Les actualités Citroën 

Comparatif : Le Citroën C4 Cactus affronte le Citroën C3 Aircross


passionnement citroen, blog citroen, citroen, c4 cactus, essai c4 cactus, c3 aircross, essai c3 aircross

Le profond restylage du Citroën C4 Cactus en est presque l’aveu. Si le modèle aux chevrons n’a jamais rencontré le succès que la marque espérait, c’est en partie à cause de son positionnement bancal. Une place un peu floue dans la gamme du constructeur français, que l’arrivée du C3 Aircross n’a pas aidé à rendre plus nette. Citroën n’était visiblement pas convaincu des capacités du C4 Cactus à pouvoir batailler dans l’arène grandissante des SUV urbains. Au moment où ce dernier tentait de répliquer face à des assaillants fort bien pensés, voilà que la direction décide de lui envoyer dans les pattes un nouveau concurrent, le C3 Aircross. S’il prend lui aussi des allures de petit 4x4, ses proportions (plus haut et plus étroit) laissent encore entrevoir son devoir de remplacer un C3 Picasso qui a, un temps, fait le bonheur des petites familles en quête d’aspects pratiques.

Et à ce jeu, le nouveau venu mène les débats. Son habitacle plus spacieux fourmille de rangements, se dote d’une banquette coulissante (à sa sortie, celle du C4 Cactus n’était même pas fractionnable…), de vitres arrière descendantes (quand celles de son frère ne font que s’entrebâiller), et d’une modularité plus poussée. Côte coffre, le C4 Cactus (348 l) n’a pas non plus grand-chose à rétorquer face aux 410 l de chargement proposé par son rival, dont la soute est aussi plus facile à charger grâce à un plancher de coffre réglable capable d’effacer le seuil de chargement. Enfin côté ambiance, si la partie supérieure de la planche de bord du C4 Cactus maîtrise plutôt bien le style ‘’voiture essentielle’’ (surface plate habillée de sangles pour la boîte à gant, implantation des deux écrans), force est de constater que le C3 Aircross, sans faire référence dans la catégorie, propose une ambiance plus joviale et ludique. Plus familiale, en somme.


passionnement citroen, blog citroen, citroen, c4 cactus, essai c4 cactus, c3 aircross, essai c3 aircross

Équipement : un C3 Aircross moins chiche et plus moderne Les gammes respectives de nos deux protagonistes se font là aussi, et c’est logique, écho. En entrée de gamme Live, le C4 Cactus joue le minimum syndical avec la climatisation, le régulateur de vitesse et l’écran tactile de 7 pouces (radio et bluetooth uniquement). De son côté, le C3 Aircross en finition d’appel (disponible uniquement avec le PureTech 82 et le BlueHDi 100) est un peu plus fourni côté équipement : alerte de franchissement involontaire de ligne, allumage automatique des feux, lecture des panneaux de signalisation (disponibles sous forme d’un pack à 450 euros dans le C4 Cactus). La dotation est plus complète, bien qu’il facture la climatisation et l’écran tactile, étrange. Mais ces versions n’ont pour but que de créer un prix d’appel, et la majorité des acheteurs se tourneront vers les finitions supérieures Feel et Shine (essayée ici). Dès lors, ces deux Citroën ‘’offrent’’ la compatibilité Apple CarPlay et Android Auto, les jantes alliage de 17 pouces et le radar de recul. Mais il faudra encore piocher dans la liste d’option pour profiter du toit vitré (ouvrant sur le C3 Aircross), des sièges avant chauffants, du Grip Control ou de la sellerie cuir.

Enfin, Le C3 Aircross a tout de même droit à quelques petits raffinements indisponibles chez son grand frère, comme l’affichage tête haute couleur et le chargeur smartphone par induction.

