top of page

Les actualités Citroën 

Chine : le groupe PSA prévoit 14 nouveaux modèles en cinq ans


Le groupe PSA avait présenté un plan en Septembre 2019, appelé Yuan, dont l'objectif était de diminuer les coûts fixes, d'abaisser le point mort autour de 150 000 voitures vendues et d'espérer atteindre, d'ici 2025, le volume de 400 000 ventes annuelles. Ce plan mal mis en place, en raison notamment de la crise du Covid19, vient d'être complété par un second plan, dénommé Yuan+ et dont l'objectif est de relancer PSA en Chine.

Ce nouveau plan, établit sur cinq ans, prévoit le lancement de 14 modèles sur cette période afin de relancer les ventes des trois marques de PSA en Chine, Citroën, Peugeot et DS. Ces nouveaux modèles mettront un fort accent sur les motorisations les plus efficientes et répondant aux normes 6D ainsi que la future norme chinoise 7 tout en étant plus performant pour offrir une meilleure expérience de conduite. A l'image de l'Europe, le groupe PSA entend développer au maximum les ventes d'hybrides rechargeables et d'électriques qui ont l'avantage de combiner performance et faibles émission.


Mais Yuan+ va également s'attacher à améliorer les points faibles de DPCA en Chine. En effet, les produits sont, en grande majorité, bien perçu par les consommateurs et s'avèrent même plus fiables que la concurrence. Au détour d'une discussion avec un étudiant chinois, basé à Wuhan, ce dernier m'affirmait que les produits de PSA n'étaient pas en cause dans les méventes en Chine. Les problèmes portaient essentiellement sur le placement marketing des marques ainsi que sur le service après-vente qui, d'après lui, est très problématique. C'est précisément ces deux points que le plan Yuan+ vise à améliorer en ayant également la volonté d'améliorer l'efficacité opérationnelle de DPCA en Chine. Malmené depuis plusieurs années sur le marché chinois, les trois marques du Groupe PSA connaissent une année 2020 très difficile, le contexte Covid étant pour beaucoup dans cette situation mais impactant davantage PSA que d'autres groupes si bien que le groupe a dû abonder DPCA à hauteur de 50 millions d'€ afin de renflouer sa trésorerie.


Plusieurs actions ont été mises en œuvre en Chine avec la cession d'une usine à Honda ainsi que l'arrêt de la coentreprise avec Changan concernant DS et la vente des actifs, dont l'usine, à Baoneng. Cela ne suffit pas à PSA pour abaisser ses coûts, les lancements récents (Peugeot 2008 notamment) ne rencontrant pas le succès pour faire tourner suffisamment les usines. C'est là que le futur groupe Stellantis va complexifier l'affaire puisque le groupe FCA est présent en Chine avec une seule marque, Jeep, qui ne rencontre pas le succès non plus avec des scores à peu près comparables aux deux marques de PSA. Il se murmure d'ailleurs que Stellantis choisirait de sacrifier une marque ainsi que des modèles en Chine pour se concentre sur les seuls segments rentables.

461 vues4 commentaires

4 Comments


diego durand
diego durand
Nov 06, 2020

Merci beaucoup Jérémy ! Votre travail est excellent!!

Like

Jérémy
Jérémy
Nov 06, 2020

Traduction de Diego Durand :

Si Stellantis élimine une marque en Chine à l'avenir, il est possible que ce soit Citroën, puisque, par les prix, il est en dessous de Peugeot et de Jeep. Ces deux marques seraient plus rentables pour chaque voiture vendue.


Malheureusement, dans le passé, PSA n'a pas correctement pris soin de la marque Citroën en Chine, vendant le modèle Fukang (dérivé du ZX) depuis de nombreuses années et c'est le modèle auquel de nombreux Chinois associent encore la marque aujourd'hui.


En revanche, les marques nationales se sont notablement améliorées, concurrençant directement Citroën pour les prix, avec des produits conçus exclusivement pour les goûts locaux. En tant qu'entreprise, il va de soi que Tavares accordera la priorité…

Like

diego durand
diego durand
Nov 05, 2020

Si Stellantis elimina alguna marca en china en el futuro, es posible que esa sea Citroën, ya que, por precios está por debajo de Peugeot y Jeep. Estas dos marcas serían más rentables por cada coche vendido.

Lamentablemente en el pasado PSA no ha cuidado correctamente la marca Citroën en China, vendiendo durante muchos años el modelo Fukang (derivado del ZX) y ese es el modelo con el que muchos chinos relacionan la marca aún hoy.

Por otro lado las marcas nacionales han mejorado notablemente, compitiendo de manera directa con Citroën por precios, con productos diseñados exclusivamente para los gustos locales. Como negocio, es lógico pensar que Tavares priorice los esfuerzos en el futuro próximo. A cambio, Citroën podría se…

Like

Citrofan
Citrofan
Nov 05, 2020

Difficile de cerner ce qui se passe sur ce marché.

Like
bottom of page