top of page

Les actualités Citroën 

Citroën : un nouveau PDG pour la marque en Inde


Shishir Mishra, nouveau patron de Citroën en Inde

2024 est l'année du changement pour Citroën en Inde qui compte bien reprendre le taureau par les cornes pour réarmer la marque sur cet immense et difficile marché. Après la boîte auto sur le C3 Aircross et l'annonce d'équipements de sécurité renforcé, Citroën annonce la nomination d'un tout nouveau directeur .

C'est donc dès aujourd'hui que Citroën dispose, avec Shishir Mishra d'un nouveau directeur pour l'Inde, avec " la mission de piloter les initiatives stratégiques de Citroën et de renforcer la présence et l'impact de la marque sur le marché indien" selon le communiqué transmis par Stellantis.


Aditya Jairaj, PDG et Directeur Général de Stellantis en Inde, déclare "nous sommes ravis de nommer Shishir Mishra à la tête de Citroën en Inde. Son expérience, associée à ses antécédents en matière de résultats, fait de lui le candidat idéal pour intensifier la stratégie de marque de Citroën, sur ce marché dynamique. Je suis convaincu que sous sa direction, Citroën continuera à innover et à exceller, renforçant ainsi sa position sur le marché indien".


Shishir Mishra dispose d'une expérience de 24 ans dans le secteur de l'automobile et des services bancaires et financiers associés. Depuis 2018, il occupe des fonctions chez Citroën Inde, soit un des tous premiers salariés de la marque dans ce pays, où il a occupé plusieurs fonctions dont Directeur et responsable des partenariats. Depuis juin 2022, il était en charge de créer des synergies entre Jeep et Citroën dans les ventes et le marketing compte tenu du réseau modeste et des volumes plus faibles pour créer un modèle commercial viable.

De son côté, Shishir Mishra déclare "je suis ravi d'assumer ce rôle à un moment important pour la marque et l'industrie automobile. J'ai hâte de tirer parti du riche héritage et de l'esprit d'innovation de Citroën pour renforcer notre position sur le marché indien, en travaillant en étroite collaboration avec notre réseau de concessionnaire pour offrir des expériences exceptionnelles à nos clients et générer une croissance durable pour l'entreprise".


La nomination de Shishir Mishra s'inscrit dans une volonté de Stellantis de renforcer la marque Citroën sur le marché indien après un départ en-deçà des attentes dû notamment aux erreurs commises tant en termes d'équipements de série qu'en choix de boîte de vitesse. Dorénavant, avec un équipement de sécurité accru et une boîte auto sur le C3 Aircross, Citroën dispose d'armes plus fortes pour augmenter ses ventes en Inde, la nomination de ce nouveau PDG pour elle devrait y contribuer.



Mots-clés :

500 vues9 commentaires

Posts similaires

Voir tout

9 comentarios


TM6
TM6
13 feb

"renforcer la présence et l'impact de la marque sur le marché indien" Tout est dit évidemment ! Sauf qu'il ne s'agit pas de "renforcer" mais, au minimum, de décupler ! il y a une nuance, et de taille !

Citroen a-t-il enfin pris la mesure de la situation ? Il est malheureusement loisible d'en douter... ce monsieur, pour génial qu'il puisse être, fait partie des effectifs de Citroen en Inde depuis de nombreuses années. S'il avait dû avoir un impact positif sur la marque, ca se serait vu, non ? Ou alors aurait il été totalement cornérisé par ses précédents patrons ? Bref : il s'agit clairement de changer de braquet ; de renverser la table et de commencer à exister sur…


Me gusta
Contestando a

N'avez-vous pas l'impression de poser des questions auxquelles vous répondez ? Je trouve choquante votre phrase "Quand je vois l'allure de garçon bien élevé...", qui n'est autre qu'un jugement de valeur que vous portez sur quelqu'un, a fortiori que vous ne connaissez sans doute pas.

Me gusta

Citrofan
Citrofan
13 feb

souhaitons lui la bienvenue

Me gusta

«  une valse à trois temps ….une valse à mille temps…..etc……. »😃😂🤣


Me gusta

Citroën apprend de ses erreurs, et rectifie le tir au fur et à mesure. Il est vrai, le constructeur n'a pas l'expérience de ces constructeurs institutionnels que sont par exemple, Tata et Maruti-Suzuki, omniprésents dans le paysage automobile local. Pour compléter, Kia est un acteur majeur, profitant de la vision globale des asiatiques pour assurer des débouchés à leurs produits. Pour Citroën et Peugeot, leurs tentatives avortées (ex: En Amérique du Nord) pointaient surtout leur manque de volonté d'investir à long terme, espérant des victoires rapides, comme si on les attendait. Aujourd'hui, le cap donné par C. Tavarès change la donne, mais exige à terme des résultats. Citroën s'est vu confier cette mission d'explorateur, qui dépasse son propre destin, mais…

Me gusta
Contestando a

La concurrence dans son (grand) ensemble ne fait pas mieux, ce qui n'excuse rien.

Me gusta

Quel amateurisme ! C'est un peu comme vouloir s'implanter en Norvège sans véhicules électriques ! Espérons que le nouveau directeur sera plus perspicace !

Me gusta
bottom of page