top of page

Les actualités Citroën 

Citroën plus combative en France


Avec sa C4 électrique dont le prix a baissé, Citroën se montre plus combative en France

Après une année 2022 particulièrement morose où Citroën a vu ses ventes baisser et, surtout, tomber à la quatrième place du marché français derrière Dacia, les réactions en se sont pas faites attendre très longtemps et Stellantis a procédé à quelques changements avec le remplacement de Jérôme Gautier par Stéphane Caron à la tête de Citroën France notamment.

Les changements ont aussi concernés la direction Marketing de Citroën France que Nicolas Luttringer a pris en main à la suite de la promotion d'Alain Descat. Ce nouvel attelage a pour mission de donner un coup de fouet à Citroën afin qu'elle retrouve des couleurs en France, son principal marché, où il est impératif qu'elle soit la troisième marque et que sa part de marché, VP+VU, soit de 11%.

Et les effets ne se sont pas fait attendre très longtemps puisque Citroën se montre bien plus combative en France depuis le début d'année avec une série de changements qui, espérons le, apporteront un coup de fouet sur les ventes. Le premier changement a été apporté sur les offres de location avec option d'achat (L.O.A) où la marque a changé de doctrine afin d'avoir des prix plus en phase avec le marché. En effet, jusqu'à présent, Citroën communiquait sur des loyers mensuels qui ne nécessitaient pas d'apport préalable, à rebours de tous les autres constructeurs et du marché puisque l'apport moyen d'un acheteur s'élève à environ 15%. La conséquence de cette stratégie était que les loyers pratiqués par Citroën étaient plus élevés que la concurrence et donc n'attiraient pas suffisamment les consommateurs.

La marque a donc changé de doctrine et ,depuis quelques mois, les offres de L.O.A intègrent un premier loyer correspondant à 15 % du prix de la voiture ce qui a pour effet immédiat de voir les prix des loyers mensuels chutés pour revenir à des niveaux nettement plus concurrentiels et compétitifs. Ainsi, une C3 You! est passée de 199€ par mois en janvier 2023 à 139€ par mois en mai avec un apport de 2500€ tandis que la C4 s'affiche à partir de 219€ par mois en mai alors qu'elle commençait à 249€ en janvier. Les véhicules sont donc plus compétitives en loyer par rapport à leurs concurrentes ce qui permettra de développer les ventes et d'attirer les consommateurs.


L'autre changement a concerné la C4 électrique qui a vu son prix de vente fortement baissé pour passer sous les 30 000€ bonus déduit et être ainsi une des berlines compactes électriques les plus abordables du marché. D'autant plus que l'équipement de la ë-C4 Live est loin d'être mesquin puisqu'elle est équipée de tous les équipements les plus utiles comme les vitres électriques et la climatisation automatique. Surtout, la C4 électrique est proposée avec un loyer mensuel de 199€, incluant les bonus ainsi que la prime à la conversion comme les autres marques, ce qui la rend moins chère que la fameuse MG4 qui rencontre un fort succès en Europe notamment par son prix. La ë-C4 Live lui rend ainsi la pareille d'autant plus que la berline compacte aux chevrons est plus habitable, plus confortable, aussi bien équipée, dispose d'une autonomie identique et se montre plus efficiente grâce à son aérodynamique optimisée.


Enfin, dernier changement, la marque est également nettement plus visible dans les médias avec, depuis le 1er janvier, une présence quotidienne en télévision et en radio afin de mettre en avant soit la C4 X pour son lancement commercial, soit les C3 et C3 Aircross ou soit le C5 Aircross sans oublier la C5 x qui a, elle aussi, eu droit à une nouvelle campagne mettant en avant l'offre d'essai de 48 heures que Citroën proposait, là aussi, pour soutenir la demande.


En conclusion, l'arrivée de la nouvelle équipe à la tête de Citroën en France a permis de renverser la tendance est de voir une marque qui se montre bien plus combative, bien plus volontaire avec la volonté ferme de ne pas se laisser faire et de tout donner pour aller chercher les parts de marché perdues. Les effets de cette combativité retrouvée se feront dans les prochains mois mais, déjà, la baisse de prix sur C4 électrique a permis de voir nettement se regonfler le portefeuille de commande pour al version Live mais aussi pour les autres finitions ce qui montre qu'une action précise peut avoir des conséquences positives sur les autres finitions ou modèles.

Mots-clés :

1 496 vues5 commentaires

Posts similaires

Voir tout

5 Comments


Yvon Wilputte
Yvon Wilputte
Aug 07, 2023

C'est très bien de vouloir redorer le blason et de vouloir être plus combatif en, France mais,il ne faut pas oublié les autres pays européens, car, je prend l'exemple de mon pays, la Belgique, l'an dernier la C3 était n°1 des ventes, cette année, après 5 mois, elle n'est plus que 8ème. Même si nous ne sommes qu'un petit pays, il est grandement temps de réagir.

Like

Citrofan
Citrofan
Aug 07, 2023

Il faut redorer les chevrons de Citroën alors espérons que 2024 mette la première couche

Like

Ce "coup de balai" en haut de l'étage me parait salvateur. S'en remettre à ces sociétés de conseils en tous genres, ces prétendus experts de la communication et du marketing, ont comme effet néfaste, et c'est mon avis, d'éloigner une marque des consommateurs finaux. Car ce ne sont pas les enquêtes ceci ou cela, qui donnent le baromètre de ce que les gens veulent. Vous le vivaient sûrement, sitôt que l'on s'adresse à une société de service, c'est la fameuse enquête de satisfaction qui s'invite chez vous. Et le sésame est de noter la note maximale, la seule retenue pour valider le service rendu par celui qui vous aura reçu, conseillé et sans doute, vendu le produit ou le service.…

Like

mkchevre
mkchevre
Aug 07, 2023

Une crise peut susciter une résilience qui, espérons-le, portera ses fruits. C'est tout de même étrange qu'il ait fallu tomber si bas pour enfin réagir. Malgré une gamme de modèles d'une telle qualité, on en est arrivé à une situation absurde qui illustre bien le monde d'illusion et de façade que nous observons autour de nous, les médias - quels qu'ils soient d'ailleurs - alimentant constamment cette décadence. On n'achète malheureusement plus un objet pour ses qualités intrinsèques mais principalement pour son prix (ce qui peut se comprendre en partie), la manière dont il est présenté (première façade, en amont) et son impact sur le regard d'autrui (deuxième façade, en aval). Dès lors, si Citroën peut jouer à la fois…

Like

delamaredylanc3
delamaredylanc3
Aug 07, 2023

Bravo Citroën ! Allez continuez comme ça les gars 😉 !

Like
bottom of page