Essai Citroën C5 Aircross Hybride : tout son sens


Présenté en fin d’année dernière, le Citroën C5 Aircross hybride devait arriver en concession en Juin mais la crise du coronavirus l’a retardé de quelques semaines. Nouvelle déclinaison du C5 Aircross, la version hybride rechargeable hérite du moteur essence 1,6 de 180 chevaux associé à un moteur électrique de 110 chevaux pour une puissance cumulée de 225 chevaux. Pour des raisons de modularité et d’habitabilité, le C5 Aircross fait l’impasse sur la plus puissante version (300 chevaux). Alors que vaut cette version hybride ? Le voici à l’essai.


Esthétiquement, aucune différence ne se fait jour entre les versions thermiques et hybrides du C5 Aircross tout au plus des ponctuelles colorées spécifiques Anodised Blue, une trappe supplémentaire pour la recharge électrique et un rétroviseur central sans bord avec une lumière bleue indiquant la locomotion électrique. Pour le reste, aucun changement et le C5 Aircross se révèle identique à lui-même à savoir toujours aussi élégant et statutaire, avec un intérieur cossu et bien fini et, surtout, hyper confortable grâce à ses larges sièges Advanced Comfort et ses suspensions à doubles butées hydrauliques.



Départ pour une boucle de plus de 100 kilomètres dont une bonne trentaine de nationale à 90-110 et une boucle faite de traversée de petits villages, bref rien d’une ballade tranquille en ville qui maximise l’autonomie. Au départ, le silence règne, aucun bruit moteur ne se fait évidemment entendre, seul un bip et l’indication « système hybride actif » sur le combiné d’instrumentation numérique. Contact, sélecteur de vitesse sur D et le C5 Aircross s’élance en douceur et en silence. La force du moteur électrique permet d’évoluer en ville sans souci et de s’insérer dans la circulation en toute facilité, de même sur les routes nationales où rouler à 90 se fait très rapidement et sans avoir besoin de forcer sur la pédale. En mode Brake activé, qui augmente la récupération d’énergie, l’autonomie qui affiche 50 kilomètres en tout électrique est raisonnable, bien entendu il faut avoir le pied léger et la conduite « électrifiée » c’est à dire qu’elle se fait à une seule pédale avec beaucoup d’anticipation afin de lever le pied pour ralentir et voir la voiture s’arrêter pour maximiser la récupération d’énergie. Cette conduite souple et cool, propre aux modèles hybrides et électriques, sied parfaitement au C5 Aircross qui est un exemple de douceur et de confort et qui vous place dans une bulle totalement hermétique à la vie extérieure.


Au bout de 44 kilomètres, l’autonomie affiche 10 kilomètres restantes, je décide donc de basculer en mode hybride afin de maximiser la recharge électrique et de m’assurer une vingtaine de kilomètres en mode 100 % électrique pour finir la boucle. Le moteur thermique essence s’élance sans un bruit et le passage du tout électrique au moteur thermique est imperceptible. Je continue de rouler cool comme le mode hybride demande mais, même comme cela, le C5 Aircross répond présent et s’insère dans la circulation en toute facilité. Certes ce n’est pas un foudre de guerre mais, dans tous les cas, le C5 Aircross est si confortable et doux qu’il vous invite à une conduite coulée qui correspond parfaitement à la philosophie hybride.



Peu de différences à l’intérieur du C5 Aircross si ce n’est de nouvelles interfaces dans l’écran tactile propre au mode électrique qui donne les informations relatives au système hybride, quel type de propulsion est utilisé, les statistiques de consommation électrique, la programmation pour recharger le véhicule sur prise ainsi qu’un mode pour « forcer » le C5 Aircross a garder 10km, 20km ou le maximum d’autonomie électrique par exemple pour évoluer en électrique dans les derniers kilomètres en ville. Les sièges Advanced Comfort confirme leur bonne réputation pour rendre une partition idéale mais j’avais fait le choix de jantes de 19 pouces pour tester la différence avec le C5 Aircross doté de jantes de 18 pouces essayé il y a un an (à relire ICI). Et ce choix se révéla peu convaincant car le niveau de confort se « dégrade » légèrement par rapport aux roues de 18 pouces. En effet, avec ces roues de tailles supérieures, on ressent davantage les saignées et les raccords de chaussée et, même si la prestation offerte par le C5 Aircross est de loin excellente pour ce niveau de gamme, prendre les roues de 19 pouces est un choix qu’il faut éviter pour se concentrer sur des 18 pouces, déjà bien généreuses, mais qui garantissent un niveau de confort royal que je vérifierai dans un prochain essai avec cette variante hybride. Il faut dire que Citroën a du adapter le tarage des suspensions pour compenser la prise du poids du système hybride et de grosses jantes dégradent le confort du fait d’une hauteur de flanc moins importante. Arrivé aux 20 derniers kilomètres, je bascule en mode tout électrique, l’autonomie récupérée affiche 22 kilomètres soit suffisant pour rentrer à bon bord dans un silence total et une douceur exemplaire. Le circuit se terminant par des routes départementales qui ne favorisent pas la consommation mais qui permettent de tester des capacités routières du C5 Aircross, je termine la boucle avec 6 kilomètres d’autonomie électrique soit une réelle bonne performance qui permettent d’envisager l’achat d’un véhicule électrique sans être le nez collé à l’autonomie électrique restante. Mais le plus fort de tout est que la consommation d’essence s’est révélé à 3,6 litres aux 100 soit, là aussi, une excellente performance pour un véhicule, essence de 180 chevaux, avoisinant les 1800 kilos.


En conclusion, le C5 Aircross hybride garde tous les avantages d’un C5 Aircross normal à savoir son excellent confort certes, sa douceur de fonctionnement, son habitabilité et sa modularité, son coffre de 600 litres très légèrement diminué par rapport aux versions thermiques mais très généreux quand même. La version hybride y ajoute le silence qui participe encore plus au confort et une consommation réduite pour devenir une proposition très intéressante vous assurant un voyage à bord fait de calme, de douceur et de confort.



655 vues11 commentaires

Passionnément Citroën - 2020  - Nous contacter

Clause de non-responsabilité de traduction 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon