Histoire Citroën : Retour sur le circuit de la Ferté Vidame

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Histoire Citroën : Retour sur le circuit de la Ferté Vidame


L'histoire Citroën est composée de modèles mythiques, de concepts géniaux, de moments fous mais aussi de lieux incroyables à l'image du site, unique en France, de la Ferté Vidame, lieu où Citroën met au point ses voitures depuis l'achat du site le 18 Novembre 1938.

Le site de la Ferté Vidame est immense avec une superficie de 900 hectares. Il appartenait à la famille Vieljeux quand Michelin, propriétaire de Citroën à l'époque, décide d'investir les lieux pour en faire le site d'essai de Citroën. C'est surtout le mur d'enceinte, de 2m15 de haut et onze kilomètres de distance qui intéresse la marque, idéal pour garder secret ce qui s'y passe derrière. Le site de La Ferté Vidame a une particularité unique en France : C'est la propriété close de murs non traversée par une route publique la plus grande de France ! Composé d'un château, d'une ferme et d'immenses étendues de forêt, le site accueille des meetings aériens et automobiles au début du XXième siècle. Il fut même question de le transformer en complexe dédié aux sports mécaniques en 1923, mais c'est finalement Monthléry qui fut choisi.



Très rapidement après l'acquisition, le site va accueillir ses premiers prototypes qui ne sont autres que les premiers modèles de présérie de la TPV, la célèbre 2CV. A l'époque, le site ne comportait pas encore de circuit à proprement parler et la 2CV fut mise au point sur de longues lignes droites qui traversaient la forêt. Peu à peu, le site de la Ferté va alors se doter de nombreuses pistes, toutes avec leur petit nom : il y a la ligne droite dite de la Simonnerie où fut testée la suspension hydropneumatique pour la Traction 15H, celle (un peu moins pavée) dénommée la ligne de Neuilly et une autre bien moins carrossable, la ligne de Bourgneuf. Ce triangle colonial voyait les essayeurs effectuaient près de 750 kilomètres par jour pour mettre au point les véhicules. Lorsque la guerre éclata, le personnel s'efforcera de cacher tout ce qui peut l'être dont trois prototypes de 2Cv qui seront cachés dans une grande et oubliés, jusqu'en 1997, où Citroën les retrouva. Ils sont exposés, dans leur jus, au Conservatoire de la marque.



La Ferté est un site ultra secret où les employés sont tenus au silence total, les habitants des environs n'hésitent pas à signaler les éventuels rôdeurs et journalistes, toujours à l'affût du moindre scoop. Le site est tellement secret que certains prototypes de l'ère Citroën furent testés dans le plus grand secret après le rachat par Peugeot, sans que ce dernier n'en soit informé...


Petit à petit, le site évolue et, dans les années 60, de nouveaux circuits sont créés tels que le Bel Air ou le Parc. Différents ateliers techniques y sont construit comme un complexe corrosion, où les véhicules passent dans des bains d'eau salée, ou encore une soufflerie pour maximiser l'aérodynamisme des voitures. Dans les années 90, le Groupe PSA, conscient du potentiel gigantesque du site, consent à de lourds investissements afin e le dynamiser. Une piste d'endurance, d'une longueur totale de 6.5 kilomètres est créée en 1996 ainsi que différents circuits qui reproduisent toutes les conditions de routes notamment urbaines qui comprend ralentisseurs, ronds-points ou encore feux tricolores.


Le site est toujours en activité aujourd'hui où, plus que jamais, les prototypes liment les routes. Le Centre de Style y a même créé une annexe afin de faire évoluer, dans le secret le plus total, les maquettes à la lumière naturelle pour y déceler les éventuelles défauts du style des futures voitures. Les pistes servent indifféremment aux différents modèles du Groupe PSA. Si les prototypes y sont testés, les véhicules de série se retrouvent sur le site pour effectuer différents tests pour vérifier leur conformité au cahier des charges initial. Toute la journée, les "rouleurs" se succèdent sur la piste, enchaînant les virages, additionnant les kilomètres, dans un sens, puis dans l'autre, afin que le véhicule ne s'use pas que d'un côté.


Depuis 2015, le site de la Ferté Vidame est propriété de Segula Technologies qui a repris l'activité roulage et test routiers du Groupe PSA. A l'occasion du Rassemblement du Siècle pour le centenaire de Citroën, la marque a ouvert les portes du centre de la Ferté Vidame et j'ai eu la chance de pouvoir y rouler et admirer ce centre unique non sans une certaine émotion. Je vous propose de retrouver, en photos et en vidéos, le tour de ce circuit exceptionnel à l'image de notre marque adorée.






472 vues1 commentaire