Citroën vise les 11% de parts de marché en France
Auto_728x90.jpg

Citroën vise les 11% de parts de marché en France



Raté en 2017, l'objectif de Citroën d'atteindre les 11% de parts de marché VP et VUL est repoussé à 2018. Cette fois, la marque pourra compter sur C3 Aircross en année pleine, un nouveau C4 Cactus et un nouveau Berlingo. Le C5 Aircross n'arrivera lui qu'au Mondial de Paris et ne devrait avoir un réel impact sur les ventes qu’à partir de 2019.

Avec une part de marché (VP et VUL) de 10,6%, Citroën n’aura pas atteint l’objectif commercial qu’il s’était fixé cette année, à savoir dépasser les 11%. Amaury de Bourmont, directeur du commerce France de Citroën, se félicite néanmoins que la marque ait repris le chemin de la croissance (+5%, sur un marché à +5,1%) après les deux années de recul précédentes. "Cela s’est fait en menant une stratégie de «fair pricing» sur C3 qui nous a permis de la vendre sans promotion tout au long de l’année", souligne-t-il. 

En outre, les volumes élevés d’immatriculations constructeurs ont été presque divisés par deux cette année (à 2,6% des ventes VP), dit-il. En revanche, la nouvelle politique commerciale a incité les distributeurs à réaliser des immatriculations de VD pour atteindre leurs objectifs et obtenir leurs primes de volume : Les VD ont ainsi augmenté de 25% pour peser 16% des ventes VP. "Nous n’irons pas au-delà de ce ratio en 2018", estime notre interlocuteur.

L’arrivée de C3 Aircross au dernier trimestre aurait pu permettre à Citroën d’atteindre ses objectifs mais "nous n’avons pas réussi à immatriculer suffisamment de véhicules malgré l’important portefeuille de commandes de trois à quatre mois de livraison que l’on a constitué", explique-t-il. En effet, avec 2 100 immatriculations de C3 Aircross, sur le seul mois de décembre (à qui il a manqué deux jours), on est loin du rythme annuel visé de 40 à 50 000 ventes pour ce modèle. "Les deux tiers des commandes de C3 Aircross sont prises par des particuliers et portent à 80% sur des modèles essence en version haut de gamme", révèle-t-il. 

Ce modèle va être l’un des moteurs de l’année 2018 pour la marque Citroën qui a de nouveau l’ambition de passer la barre des 11% de parts de marché VP et VUL. Après sa belle performance sur le marché du VUL (+10,5%, à 15,7% du marché), grâce à la C3 société notamment, la marque accueillera cette année son nouveau Berlingo, qui sera présenté à Genève.

En VP, l’objectif est d’atteindre où de s’approcher des 10% des parts de marché (contre 9,5% en 2017), avec le soutien du nouveau C4 Cactus, plus consensuel, "avec le lequel on espère faire sensiblement mieux que le précédent", indique Amaury de Bourmont. Les prises de commandes sont ouvertes et le basculement sur la chaîne de production doit se faire cette semaine pour un lancement officiel lors des OPO de mars. Le réseau dispose d’environ un mois et demi de stock de l’ancienne version, dotée des airbumps proéminents sur les portes, à écouler.

Le lancement enfin de C5 Aircross lors du Mondial de Paris ne devrait avoir un réel impact sur les ventes qu’à partir de 2019.

Passionnément Citroën - 2020 

Contact : passionnementcitroen1@gmail.com 

Clause de non-responsabilité de traduction

logo-passionDS.jpg
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon