Les actualités Citroën 

Citroën livre le premier Jumpy Hydrogen à Suez


Citroën continue de développer son offre de voitures électrifiées avec la livraison du premier ë-Jumpy Hydrogen au Groupe Suez. La version électrique à pile à combustible du Citroën Jumpy devient donc une réalité commerciale qui sera destiné à réaliser un test grandeur nature de ce modèle sur son site de Carcassonne, un site pilote sur lequel SUEZ investit pour la production d’hydrogène vert, enjeu majeur des prochaines années.

Partenaire de longue date, CITROËN et le Groupe SUEZ poursuivent ainsi leur engagement autour de valeurs communes : l’innovation au service de leurs clients et la volonté de bâtir un monde éco-responsable à travers un axe fort : repenser la gestion de flotte en l’orientant vers la mobilité propre.


Laurence Hansen Directrice Produit et Stratégie de Citroën, déclare « La solution hydrogène à pile à combustible devient aujourd’hui une réalité avec la sortie de montage de ce premier ë-Jumpy Hydrogen. Complémentaire de notre offre électrique, elle permettra aux clients une plus grande autonomie et une optimisation du temps d’utilisation du véhicule grâce à sa recharge ultra rapide. Tout cela en conservant les capacités et la praticité du véhicule pour être pertinent sur le marché des utilitaires. CITROËN est fier de pouvoir combiner toutes les qualités qui ont fait le succès de ses utilitaires en thermique, et d’y ajouter la sérénité d’une conduite tournée vers l’avenir, plus éco-responsable. Avec les plans de développement en cours sur l’hydrogène, c’est une nouvelle offre majeure qui complète la gamme la plus large d’utilitaires électriques sur le marché. Nous sommes heureux de mettre à disposition de SUEZ, un partenaire privilégié fortement engagé dans la réduction de notre empreinte environnementale, ce premier véhicule pour un test grandeur nature en usage réel.»

L’OFFRE HYDROGENE : UNE REALITE CONCRETE

Annoncé en début d’année, l’arrivée de la technologie de pile à combustible prend corps aujourd’hui avec la production du premier CITROËN ë- Jumpy Hydrogen.

Ce premier véhicule hydrogène sera expédié dans les prochains jours chez un client privilégié, le Groupe SUEZ. C’est une nouvelle étape qui est ainsi franchie dans la stratégie d’électrification de la Marque pour répondre aux enjeux de demain.

CITROËN est un des premiers constructeurs à industrialiser une nouvelle offre d’énergie d’avenir, complémentaire de l’électrique traditionnel, qui fait l’objet de plans d’investissements massifs en France et en Allemagne aujourd’hui et sans doute dans d’autres pays demain. CITROËN est ainsi fidèle à 100 ans d’innovation et de savoir-faire dans les véhicules utilitaires pour proposer des offres taillées sur mesure pour chaque professionnel pour aujourd’hui et demain.

UNE OFFRE COMPLEMENTAIRE, ADAPTEE A DES USAGES SPECIFIQUES

Le choix de la technologie hydrogène s’inscrit pleinement dans la stratégie d’électrification de CITROËN et cette volonté de proposer une variété de réponses techniques selon les usages. Ë-Jumpy Hydrogen vient compléter l’offre de véhicules utilitaires légers, la plus large du marché, de My Ami Cargo à ë-Jumper en passant par ë-Berlingo et ë-Jumpy. Une électrification qui s’appuie sur un précepte cher à CITROËN : ne faire aucun compromis sur les capacités ou sur la praticité, qui font de chacun de nos fourgons des références sur leur segment.

La solution hydrogène s’adresse à ceux qui ont besoin d’une autonomie supérieure à 300 km pour de longs trajets ou de longues tournées, qui nécessitent un véhicule qui se recharge rapidement pour maximiser le temps d’exploitation, ayant besoin d’accéder aux centre-ville réglementés mais aussi ayant un profil d’usage plus routier et autoroutier, qui ont des facilités d’accès à des stations hydrogène. Avec cette offre hydrogène, les professionnels peuvent réduire l’empreinte carbone de leur flotte et pérenniser leurs activités.

