top of page

Les actualités Citroën 

Pour Béatrice Foucher, DS se prépare à un nouveau départ en Chine


passionnément citroen, blog citroen, forum citroen, ds, ds 9, ds 7, chine, ds chine, ds china, 2020

Si les ventes de DS semblent repartir à la hausse tant en France qu'en Europe grâce aux lancements des DS7 Crossback et DS3 Crossback, les ventes de DS en Chine sont toujours très faibles si bien que la coentreprise créée par le Groupe PSA et Changan a été revenue à Baoneng comprenant l'usine de fabrication. Mais, pour Béatrice Foucher, Directrice de DS automobiles, DS a toute sa place en Chine et travaille à un nouveau départ.

Dans un récent entretien, Béatrice Foucher déclare être "persuadée que DS a réellement sa place en Chine, non pas en vendant 200 000 voitures, mais davantage en répondant aux attentes de clients bien ciblés." précisant que "globalement, les ingrédients étaient réunis pour que cela réussisse : la qualité des produits, la communication tournée vers les clients ciblés, le réseau... J’ai rencontré, en novembre dernier, des distributeurs locaux qui sont extrêmement engagés et performants. La gamme s’articule aujourd’hui autour du DS7, qui, à mon sens, dispose de tous les atouts pour fonctionner en Chine. Nous allons retravailler notre axe de communication et notre plan marketing. La DS9 sera lancée en fin d’année. Cette grande berline raconte une histoire esthétique, celle du luxe à la française, mais aussi technologique, puisqu’elle sera animée par un moteur hybride rechargeable développant jusqu’à 360 ch. Plusieurs autres modèles de la gamme DS arriveront, avec cette ambition de raconter son histoire, de réaffirmer la valeur de la marque."


De même, DS est très dépendant de l'Europe puisqu'elle y vend 90% de sa production mais cela n'est pas un souci pour la directrice générale de la marque qui voit en l'Europe une zone où la marque a encore un beau potentiel de progrès notamment grâce au lancement des versions E-Tense et au développement de la gamme dont elle assure qu'elle n'est pas figée "La gamme n’est pas encore totalement constituée, nous avons encore beaucoup d’hypothèses en réflexion sur le plan produits" précisant même que DS a privilégier le DS3 Crossback car "le choix adopté a été de proposer un modèle plus grand, plus polyvalent en termes d’usage, qui bénéficie également d’une empreinte plus internationale que celle de la DS3" en laissant une petite porte ouverte à une vraie descendante pour la DS3 "Je perçois cette nostalgie (de DS3). Mais je ne peux pas affirmer à ce stade que la première DS3 aura un successeur stricto sensu."


Pour autant, DS continue son internationalisation avec de nouvelles implantations en Turquie et en Israël comme l'indique Béatrice Foucher "Nous allons poursuivre notre développement sur certains marchés, Turquie et Israël, sur lesquels nous avons commencé à travailler. La marque n’est pas implantée au Brésil, où le potentiel de clients est assez important. Il s’agit d’un marché qui requiert des adaptations au niveau des motorisations. Nous ne sommes pas présents non plus en Inde. Notre marge de croissance et d’expansion internationale est donc importante. Mais l’enjeu n’est pas d’être boulimique. Une marque comme DS se doit avant tout d’avoir un ancrage extrêmement qualitatif"

511 vues5 commentaires

5 Comments


Michaël
Michaël
May 16, 2020

@Citrofan c'était peut être UNE livraison, ils n'allaient ps mobiliser un porte voiture pour UNE unité LOL.

Par contre il se murmurait il y a qq temps que l’attribution des plaques d’immatriculation se faisait d'une façon assez directive, vers un certain achat patriotique, vrai ou faux ?

Par contre depuis le début les produits DS d'abord Citroën, puis DS Automobiles à plein temps n'ont pas donné un exemple de rigueur et de suivi. On peut imaginer la perplexité du client Chinois.

Ce n'est pas évident de construire quelque chose de cohérent dans cette situation. Si C.TAVARES décide de poursuivre, c'est tant mieux pour DS Automobiles a condition que les investissements ne soient pas fait à minima. A priori la gamme…

Like

Citrofan
Citrofan
May 16, 2020

la bas aussi il y a eu le corona virus donc les chiffres dejà pas fameux ne pouvaient s'amélirer

On en a déjà parlé c'est aussi une politique qui préviliégie l' Allemagne (des échanges de technologies avec concentements) et pas l'achat de Francaise;

En mode humour! voir une DS neuve en panne sur un plateau ca n'encourrage pas non plus

Like

Je pense qu’il y a vraiment une place pour DS dans le monde. Il ne faut pas laisser ce marché aux BAM. Et cela valorise même toutes les marques françaises.

Like

Je partage le constat de Béatrice FOUCHER sur le potentiel de DS sur les marchés ciblés. Pour la CHINE, les résultats peu reluisants (doux euphémisme) valent malheureusement pour le groupe.

Dès lors, soit on renonce, soit on se retrousse les manches après avoir analysé les raisons de cet échec, et l'on revoit sa stratégie. C'est ce vers quoi Béatrice FOUCHER souhaite aller, et elle donne des pistes pour y arriver.

J'ai la conviction qu'elle dispose de l'étoffe nécessaire pour impulser un optimisme fédérateur parmi ses troupes, et gagner son pari.

Enfin, la véritable gamme se construit peu à peu, les produits proposés jusque là, étant (de mon point de vue) trop éclectiques en CHINE, brouillant ainsi l'image premium ambitionnée par…

Like

thierry d.
thierry d.
May 16, 2020

Il y a quand même une part d'humilité et d'approche pragmatique semble-t-il chez cette dame.

Je lui souhaite de continuer sa réflexion et d'écouter ses "dealers / clients" et d'en tirer des conclusions utiles à la marque et son développement réel. L'avenir de Thierry METROZ au design par exemple (non la patte METROZ sur DS3 crossback ne passera jamais!).

Like
bottom of page