top of page

Les actualités Citroën 

Bilan 2 mois 2023 - marché auto ESPAGNE


Grâce à deux mois de hausse consécutive, le marché automobile espagnol rebondit de 32.1% à 138 039 unités, un niveau cependant nettement inférieur à celui de 2020 puisque en baisse de 24%. Sur ce marché, les ventes de véhicules électriques décollent et affichent une hausse de 62.39% à 8 194 unités pour obtenir une part de marché de 4.01%.

Dans ce cadre, les ventes de :

  • ALFA ROMÉO sont den hausse de 109.1% à 414 unités

  • CITROËN sont en hausse de 23.5% à 6 619 unités pour une part de marché de 4.80%

  • DS sont en hausse de 10.6% à 639 unités

  • FIAT sont en hausse de 60.4% à 4 012 unités pour une part de marché de 2.91%

  • JEEP sont en baisse de 19% à 1 368 unités pour une part de marché de 0.99%

  • MASERATI sont de 82 unités

  • OPEL sont en hausse de 66.8% à 4 573 unités pour une part de marché de 3.31%

  • PEUGEOT sont en hausse de 11.9% à 9 721 unités pour une part de marché de 7.04%

Au total, les ventes de Stellantis sont en hausse de 25.97% à 27 428 unités pour une part de marché de 19.87%.

Du côté des modèles, la C4 est la meilleure vente de la marque avec 2 227 unités, ces ventes sont en hausse de 1.32%, la C4 est très loin devant la Peugeot 308 (1 147 unités) et la Renault Mégane (1 102 unités, thermique et électrique comprise). La C4 devance la C3 qui voit ses ventes baisser de 3.39% à 797 unités tandis que la C3 Aircross la suit de près avec 1 472 unités et des ventes en hausse de 105.87%. A noter que 865 C5 Aircross ont été vendus soit une hausse de 108.43% tandis que 258 C5 X ont trouvé preneurs soit davantage que les Peugeot 408 et 508.

304 vues8 commentaires

Posts similaires

Voir tout

8 comentários


Citrofan
Citrofan
02 de mar. de 2023

J’ai été assez surpris de ne pas voir de C4 sur l’île de Tenerife comme souvent beaucoup de C3 et de C3 aircross II

il est déplorable de voir la bas aussi les taxis dacia devenir majoritaire 🤬🤮

Curtir
Christian Brochard
Christian Brochard
04 de mar. de 2023
Respondendo a

D'où le fait que jamais Citroën ne pourra être l'équivalent de Dacia.

C'est encore unes aberration du patron du groupe Stellantis.

Je ne comprend rien à son mode de fonctionnement, il y a la Panda et la Uno de Fiat pour contrer Dacia, mais aucune n'est objectivement proposée dans sa communication sur la marché Français pour atteindre cette objectif. Son obsession va tuer Citroën et faire vaciller le groupe car, jamais au grand jamais, ce que perd Citroën ne basculera vers une autre marque Stellantis et encore moins Lancia et Alpha Roméo qui sont devenus des marques de niche avec leurs "Incondizionato"

Curtir

Christian Brochard
Christian Brochard
02 de mar. de 2023

Toujours admirablement décrit.

Curtir

TM6
TM6
02 de mar. de 2023

OK. Donc la baisse en Espagne n'a quand même rien à voir avec la baisse en France. Les causes exogènes ( la logistique) sont pourtant comparables. En fait cela confirme qu'il existe bien un problème de positionnement de Citroen en France. En réalité, un problème d'acceptation, en France, de la trajectoire de repositionnement Low Cost de Citroen.

Curtir

Les espagnols donnent à la C4, la place qu'elle mérite. Je ne vois pas l'intérêt qu'offre la 308, par rapport à elle, et préférer l'une ou l'autre sur le plan esthétique, repose sur un critère subjectif. Or, les avantages réels de la C4 sont pourtant visibles: Avec sa garde au sol surélevée, elle facilite l'accès à bord, en dépit de cette "marche" à enjamber, nécessitée par des renforts de structure, qui est le lot des nouveaux modèles, elle optimise son confort par rapport à la "Sochalienne", offre une meilleure habitabilité, et coûte nettement moins cher, à dotation en équipements, égale. Son offre de motorisations est plus diversifiées, et la prochaine génération des pure-tech, véritable hybridation simple, lui permettra de compenser…

Curtir
bottom of page