Les clients cibles sont multiples avec deux points communs pour tous : un engagement vers la transition énergétique et la nécessité d’accéder aux centres-villes. Il peut s’agir des opérateurs de messageries, soit pour la livraison du dernier km en centre urbain ou pour le transport sur de plus longues distances, mais également des collectivités, des opérateurs, des industriels…

UNE CONCEPTION PERFORMANTE POUR REPONDRE AUX ATTENTES

« Pour notre véhicule hydrogène à pile à combustible nous avons fait le choix d’une architecture dite “mid-power” associant le meilleur de l’électrique via une batterie lithium-ion de 10,5 kWh, une pile à combustible de 45 kW et un dispositif de stockage d’hydrogène de 4,4 kg utiles permettant d’offrir une autonomie complète supérieure à 400 km sur cycle WLTP. La batterie assure en particulier les appels de puissances lors des phases de démarrage ou d’accélération et permet également une bonne récupération d’énergie. La pile à combustible quant à elle, garantit l’autonomie du véhicule. Le dimensionnement utilisé et l’intégration qui en découle nous a permis de proposer une offre de véhicule utilitaire sans compromis puisque nous préservons notamment une des caractéristiques principales qui est le volume de chargement (identique à celui de ses équivalents électrique et thermique). »

Christian Maugy, Spécialiste Hydrogène Pile à Combustible

AUTONOMIE ETENDUE

Ë-Jumpy Hydrogen est doté de deux systèmes de propulsion complémentaires : une batterie qui stocke l’énergie et fournit l’électricité et une pile à combustible, qui convertit l’hydrogène et l’oxygène de l’air en électricité, eau et chaleur. Tant qu’il est alimenté en hydrogène, ce générateur d’énergie fonctionne en continu. Le moteur électrique, principalement alimenté par la pile à hydrogène de 45 kW, est ainsi en capacité de développer une autonomie étendue de près de 350 km. La batterie lithium-ion de 10,5 kWh, fait office de réserve permettant de parcourir 50 km sur cycle WLTP. Elle procure également un complément de puissance au moteur, nécessaire pour assurer les prestations dynamiques du véhicule notamment lors des phases d’accélération. Elle autorise également la récupération d’énergie à la décélération et au freinage. L’association de ces deux composantes, qui garantit une autonomie de plus de 400 km.

RECHARGE RAPIDE

La recharge de ë-Jumpy Hydrogen est 20 fois plus rapide que celle d’un véhicule électrique (sur la base d’une recharge sur borne publique 100 kW). Ainsi, à peine 3 minutes suffisent pour faire le plein des trois réservoirs d’hydrogène qui peuvent stocker jusqu’à 4,4 kg utiles, ce qui représente un gain de temps et de productivité pour toutes les entreprises qui ne peuvent pas immobiliser leur véhicule lors du processus de réalimentation et profitent ainsi d’un temps d’exploitation plus long.

DES CAPACITES ET UNE PRATICITE INCHANGEES

Au même titre que ses fourgons électriques - ë-Berlingo Van, ë-Jumpy et ë-Jumper – CITROËN a veillé à ce que le volume de chargement de ë-Jumpy Hydrogen ne soit pas impacté par l’intégration de la batterie et des réservoirs d’hydrogène, afin que les clients puissent bénéficier de la valeur ajoutée de cette nouvelle technologie mais pas au détriment des capacités utilitaires du véhicule qui représentent l’exigence majeure des professionnels sur ce segment. Pour préserver la fonction première de notre utilitaire ë-Jumpy Hydrogen, qui consiste à transporter fréquemment des objets encombrants et lourds, la batterie a été implantée sous les sièges et les trois réservoirs à hydrogène sous le plancher. Ainsi, les volumes utiles des deux silhouettes sont inchangés par rapport aux versions électriques : 5,3 m3 sur la taille M et 6,1 m3 sur la taille XL. De même, la charge utile et la charge remorquables peuvent atteindre jusqu’à 1000 kg, comme sur les versions thermiques.

