top of page

Les actualités Citroën 

[Dans le rétro] - Citroën Rosalie - entre deux époques


histoire de la Citroën rosalie - Passionnément Citroën - conservatoire citroen

Présentée au salon de Paris 1932, la Rosalie fait le lien entre le duo C4/C6 et la Traction dans la gamme Citroën D'abord commercialisée sous les dénominations 8,10 et 15 semblable à la puissance fiscale des différentes motorisations, la Rosalie tiendra son nom des voitures établissant les records de distance utilisée par Yacco et appelées Rosalie.

La Citroën Rosalie succédait donc au duo C4/C6 mais elle n'est pas une remplaçante pure et dure, il s'agit en réalité d'une grosse évolution. En effet, la Rosalie devait à la base s'appeler C4 MFP et C6 MFP mais, en stratège communicant, André Citroën voulait donner aux clients l'image d'une voiture nouvelle, d'une gamme renouvelée d'où la dénomination choisie en rapport à la puissance fiscale des différents moteurs.

histoire de la Citroën rosalie - Passionnément Citroën

Une gamme remaniée...

Trois versions de Rosalie était donc proposées :

  • La « 8 » était équipée d'un moteur 4 cylindres et d'une voie de 1m34

  • La « 10 » était équipée du même moteur 4 cylindres mais d'une voie élargie à 1m42

  • La « 15 » , elle, « tait équipée d'un moteur 6 cylindres et d'une voie de 1m42

Toutefois, Citroën proposait une gamme qui mariait les moteurs et les voies d'où l'apparition des 10 « légères » et 15 « légères ». Le terme légère indiquait que les moteurs les plus puissants étaient proposées sur les voies plus étroites de la « 8 ».

Aux côtés des différentes motorisations, la Rosalie a existé dans différentes carrosseries telles que : Berline, Coupé, Cabriolet, Utilitaires, etc


...mais pauvre en innovations

Citroën, dont la réputation d'innovation est déjà bien installé, fait preuve de calme avec la Rosalie puisqu'elle ne dispose pas de grandes innovations. Si Citroën met en avant le moteur flottant, il équipait déjà la C6F. La Rosalie apporte une nouvelle solution technique avec les carrosseries acier « monopièce » qui sont plus robustes que les carrosseries tout acier.

Cette faiblesse en innovation va avoir pour conséquence des ventes faibles et pas assez suffisantes pour pérenniser l'entreprise qui investit à outrance par ailleurs.

histoire de la Citroën rosalie - Passionnément Citroën - la Citroën rosalie reine des records

La relance par le sport...

Pour relancer les ventes, André Citroën va profiter d’une série de record entrepris par une une société bien connue qui produit des huiles et lubrifiants pour automobiles et qui décide, en 1931, de faire de la publicité en testant sa nouvelle huile sur des voitures de série. Le choix se porte sur une Citroën, la C6 F , spécialement équipée d'une carrosserie profilée en aluminium, conçue par César Marchand, mécanicien et chauffeur expérimenté formé dans chez Voisin. En septembre, la voiture est prête et baptisée "Rosalie" en l'honneur de Santa Rosalia qui est fêtée à cette époque. Cette première Rosalie parcouru 25 000 kilomètres, du 22 octobre au 1er novembre 1931, battant 14 records internationaux.


Elle donne naissance à une deuxième série de records cette fois établit par une autre Citroën, la C6 G qui est rebaptisée Rosalie II . Elle parcourra la piste de Montlhéry sur 100 000 kilomètres, sans jamais s'arrêter, du 5 mars au 14 avril 1932, à la vitesse moyenne de 108 km/h, établissant 60 records internationaux et 30 records du monde dans la catégorie 2-3 litres.

André Citroën, bien que réticent à s'essayer aux compétitions, ne peut ignorer les succès remportés par ses C6. Il est donc proposé de fêter les cent mille kilomètres de la Rosalie II par un grand banquet sur la piste où il agite lui-même le drapeau à damier pour arrêter la voiture du record ! A l'issue de l'épreuve, ce sera André Citroën qui demandera à redémarrer la voiture qui parcourra encore trente-quatre mille kilomètres avant de s'arrêter définitivement le 28 avril 1932. André Citroën, d'un coup de tête, donnera un million de francs pour l'équipe qui pourra battre les records de "sa" Rosalie II d'ici le 1er octobre 1932. Personne ne remportera cette récompense.

« Rosalie » devient de facto le nom de tous ces modèles de voitures de série Citroën qui, dotées d'une carrosserie spéciale, sont destinées à battre tous les records.

Au total, les différentes Citroën Rosalie établiront une série de 296 records internationaux dont certains tiendront plus de 30 ans :

- 133 records internationaux de durée ( de 2 à 133 jours)

- 57 records internationaux de distance (de 4 000 à 300 000 km)

- 78 records du monde de durée (de 55 à 133 jours)

- 28 records du monde de distance ( de 140 000 km à 300 000 km)

La performance la plus spectaculaire viendra des 300 000 km à la vitesse moyenne de 93,4 km/h sur l'anneau de Montlhéry malgré 42h30 d'arrêts pour différentes causes qui ne seront pas décomptés par les chronométreurs.


histoire de la Citroën rosalie - Passionnément Citroën - conservatoire citroen

ou par le style

Citroën décide également de restyler la ligne de la Rosalie afin de la rendre plus moderne. Il fait appel à Bertoni qui lui concocte une Rosalie NH (Nouvel Habillement) avec une carrosserie évoluée qui reçoit des Ailes à bavolet, une calandre inclinée, un pare choc courbés ainsi que des phares obus aux corps allongés. Enfin, la Rosalie adopte les roues avant indépendantes en devenant Rosalie B,la Rosalie A restant avec un essieu rigide. Mais en 1934, Citroën révolutionne le monde automobile avec la Traction qui, développée à la hâte sans fiabiliser suffisamment la gamme, peinent à démarrer après que les premiers clients en en fait les frais. C'est pourquoi Citroën garde au catalogue la Rosalie qui voit sa gamme complètement remaniée. Les appellations « 8 », « 10 » et « 15 » sont supprimées pour devenir Rosalie 7UA avec son moteur emprunté à la Traction 7C, Rosalie 11 UA et son moteur emprunté à la Traction 11.


La Rosalie resta ainsi une voiture d'accès à la gamme Citroën et aux clients « effrayés » par la modernité de la Traction. En 1938, la Rosalie voit sa carrière se terminait sur une des plus petites productions de Citroën à l'époque avec seulement 38 840 exemplaires fabriqués.


Mots-clés :

287 vues2 commentaires

Posts similaires

Voir tout

2 Comments


Petite précision d'importance. La réticence du "Patron" à parrainer l'exploit de Yacco, tenait surtout à ses accords existants avec Vaccuum Oil*, contre des avantages de toutes natures. Ainsi, Citroën était tenu à recommander l'utilisation des produits Mobiloil.

André Citroën, flatté, et repris par son sens des affaires, ira même jusqu'à offrir une prime d'un million à la voiture française ou étrangère qui réussirait à battre avant le 1er octobre, les records de Rosalie II.


( Source: André Citroën: Souvenirs d'une collaboration 1922-1934 / Charles Rocherand)

Like

Citrofan
Citrofan
Aug 17, 2022

L’idée des records n’était pas de Citroën bien au contraire il y était oppose mais Il a été opportuniste après

pour le nom de Rosalie j’ai une autre version il y avait une chanson Rosalie elle est partie! de Léon Raiter très en vogue à l’époque qui aurait inspire le nom de Rosalie pour la voiture

Like
bottom of page