top of page

Les actualités Citroën 

PSA : L'usine de Kénitra s'étend encore


Inaugurée il y a à peine un an et demi, la nouvelle usine marocaine du Groupe, située à Kénitra, s'est agrandie pour lui permettre de produire quelques 200 000 unités par an. L'usine qui fabrique la Peugeot 208 ainsi que la Citroën AMI entraîne dans son sillon une vaste zone industrielle qui est déjà couverte à 94%. C'est pourquoi, le gouvernement marocain a décidé d'accroître la zone industrielle de 96 hectares supplémentaires pour répondre aux attentes de PSA.

Cet agrandissement de la zone de Kénitra doit permettre de soulager la zone d'activité déjà quasiment pleine. L'installation de l'usine de PSA a été une vraie locomotive pour la zone puisqu'elle a attiré quelques 49 entreprises dont 25 fournisseurs permettant la création de 36 571 emplois.


Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Verte et Numérique, rappelle "que l'objectif de fabrication et d’achat par PSA d’1Md d’euros de pièces par an à partir de 2025. Or à fin 2019 nous sommes déjà à 850 millions d’euros d’achat de pièces usinées au Maroc par le groupe. Cette extension permettrait à PSA d’atteindre les engagements qu’il a signés avec le Maroc à l’horizon 2023 notamment atteindre un taux d’intégration de 80% »



620 vues4 commentaires

Posts similaires

Voir tout

4 comentarios


@jm.agnel

C'est toujours bien d'être optimiste mais la réussite d'une usine dans un pays à bas coût n'est jamais bénéfique pour une usine en France. Et Kenitra n'est pas une réussite. En tout cas, pas pour l'instant. Mais peu importe, il faut fabriquer pas cher "coûte que coûte".

Poissy finira par ne plus rien fabriquer, Rennes continuera à vivoter (elle est au max et c'est déjà un miracle), Mulhouse attend impatiemment la 308 et Sochaux va beaucoup perdre en perdant justement toute la gamme 308.

Les usines européennes privilégiées sont Trnava, Saragosse et Vigo. En attendant les usines Fiat qui vont définitivement sceller le sort de Poissy (pour commencer).


Me gusta

@Paul O'shon, j'ai retrouvé ma source: Elle provient du site caradisiac.

Ensuite, vos observations sont valables, même si Honda n'hésite pas à rapatrier depuis la Chine, la production de ses petites motos 125, vers le sud de l'Italie, pays où la main-d'oeuvre est réputée plus chère. Et cela en baissant le prix de vente de ces machines!

Si cette information se confirmait, j'y vois le renchérissement croissant des coûts de transport, les effets d'une administration chinoise complexe, un désamour ambiant en Europe de ce qui vient de Chine, voire un transfert de technologie vers l'Inde?

Décidément, cette C5 alimente le buzz, et à coup sûr, elle va nous étonner sur plus d'un point!


Me gusta

Paul O' Shon
Paul O' Shon
27 dic 2020

@jm


Si c'est le cas ca veut dire potentiel retard à l'allumage de 1-2 ans + usine chinoise qui va tourner à vide... à moins d'un départ à moyen terme de Chine

Me gusta

Tant mieux pour les salariés marocains et l'économie locale.

Et même si le site de production n'est pas en France, les livraisons des véhicules qui y sont produits, profitent aussi aux différents concessionnaires européen, France comprise!

J'espère aussi que la fabrication au Maroc, d'AMI et du modèle d'accès de la 208, permettra de pérenniser les sites actuels de Poissy, Rennes, Mulhouse etc. où sont produits des modèles à plus forte marge.

Au fait, j'ai lu récemment*, que la future C5 serait finalement produite en France. Quelqu'un de plus avisé pourrait-il valider cette information?


(*) Ne me souviens plus dans quel article.

Me gusta
bottom of page