top of page

Les actualités Citroën 

Citroën C4 : une des voitures électriques les plus fabriquées en Espagne


La Citroën C4 électrique vue de profil

Produite exclusivement en Espagne pour le monde entier, la Citroën C4 dispose, depuis son lancement en 2020, d'une version 100% électrique qui en fit une des toutes premières berlines compacts électrique du marché. Cette dernière représente une part de plus en plus importante des C4 sorties des chaînes de l'usine Stellantis de Madrid jusqu'à être une des voitures électriques les plus fabriquées d'Espagne.

Avec plus de 17 000 unités fabriquées depuis le début de l'année dans l'usine de Madrid, la Citroën ë-C4, et sa sœur ë-C4 X, représente 33% du volume total de production effectué par l'usine sur ce premier semestre. De plus, les versions 100% électriques des C4 et C4 X représentent plus de 21% des volumes de voitures électriques produits en Espagne par le groupe Stellantis, le leader incontesté de ce type de motorisation en Espagne avec la fabrication de voitures électriques dans les trois usines du groupe. En effet, Stellantis pèse près de 90% des volumes totaux de voitures électriques fabriquées en Espagne depuis le 1er janvier et la C4 représente environ 20% de ces volumes, ce qui en fait une des voitures électriques les plus produits chez nos voisins ibériques.


Avec plus de 517 000 voitures fabriquées en Espagne sur le premier semestre, le groupe Stellantis s'affirme comme le premier production d'automobile du pays représentant plus de 39% du total de voitures produites en Espagne. Le groupe est donc leader de la production de voitures électriques qu'il assemble dans les usines de Saragosse, Vigo et Madrid, Stellantis étant le seul constructeur d'Espagne à fabriquer des voitures électriques dans chacune de ces usines.


Avec plus de 52 600 unités produites depuis le début de l'année, l'usine de Madrid est en passe de réaliser une année proche de ses records où 33% de la production est dédiée aux voitures électriques, une des parts les plus importantes du groupe. Cette part devrait encore s'accroître avec l'arrivée du nouveau moteur électrique de Stellantis qui permet à la C4 d'être plus compétitive avec 420 km d'autonomie.


L'usine de Vigo a produit, quant à elle, plus de 275 000 unités sur le premier semestre portée par les succès des Peugeot 2008 et des utilitaires du programme K9 (Citroën Berlingo, Peugeot Partner entre autres). La part des véhicules électriques représentent 17.5% des volumes du programme K9 et 15.8% des volumes du Peugeot 2008, un score donc largement inférieur à la C4.


Enfin, l'usine de Saragosse, où sont produits les Opel Corsa et Crossland ainsi que le Citroën C3 Aircross et la Peugeot ë-208, a fabriqué plus de 189 000 voitures sur le premier semestre avec une part des véhicules électriques représentant 14% des volumes de production, essentiellement pour la Corsa puisque la 208 vient à peine d'arriver. La part des véhicules électriques produits à Saragosse devrait donc grandir dans les prochains mois pour égaler, voire dépasser, les volumes de production électriques effectués à Madrid pour la Citroën C4.


En conclusion, Stellantis est le principal constructeur de voitures en Espagne avec plus de 39% des volumes produits, un pourcentage qui monte à près de 90% pour les voitures électriques qui font du groupe le leader incontesté. Cette performance de Stellantis est le fruit d'une production dans toutes les usines du groupe en Espagne mais également d'une grande part de Citroën C4 et C4 X produites en électriques qui pèsent 1/3 des volumes de production.

933 vues2 commentaires

Posts similaires

Voir tout

2 comentarios


Pas étonnant que Citroën apparaisse en Espagne comme un constructeur national, tout comme Seat. Et je trouve logique, que Stellantis partout où il commerce, ouvre des unités de production dans le secteur géographique au plus près de ses marchés. Cela permet de créer son identité territoriale, assurer une juste rétrocession des profits réalisés, sous forme d'emplois directs et indirects, de taxes à reverser et assurer ainsi, le rôle citoyen dévolu à toute entreprise d'ampleur considérable. C'est ce que semble avoir réussi Citroën en Espagne et au Portugal, et sans doute à Trnava en Slovaquie.

Me gusta
Contestando a

"assurer une juste rétrocession des profits réalisés, sous forme d'emplois directs et indirects, de taxes à reverser et assurer ainsi, le rôle citoyen dévolu à toute entreprise d'ampleur considérable" restera plus qu'à le faire aussi en France...😉

Me gusta
bottom of page