top of page

Les actualités Citroën 

[A portée de phares] La future Citroën C3 en approche


La future Citroën C3 adoptera un look inspiré par les SUV qui en feront une proposition unique sur le segment
Illustration Laurent Reynes / Passionnément Citroën

Après une troisième génération qui a immédiatement connu le succès qu’elle a réussi à faire durer tout au long de sa carrière, la Citroën C3 s’apprête à quitter les routes européennes pour laisser la place à sa remplaçante. D’ici deux mois, Citroën lèvera donc le voile sur celle qui a tant cristallisé de doutes, incompréhensions, questionnements mais aussi espoirs et qui tentera de reproduire le succès de la troisième génération.

Avec cette quatrième génération de C3, Citroën matérialisera enfin sa promesse de rendre le véhicule électrique accessible tout en nous permettant de comprendre réellement le positionnement de la marque au sein du groupe Stellantis.

Un style très travaillé

Cette future C3 sera bel et bien une toute nouvelle voiture pour Citroën en Europe, riche des enseignements tirés par la C3 du programme C-cubed et commercialisée en Asie et Amérique Latine. La quatrième génération de Citroën C3 sera donc une version exclusive à l’Europe aussi bien sur le plan du style que sur celui de la technique puisque les différences entre la plateforme CMP en Inde et celle proposée en Europe seront fortes.


La prochaine C3 sera l’occasion pour Citroën de présenter une nette évolution de son style imposé par le changement de logo et annoncé via le concept oli. Pour cela, nous retrouverons sur la face avant des projecteurs inspirés par ce dernier où deux barres leds horizontales encadreront des modules leds, à la manière de ce que la marque propose, déjà, sur le C5 Aircross restylé. La calandre serait, elle aussi, noire avec, au centre, le nouveau logo de la marque qui serait plus verticalisé. Comme le C5 Aircross, la grille de calandre inférieure serait constituée de motifs à chevrons.


Pour ce qui est du profil, la future C3 européenne devrait arborer une silhouette de petit baroudeur, une sorte de suite à la C3 “3” qui, déjà, ajoutait des codes SUV. Première certitude : les poignées de portes ne seront pas à clapets comme les versions indiennes ou sud-américaines mais de vraies poignées de portes tandis que la carrosserie sera intégralement protégée par des protections plastiques mais nous ne devrions plus retrouver des airbumps comme nous les connaissons actuellement, ils seraient remplacés par un élément plastique dont le dessin serait proche de celui du nouveau C3 Aircross.

La future Citroën C3 vue de l'arrière conservera la personnalisation chère de l'actuelle C3
Illustration Laurent Reynes / Passionnément Citroën

Citroën aime à jouer avec son logo, il est donc naturel qu’après l’avoir inséré partout dans l’habitacle des derniers modèles, celui-ci vient dorénavant sur la carrosserie et, aux côtés du bandeau arrière, le motif à chevrons devrait se retrouver sur les…passages de roues ! En effet, il semble que Citroën va proposer sur sa C3 des protections plastiques sur les passages de roues sur lesquels les chevrons seront gravés en partie haute quand la partie basse serait lisse.


En somme, l’actuelle C3 misait beaucoup sur ses atours SUV pour se différencier et la future C3 ira un cran plus loin en se faisant passer pour un SUV, une manière de se démarquer totalement de la concurrence et de prendre un temps d’avance puisque nombre de marques ont déjà annoncé l’arrivée de SUV petits formats pour remplacer leurs modèles stars à l’image de Ford avec la Fiesta ou de VW avec la Polo. Si cette future C3 aura pour mission d’être accessible, Citroën n’en a pas oublié le style et cette quatrième génération ne manquera pas d’atouts pour proposer un style valorisant, soigné et typé SUV avec, notamment, des roues bien plus grandes que celles de la C3 commercialisée en Inde ou au Brésil.


Un habitacle généreux et malin

La carrosserie typée SUV a l’avantage d’offrir plus d’espace habitable et Citroën le prouvera avec la future C3 qui devrait se montrer bien plus généreuse aux places arrière que l’actuelle. Toujours d’un format compact, aux alentours des 4 m, la future C3 devrait permettre de rivaliser avec la Sandero et proposer un bel espace pour les genoux des passagers arrière mais également pour le coffre qui pourrait largement dépasser les 300 litres de capacité.


En toute bonne Citroën, cette future C3 devrait se montrer très confortable et être la voiture la plus confortable de son segment, un vrai avantage par rapport à ses rivales. Citroën parviendra-t-elle à proposer les suspensions à butées hydrauliques ? Nous verrons au lancement mais le confort de cette future C3 sera très soigné avec des sièges généreux qui devraient proposer un nouveau dessin mettant fin aux motifs à gélules proposées actuellement sur la gamme européenne, ce motif devrait rappeler quelques souvenirs aux Citroënistes d’ailleurs puisqu’ils étaient présents sur un ancien modèle légendaire.


Du côté de la planche de bord, c’est ici que Citroën montrera sa capacité d’innovation puisque, s’il est acquis que la planche de bord sera totalement différente, là aussi de la C3 indienne, elle devrait également proposer une innovation dans l’esprit, également, du concept oli. En effet, il semblerait que la marque ait poursuivi ses réflexions sur les combinés d’instrumentation et qu’elle s’inspire de ses travaux sur oli pour proposer sur la C3 une planche de bord où le combiné serait reculé au plus près du pare-brise au travers d’un écran très fin mais très large. En complément, l’écran multimédia de la future C3 sera, lui, repris de la C3 indienne et proposera une dalle tactile de 10 pouces sur laquelle sera diffusée le nouveau système multimédia.

Sur cette planche de bord très horizontale, toujours dans l’esprit des derniers modèles de la marque, Citroën devrait proposer des éléments en tissu de part et d’autre de l’écran tactile qui donneront à cette future C3 une ambiance bien loin du low-cost.


Une proposition unique

Typée SUV, habitable au design travaillé, la future Citroën C3 dessine déjà les contours d’une proposition unique sur le marché mais Citroën va aller plus loin encore puisque, enfin, cette future C3 permettra à la marque de proposer une motorisation électrique sur le segment B.

Reposant sur la plateforme CMP, la future Citroën C3 devrait reprendre le nouveau moteur eMotors de Stellantis mais sa puissance pourrait être réduite afin d’offrir une autonomie suffisante pour un coût raisonnable. Et c’est là que Citroën fera toute la différence ! En effet, alors que les Peugeot e-208 ou Opel Corsa-e sont disponibles aux alentours de 35 000€, hors bonus, la future C3 devrait se situer nettement en dessous avec l’objectif d’être sous les 20 000€, bonus déduit.


En conclusion, cherchez bien : une berline polyvalente, teintée de SUV, habitable, confortable et électrique pour moins de 20 000€ bonus déduit : il n’y en a pas ! Citroën va donc frapper un grand coup avec cette future C3 qui, en motorisations thermiques pourrait débuter à 15 000€, soit être une des voitures les plus accessibles du marché. Alors, forcément, pour parvenir à faire ce prix, des choix ont été faits, des choix qui n’ont pas empêché Citroën de proposer une C3 au look soigné, toujours personnalisable, dans la droite ligne de l’actuelle génération dont le succès a été réel et durable. Reste à voir si les choix que Citroën a fait seront payants, réponse d’ici octobre lorsque la marque lèvera le voile sur cette nouvelle et si attendue C3.




11 484 vues33 commentaires

Posts similaires

Voir tout
bottom of page