CITROËN ë-Jumpy Hydrogen, assemblé en France dans l’usine de SevelNord, est transformé au sein du pôle d’expertise sur la pile à combustible à hydrogène du Groupe STELLANTIS à Russelsheim, en Allemagne.

SUEZ, PARTENAIRE PRIVILEGIE POUR TESTER LE PREMIER CITROËN Ë-JUMPY HYDROGEN

Yves Colladant, Responsable Groupe Véhicules Légers, déclare « L’environnement et l’innovation sont au cœur du Groupe SUEZ qui œuvre au quotidien pour la préservation des éléments essentiels de notre environnement. Le Groupe explore et développe de nouvelles solutions dans l’ensemble de ses activités pour façonner un avenir durable et atteindre son objectif de réduire de 45% ses émissions de CO2 d’ici 2030. L’intégration de véhicules électriques et à hydrogène vert par SUEZ marque une nouvelle étape importante vers la décarbonation de sa flotte automobile. Ë-Jumpy Hydrogen permet ainsi de conserver la même charge utile que la version thermique tout en optimisant les parcours grâce à une autonomie suffisante évitant d’avoir un retour quotidien à la base. »

Le Groupe SUEZ ambitionne de faire de la mobilité décarbonée un levier fort de sa stratégie carbone, qui prévoit de réduire les émissions de CO2 du Groupe de 45% d’ici 2030. En développant des solutions de récupération de l’énergie dans l’eau et les déchets, le Groupe permet d’optimiser la consommation énergétique de ses clients, de favoriser l’exploitation d’énergies renouvelables à fort potentiel, et d’assoir l’expertise de SUEZ dans la production d’hydrogène en tant qu’acteur essentiel de la filière. Avec plus de 200 véhicules électriques, SUEZ souhaite accélérer le renouvellement de sa flotte avec des véhicules faiblement émetteurs de gaz à effets de serre, et ainsi garantir une mobilité plus verte pour les véhicules légers et utilitaires et pour les camions bennes.

Le premier ë-Jumpy Hydrogen sera livré bientôt pour être testé en conditions réelles pendant une quinzaine de jours. Il apportera une solution concrète aux besoins des métiers du Groupe sur l’agence de Carcassonne, permettant ainsi de répondre à de nombreux usages du quotidien des agents opérationnels amenés à intervenir sur différents sites. Ce site porte un projet s’inscrivant dans le cadre d’un accord conclu entre Carcassonne Agglo et SUEZ (1) afin d'accompagner la collectivité dans ses ambitions de transition énergétique, notamment avec la mise en service d'une station de production d’hydrogène vert locale pour les véhicules électriques des agents SUEZ. Cette station est capable d’alimenter 4 véhicules au total avec une production de 2kg d’hydrogène par jour.

Cet essai sera l’occasion également pour CITROËN de valider le développement de cette technologie en conditions d’usage réel. Cette collaboration pour expérimenter ce tout premier véhicule s’est faite naturellement au regard de la relation de confiance tissée entre CITROËN et le Groupe SUEZ au cours des dernières années. Un partenariat commercial mais aussi une rencontre autour de valeurs partagées pour innover et façonner un environnement plus durable. Dernièrement les deux entreprises se sont retrouvées autour du lancement de My Ami Cargo, solution innovante de micro-mobilité pour les professionnels, sur la station de traitement et de valorisation des eaux usées située à Saint-Cyr l’Ecole, en Ile de France. Citroën My Ami Cargo et ë-Jumpy Hydrogen devraient intégrer prochainement la flotte de SUEZ.

0 vue0 commentaire