Classement aspects pratiques :

1er : Citroën C3 Aircross 2e :  Citroën C4 Cactus


passionnement citroen, blog citroen, citroen, c4 cactus, essai c4 cactus, c3 aircross, essai c3 aircross

Budget : une question de philosophie

En faisant désormais l’impasse sur la motorisation essence de base Puretech 82 ch, le C4 Cactus affiche un prix plancher plus élevé : 18 650 €, soit 2 250 € de plus que le moins cher des C3 Aircross, certes moins puissant, mais mieux doté en entrée de gamme. A motorisation équivalente, le C4 Cactus est toujours plus cher d’environ 2 000 €. En finition Shine et lorsqu’il est motorisé par le plus puissant des moteurs essence (Puretech 130), il ne réclame pas moins de 22 550 €, lorsque le C3 Aircross équivalent débute à 20 400 €.

Mais il faut aller fouiller dans les listes d’équipement pour voir que le C4 Cactus devient alors plus généreux en proposant de série l’accès et le démarrage sans clé, la caméra de recul et le siège passager réglable en hauteur. A quelques détails près, les tarifs sont donc très proches, même s’il sera plus facile de faire grimper la facture sur le C3 Aircross, à l’équipement plus moderne et systématiquement plus onéreux.

Aucune différence au niveau garantie, fiabilité ou coût d'entretien qui sont communs aux deux modèles. En raison du succès des crossovers urbains, le C3 Aircross devrait moins décoter.

Classement budget :

1er ex-aequo : Citroën C3 Aircross et Citroën C4 Cactus

Sur la route La grande nouveauté proposée par ce C4 Cactus restylé, c’est l’installation des butées hydrauliques progressives. Un choix technique qui ralentit le mouvement des amortisseurs en bout de course afin de permettre un réglage plus souple de leur tarage. Dans les faits, le résultat en ville est bluffant. L’effet tapis volant est sensible sur les ralentisseurs, plaques d’égout et autres nids de poule. A rythme plus élevé, cette solution permet surtout « d’attaquer » sur route dégradée sans que cela ne perturbe la stabilité de la voiture.En revanche, la prise de roulis devient sensible, l’entrée en virage est un peu molle et la sensation de flottement en course bien présente. Rien de rédhibitoire, le C4 Cactus offrant un comportement toujours rassurant quelque soit la situation. Toujours est-il que ces butées hydrauliques, associées aux sièges Advanced Confort établissent de nouveaux standards de confort dans la catégorie.

A ce côté moelleux vient se mêler la punch de cette version PureTech 130. Avec à peine plus d’une tonne à mener, le petit trois-cylindre – déjà pas le plus paresseux du genre – s’exprime ici à plein turbo, offrant des performances de tout premier ordre au C4 Cactus. En face, le C3 Aircross et ses amortisseurs classiques se montre un rien plus agile, malgré la garde au sol et la hauteur de caisse plus importante. En revanche, s’il s’avère être parmi les plus confortables de sa catégorie, il n’offre pas le moelleux de son frère à basse vitesse, ses performances sont moins éclatantes, et sa consommation plus élevée (près de 7 l/100 km lorsque le C4 ne dépasse que rarement les 6,5l/100 km).

Classement sur la route :

1er : Citroën C4 Cactus 2e :  Citroën C3 Aircross


passionnement citroen, blog citroen, citroen, c4 cactus, essai c4 cactus, c3 aircross, essai c3 aircross

Le bilan :

Face à un C3 Aircross qui maîtrise son sujet (style plus affirmé, habitacle bien pensé, prestations routières de bon niveau), le C4 Cactus a bien du mal à convaincre. A la fois plus cher (avec quelques équipements de plus, certes) et moins facile à vivre, il n'a que ses performances de petite GTi et son confort en ville à faire valoir. Des arguments de poids certes, mais le C3 Aircross n'est pas non plus du genre à trainer en route et son confort fait encore partie des meilleurs de la catégorie. Dès lors, il ne reste plus qu'à espérer que la future C4 berline ne tarde pas trop à pointer le bout de ses chevrons, histoire que la marque compte dans son catalogue un modèle plus facilement identifiable.

Classement général

1re : Citroën C3 Aircross 2e :  Citroën C4 Cactus

Source :

https://www.caradisiac.com/comparatif-citroen-c4-cactus-vs-citroen-c3-aircross-histoire-de-famille-172279.htm

3 182 vues2 commentaires