Centenaire Citroën : Le concept Citroën Camargue

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Centenaire Citroën : Le concept Citroën Camargue



Première collaboration entre Citroën et le bureau de design Bertone, le concept Citroën Camargue est un coupé 2+2 sur base de Citroën GS. Présenté la première fois au public du salon de Genève en 1972, il sera ensuite montré lors des 24 heures du Mans 1972.

Conçu sur le soubassement et la mécanique de la Citroën GS sortie 2 ans auparavant, la Citroën Camargue se veut un coupé sportif élégant et confortable, capable d'accueillir 4 personnes.



Cette Citroën Camargue doit son style à Marcello Gandini alors designer au sein de Bertone. Si elle ne s'inspire d'aucune Citroën de l'époque, elle donnera naissance à une lignée de Citroën dessinés par Bertone à commencer par la future BX dont les phares, très modernes en 1972, en sont directement inspirés.



Un style (aéro)dynamique

Si la Citroën Camargue conserve la même longueur que la GS, elle se fait plus large de 7 cm mais surtout beaucoup plus basse puisque le pavillon a été abaissé de 20 cm pour atteindre une hauteur de 1,15m seulement. De quoi complètement bouleverser les proportions.

L'aérodynamisme, thème cher pour Citroën, est pris en compte avec cette Camargue qui a une ligne sculptée par le vent. La Citroën Camargue possède un avant très long et un arrière court et ramassé qui va influencer le design Citroën pendant des années devenant même un marqueur de style pour la marque.



Les futures Citroën devront beaucoup à cette Camargue puisque beaucoup d'éléments de ce concept se retrouveront, peu ou prou, sur toute la lignée des Citroën dessinées par Bertone. Le passage de roue arrière tronqué, les lignes simples, sans surcharge inutile, ou encore les phares avant seront transposés en série sur nombre de Citroën.

Enfin, le pare-brise se fait très enveloppant avec des montants très inclinés ainsi le toit en pente douce qui se termine en arrête confère à cette Citroën Camargue un style très dynamique mais également aérodynamique.


Une technique de Citroën GS

La Citroën Camargue emprunte le châssis de la Citroën GS mais également son moteur birotor. La Camargue possède bien sûr la suspension hydraulique ainsi que les freins, la direction mais également une grande partie de la planche de bord.

La Citroën Camargue ne sera pas produite en série et restera à l'état de concept mais elle constitue la première étape d'un rapprochement fructueux entre Bertone et Citroën qui donnera naissance aux BX, XM, ZX et Xantia.


267 vues3 commentaires