passionnément citroe, blog citroen, forum citroen, citroen, citroen c4, citroen c4 spacetourer, grand c4 spacetourer, citroen grand C4 spacetourer, essai c4 picasso, essai c4 spacetourer, essai citroen c4 picasso, 2020

En conclusion, le Citroën Grand C4 Spacetourer malgré ses sept ans d’âge reste tout à fait d’actualité. Son style reste d’actualité, son confort est excellent, il est, de surcroît, bien fini avec des matériaux de hautes factures. L’intérieur reste, encore aujourd’hui, moderne, il est à jour technologiquement, très spacieux, très modulable. Le moteur et la boîte EAT 8 donnent une partition parfaite avec une consommation si basse. Son seul réel défaut est son écran d’info-divertissement petit et qui oblige à quitter la route des yeux. Acheter aujourd’hui un Grand C4 Spacetourer c’est avoir l’assurance d’un véhicule toujours aussi désirable, toujours aussi moderne qui saura en découdre à nombre de concurrents. Mais, indéniablement, comparé aux dernières Citroën, il a vieilli, il ne correspond plus aux Citroën d’aujourd’hui, plus colorées, plus joyeuses, plus confortables encore. Tout aussi moderne qu’il reste, le Grand C4 spacetourer fait partie d’une ancienne génération de Citroën, celle qui était plus haut de gamme avec des matériaux plus valorisants, celle qui offrait un niveau de confort élevé mais restant fermes sur les inégalités de la route, celle qui, restant originale, assumait moins cette différence...

2 422 vues5 commentaires

٥ تعليقات


Citrofan
Citrofan
١١ أكتوبر ٢٠٢٠

Essai d’un nouveau scénic 7 places en location

Premières impressions :

Confort bien en dessous du g C4 Spacetourer

Sièges plus moux mais moin confortable et après une 50 éne de km seulement, j’ai hâte de descendre car j’ai un peu mal au dos

Beaucoup d’angles morts pa rapport au C4 le coffre est un peu moins spacieux car moins haut boite auto: et motorisation:égalité

Espace à bord: le c4 fait plus moderne, plus spacieux. On a pas aimé ce module central qui regroupe le levier de boîte les commandes de clim peu intuitives et surtout beaucoup trop sensibles au moindre effleurement et l’écran du haut qui reste un peu bas le tour semblant être posé comme ça devant la…


إعجاب

Citrofan
Citrofan
١٨ سبتمبر ٢٠٢٠

Confort, bien être etc... tout est ok, le seul problème c’est que même en version 6 places il n’y a plus beaucoup de places pour les valises et les personnes qui sont au troisième rang on tendance à se sentir mal!

Pour aller à l’aéroport à 6 par exemple, il faut se prendre des valises sur les genoux ! il aurait fallu une version XL

Le Spacetourer c’est plus un « fourgon » plus haut etc. Et ne peut prétendre remplacer un gC4 plus sexy si je peux dire!

Peut-être alors nous sortir un C5 aircross M & XL

إعجاب

Jérémy
Jérémy
١٨ سبتمبر ٢٠٢٠

Si bien entendu lamentable erreur de ma part c'est un 2.0 HDi

إعجاب

Ce n’est pas plutôt 130 chevaux le 1.5 hui?

إعجاب

Je ne trouve pas que le dessin du tableau de bord ait autant vieilli. Bien sûr, l'heur est au soi disant "high tech", au "tout écran" digitalisé et généralisé ( On en revient), et à ce niveau le C4 spacetourer n'a pas été actualisé, mais tous ces équipements, dont certains dits "sécuritaires" ne sont pas toujours au top, et pour ma part, je trouve leurs alertes souvent horripilantes, car actionnées sans discernement.


Mais, je sais bien, que l'Automobile n'échappe pas aux effets de mode, et Citroën doit s'y coller, comme les autres. Les monospaces se voient sacrifier au profit des SUV, mais je ne suis pas certain qu'un C5 AC ou un 5008, par exemple, ne se démoderont pas bien…


إعجاب
bottom of page