top of page

Les actualités Citroën 

Bilan 2 mois 2023 - marché auto EUROPE


Le marché automobile européen confirme son redressement sur les deux premiers mois de 2023 avec une hausse de ses ventes de 11.5% à 1 814 048 unités, chiffre à prendre avec précaution puisque le début d'année 2022 était fortement impacté par la pénurie de composants. Ainsi, en comparant à 2019, le marché automobile européen et en nette baisse de 15.46% soit une perte de près de 330 000 voitures.

Dans ce contexte, les ventes de :

  • ALFA ROMÉO sont en hausse de 118.6% à 6 858 unités pour une part de marché de 0.4%

  • CITROËN sont en baisse de 3% à 56 071 unités pour une part de marché de 3.1%

  • DS sont en hausse de 21.8% à 8 053 unités pour une part de marché de 0.4%

  • FIAT sont en hausse de 7.6% à 62 454 unités pour une part de marché de 3.4%

  • JEEP sont en hausse de 5% à 19 677 unités pour une part de marché de 1.1%

  • LANCIA sont en baisse de 15.6% à 6 049 unités pour une part de marché de 0.3%

  • OPEL sont en baisse de 4.7% à 62 844 unités pour une part de marché de 3.5%

  • PEUGEOT sont en baisse de 2.1% à 100 327 unités pour une part de marché de 5.5%

Au total, les ventes de Stellantis sont de 323 838 unités en hausse de 1% pour une part de marché de 17.9%, le groupe est deuxième des ventes en Europe avec un écart qui s'agrandit à 8.2 points de part de marché. La baisse de février entraîne Citroën en baisse sur les deux mois mais la marque fait mieux qu'Opel et n'est pas très loin de Peugeot en termes de performance. Il faudra attendre encore quelques mois pour avoir une tendance plus précise du comportement de chacune des marques en Europe.


409 vues1 commentaire

1 Comment


TM6
TM6
Mar 21, 2023

Grosse déprime chez Citroen et, tout de même une lueur d'espoir chez DS ?

Allez on va se consoler avec ca... Il y a urgence que Citroen se remette à raconter une histoire faite de pertinence de l'offre (fut-ce à cause du prix ...!) et... de succès commerciaux.


L'épisode actuel concernant Citroen c'est celui de la C4 (et la C4X...) avec un peu de C5X pour animer un peu...

Eh bien quoique le produit ait ses qualités, on peut dire que ce n'est pas un épisode porteur. Le choix esthétique douteux d'une face avant grimaçante en est à mon avis plus qu'un peu responsable. Un design aussi clivant ne pouvait marcher qu'accompagné d'un marketing puissant, capable de déclencher l'acte d'achat malgré certains…


Like
bottom of page