top of page

Les actualités Citroën 

Essai Citroën C5 X hybride - Sur les routes départementales et nationales (Partie 3/5)


passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen, citroen c5x, citroen c5 x 2022, essai citroen c5x, essai c5 x hybride, essai citroen c5 x hybride, 2022

Après les parties ville et autoroute, poursuite de l’essai de la nouvelle Citroën C5 X hybride avec, cette fois, l’essai sur les routes nationales et départementales. Que donne cette nouvelle grande Citroën sur des routes sinueuses ? Le confort et la souplesse des suspensions sont-ils compatibles avec une conduite dynamique ?

La C5 X s’était montrée docile en ville et royale sur autoroute faisant étalage de ses immenses aptitudes en ce qui concerne le confort. Sur routes départementales et nationales, la nouvelle C5 X peut conjuguer la souplesse de la conduite électrique et le confort exceptionnel pour offrir des prestations absolument remarquables.


En effet, la C5 X brille sur les petites routes départementales où elle passe de virage en virage en évitant les trop grands mouvements de caisse. Grâce à sa suspension pilotée, de série sur toutes les versions hybrides, la nouvelle grande Citroën parvient à contenir le roulis, bien mieux qu’une C4 par exemple. Alors, la C5 X hybride n’est pas une sportive et ne vire pas à plat, comme feue la Xantia activa, mais la suspension active de la grande Citroën lui permet d’être bien posé au sol, bien aidé par le poids supplémentaire de cette version hybride. Pour amplifier le phénomène, et s’amuser davantage au volant, Citroën permet de choisir entre différents modes de conduite. Si les modes Electric et Confort sont à privilégier en ville, les modes Hybride et Sport ont davantage leur place sur les routes ou autoroutes. Curseur placé sur le mode Sport, les suspensions se raffermissent, la direction se durcit, les deux moteurs se mettent en route, on va voir ce qu’on va voir ! Sur ce mode Sport, la C5 X offre des reprises canon en parvenant à limiter le double effet kiss cool ressenti sur les précédentes hybrides. En effet, lorsque l’on appuie fort sur l’accélérateur, mode Sport enclenché, le moteur électrique part immédiatement tandis que le moteur essence monte dans les tours pour délivrer sa puissance, ce qui peut créer un décalage et une sensation de double accélération. Ici, sur la C5 X, ce décalage est très bien géré ce qui lui permet d’offrir des performances très respectables et d’avoir un vrai plaisir à son volant d’autant plus, qu’avec le mode Sport enclenché, la C5 X se montre vive, limitant ses mouvements de caisse sans, pour autant, devenir inconfortable. Saisissant !

passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen, citroen c5x, citroen c5 x 2022, essai citroen c5x, essai c5 x hybride, essai citroen c5 x hybride, 2022

Néanmoins, le mode Sport fait regretter que le réglage des suspensions soit corrélé aux différentes modes de conduite. Car le moteur électrique est si coupleux qu’il est à même d’offrir des performances plus qu’honnêtes sur de petites routes départementales où le plaisir de conduite est davantage lié au profil de la route et aux reprises qu’à la vitesse à proprement parler. Il eu été préférable de pouvoir choisir le mode Sport (ou plutôt Dynamique) indépendamment du mode de conduite, c’est assez incompréhensible que Citroën ne permette pas de pouvoir opter pour des suspensions et une direction plus ferme sans pouvoir se mouvoir qu’avec le moteur électrique qui, pourtant, assure des reprises bien suffisantes pour s’amuser sur ce genre de petites routes.

Néanmoins, avec le mode Sport, la C5 X fait montre d’un comportement routier tout à fait satisfaisant, acceptant d’enchaîner les successions de virages plus ou moins rapides avec peu de mouvements de caisse, le tout dans un excellent confort. La nouvelle grande Citroën est digne de ses aïeules en offrant un comportement routier royal quelque soit la qualité de la chaussée ou les effets de la météo puisque la C5 X se montre toujours imperturbable assurant une parfaite stabilité pour un niveau de sécurité de haut vol. La puissance cumulée des deux moteurs assure des performances de premier ordre malgré le poids supérieur à 1 700 kg de cette version hybride. La combinaison du moteur électrique et du thermique est excellente avec des moteurs qui se complètent à merveille, le moteur électrique reprenant à basse vitesse puis passe le relais au moteur thermique de façon totalement transparente pour le conducteur, la seule information visible pour se repérer sur le mode de déplacement est le passage des informations en couleur bleue lorsque le moteur électrique anime la voiture.

Il y a donc de quoi se faire plaisir au volant de la Citroën C5 X sur les petites routes départementales, elle qui offre des performances au top grâce à sa motorisation hybride mais, surtout, aux bienfaits de la suspension pilotée qui, sur le mode Sport, modifie les réglages pour offrir une direction bien plus consistante que sur les autres modes et une suspension raffermie avec un compromis confort tenue de route aux petits oignons. Bien entendu, la C5 X n’a pas l’âme, ni la prétention, d’être une sportive et ce mode Sport doit davantage être perçue comme un mode dynamique car la vraie nature de C5 X, c’est sur les nationales qu’elle se fait jour.

passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, citroen, citroen c5x, citroen c5 x 2022, essai citroen c5x, essai c5 x hybride, essai citroen c5 x hybride, 2022

En effet, c’est sur les routes nationales où la C5 X fait étalage de ses meilleures qualités pour offrir un moment de pur plaisir automobile où le confort est sans pareil avec une voiture qui vous isole des soubresauts de la route tout comme des bruits extérieurs grâce à son vitrage feuilleté, le tout dans la plus pure douceur grâce à sa motorisation hybride où la transition entre les moteurs électriques et thermiques est imperceptible. La C5 X s’avère encore plus brillante sur les routes nationales que sur autoroutes d’où se dégage un vrai sentiment de sérénité tout à fait réaliste.

De plus, sur ce type de routes, l’efficience de la C5 X est à son paroxysme avec une consommation réduite tant en thermique qu’en électrique. La nouvelle Citroën entre dans la cour des grandes puisque, sur ces routes nationales, elle se révèle si impressionnante qu’on aurait envie de rouler, encore et toujours.

Citroën frappe un grand coup avec cette nouvelle C5 X qui s’avère extrêmement réussie et bluffante d’efficacité sur tous les types de routes rencontrés. Son confort est de haute volée mais réduire la C5 X à ce confort serait injuste tant Citroën l’a doté de nombreuses qualités (habitabilité, style, concept, soin, détails, technologies, consommation, tenue de route, …) pour faire de cette nouvelle C5 X une digne héritière de la longue lignée des berlines routières Citroën.

553 vues11 commentaires

Posts similaires

Voir tout
bottom of page