Les actualités Citroën 

Citroën lance le plan "Citroën for all" en Amérique Latine


Actuellement présent dans 10 pays d'Amérique du Sud, Citroën vend des voitures fabriquées localement à l'image du C4 Cactus lancé en 2018 ou importés d'Europe comme le C5 Aircross en Argentine. La marque souhaite se relancer en Amérique du Sud et, pour cela, développe le programme C-cubed qui sera commun à l'Inde et à l'Afrique du nord, là où la marque cherche également à se développer pour être moins dépendante de l'Europe.


L'usine de Porto Real va être le cœur de la reconquête latino-américaine de Citroën puisque c'est dans cette usine que les véhicules du programme C-cubed dont la future C3 seront fabriquées. Celle-ci a mis fin à la fabrication des C3, Aircross tandis que l'autre usine de l'ex-PSA, située en Argentine, a stoppé la production des C4 Lounge. Actuellement, seul le C4 Cactus est fabriqué dans l'usine de Porto Real et ce pour toute l'Amérique Latine. Mais l'usine s'apprête à lancer la production de la future C3 connue sous le code CC21et qui sera un produit adapté aux conditions locales et, surtout, voulu plus accessible.


La future C3 sera le premier élément du programme "Citroën for All" dont l'objectif est de proposer des voitures plus accessibles, ce que PSA n'a jamais réussi à faire jusque maintenant. Pour cela, la marque va se baser sur la plateforme CMP qui sera simplifiée pour la rendre moins chère et, par conséquent, rendre les voitures plus abordables.


On le voit, Citroën mise beaucoup sur le programme C-cubed qui servira, en Amérique Latine, à proposer des véhicules plus abordables permettant de toucher davantage de monde. Ainsi, la future C3 entrera en concurrence avec les VW Gol et Fox, Renault Sandero par exemple. En Inde, le même programme aura pour charge d'ancrer Citroën sur le marché indien en proposant des véhicules bien plus accessibles que le C5 Aircross sans, pour autant, viser le low-cost. Ainsi, les prix seraient compris entre 8 et 12 000 € soit dans la moyenne du segment des B-SUV locaux.

1 336 vues4 commentaires