top of page

Les actualités Citroën 

Des changements pour Citroën en Inde ?


portait de Saurabh Vatsa, ancien patron de Citroën en Inde

A quelques jours du lancement commercial du nouveau Citroën C3 Aircross, Citroën ferait face à des changements au sein de son organisation en Inde selon de récentes informations qui n'ont pas été confirmées ou infirmée par la marque.

Le changement le plus important serait la démission de Saurabh Vatsa, directeur de la marque en Inde et qui aurait démissionné de son poste il y a quelques jours de façon assez inattendue. Citroën n'a pas confirmée cette information, il faut donc reste prudent mais plusieurs sites affirment la démission de Saurabh Vatsa qui dirigeait la marque depuis 2021 et qui a donc été en charge du lancement des premiers modèles Citroën sur le marché indien.


Saurabh Vatsa était entré chez Citroën en janvier 2018 lors de l'annonce du retour de Citroën en Inde et s'occuper de la communication et du marketing de Citroën en Inde avant d'en prendre la tête il y a deux ans, à la naissance de Stellantis qui a nommé Roland Bouchara, ancien patron de Citroën Inde, à la tête de Stellantis Inde. Saurabh Vatsa a donc eu en charge le lancement de la C3 et de sa version électrique ëC3 puis du C3 Aircross qu'il a assuré lors des dernières semaines avant, vraisemblablement, de présenter sa démission et de quitter Citroën ainsi que le groupe Stellantis. Les raisons de cette démission, ou de son licenciement, n'ont pas été communiquées mais les résultats assez passables de la marque en Inde peuvent l'expliquer tout comme les produits dont les équipements ne correspondent pas aux attendus du marché et qui les pénalisent.

Cependant, ce ne sont pas les seuls changements pour Stellantis en Inde puisque des rumeurs affirment également que Roland Bouchara serait sur le point d'être muté dans le groupe hors d'Inde et remplacé par Aditya Jairaj, actuel directeur de la stratégie et de la transformation des véhicules électriques pour Nissan aux États-Unis dansle cadre du plan Ambition 2030 de la marque nippone.

Stellantis débaucherait donc quelqu'un de Nissan pour s'occuper de sa division indienne mais ce recrutement peut montrer l'ambition du groupe sur les véhicules électriques pour lesquels il s'engage totalement et avec lesquels il compte bien prendre des parts de marché dans ce si concurrentiel marché qu'est l'Inde.


2023 est donc l'année des changements dans l'organigramme de Stellantis puisque le groupe a effectué de nombreux changements notamment en Europe depuis le début de l'année. Ces départs, s'ils sont bien confirmés, montre que le groupe est également attentif à la situation en Inde qui ne semble pas répondre aux ambitions du groupe même si les dernières déclarations à la presse faisaient état d'une production, notamment pour la C3 électrique, au maximum des capacités disponibles. Il faudra voir dans les prochains jours si le groupe confirme ces changements et si ces derniers ont un impact sur la stratégie du groupe sur le marché indien, capital pour son développement et sa croissance.

457 vues3 commentaires

Posts similaires

Voir tout

3 Comments


La notion récente de "grand remplacement" touche la Société toute entière. Je me garderais donc d'avancer la ou les raisons de la démission de ce monsieur. Ce qui est certain, c'est que lorsque une des parties n'y trouve plus son compte, dans la mesure où c'est possible, mieux vaut savoir se séparer. Comme souvent, je crois que dans les grandes entreprises au sens large, les retours terrain s'atomisent au fur et à mesure qu'ils se rapprochent du Big Boss. La mode ces dernières années était de parler de transversalité, d'autonomie, et bla bla bla, chacun faisant semblant d'y croire mais personne n'étant dupe. Le scintillement des "galons" à la peau dure, et le "terrain" comme il est appelé trop souven…

Like

Christian Brochard
Christian Brochard
Sep 19, 2023

Et sa continu.

Like
Yvon Wilputte
Yvon Wilputte
Sep 19, 2023
Replying to

Je dirais même plus, et ça continue, encore et encore, ce n'est pas un grand nettoyage de printemps, mais d'été, plutôt.

Like
bottom of page