Les actualités Citroën 

Citroën C1 : Pas de remplaçante en vue


Présent au catalogue de la marque depuis 2005 et 2014 sur cette deuxième génération, la Citroën C1 s'apprête à quitter la gamme dans les tous prochains mois. en effet, après l'arrêt des versions trois portes, les versions cinq portes vont quitter les chaînes de l'usine Toyota en Slovaquie d'ici la fin de l'année.


Alors que le constructeur japonais va remplacer son Aygo par un petit SUV, le remplacement des Citroën C1 et Peugeot 1008 n'est pas engagé et il semble bien que Stellantis ait décidé de ne pas renouveler ses modèles et de quitter le segment A. C'est le sens des propos de Vincent Cobée, Patron de Citroën, qui indique sur le site Autocar que « Ce segment (Le segment A) est en train d'être effacé par la pression environnementale. Il est presque impossible de continuer."


En effet, confronté aux normes anti-pollution qui deviennent de plus en plus drastiques ainsi qu'à la redoutable norme CAFE qui impose aux constructeurs de respecter un quota d'émission moyen sur toute sa gamme, les véhicules dits du segment A, soit les berlines citadines, coûtent trop chères et ne s'avèrent pas rentables. La mise aux normes renchériraient le prix de vente qui viendrait, alors, en concurrence avec la C3. "Le fait est qu'une Citroën C3 est presque le prix équivalent si l'on tient compte des valeurs résiduelles et des coûts de possession. En location, le prix est presque le même." précise Vincent Cobée.


Ce d'autant plus que Citroën dispose dans sa gamme d'AMI, qui remplace, en partie la C1 pour un prix de vente bien plus accessible. La C1 coincée entre AMI et des versions de C3 qui pourraient être plus accessible, se voit ainsi contrainte à quitter la gamme Citroën sans remplaçante au moins à court terme, le temps que le prix des batteries baissent et permettent de vendre, de façon rentable tout en restant accessible, une C1 électrique.

600 vues8 commentaires