Les actualités Citroën 

Citroën présente AMI en Chine


Présentée en février et commercialisée depuis Mai en France, la petite Citroën AMI, qui a accumulé 3 000 commandes depuis son lancement, va arriver dans différents pays européens dans le courant du premier semestre 2021. Mais AMI risque de rayonner à l'international car Citroën vient de la dévoiler, en Chine, à Wuhan, pour Noël.

Le concept AMI One avait déjà eu les honneurs d'une présentation en Chine en 2019, il était donc logique qu'AMI, dans sa version de série, y soit présentée aussi car la Chine connaît les mêmes problèmes que l'Europe. En effet, dans les villes chinoises, la pollution est énorme, les transports en commun bondés et la circulation difficile. Les réponses qu'offre AMI sont donc adaptées aux problèmes des villes chinoises. Avec sa motorisation électrique offrant une autonomie de 75 kilomètres et rechargeable sur une simple prise domestique, AMI permet de rouler au quotidien en électrique sans avoir à recharger sur des bornes rapides trop peu nombreuses. Accessible à la conduite et financièrement, AMI offre également une mobilité individuelle plus propre et sécurisée que les transports en commun trop souvent bondés, surtout en ces temps de pandémie.


Pour autant, il n'est pas certain qu'AMI soit commercialisée en Chine. Les contraintes de transport, de taxes douanières rendrait son importation difficile et l'hypothèse d'une fabrication sur place est, certainement, à écarter. AMI est en Chine pour montrer le potentiel innovant de Citroën et faire parler de la marque. D'ailleurs, Citroën expose AMI dans le cadre d'une exposition itinérante qui se déroulera jusqu'en Mars 2021 et dont je vous parlerai prochainement sur le blog.


Quoiqu'il en soit, AMI a montré comment Citroën pouvait être pionnière dans le domaine de la mobilité urbaine, électrique et accessible. Ainsi, Toyota a présenté le C+pod, un véhicule biplace, électrique de dimension similaire à AMI, offrant des prestations semblables (vitesse de 60 kmh, autonomie de 150 km). Réservée aux administrations, elle pourrait faire son entrée dans les concessions en 2022. Le problème est que son tarif envisagé est le double de la Citroën AMI. Cette concurrence pourrait convaincre Citroën d'importer AMI ou de la fabriquer sur place. En tout état de cause, la petite AMI n'a pas fini de faire parler d'elle....

2 197 vues4 commentaires