top of page

Les actualités Citroën 

Citroën fait son grand retour en Arabie Saoudite


Gamme Citroën en Arabie Saoudite : Découvrez les voitures révolutionnaires prêtes à conquérir les routes saoudiennes

Citroën est engagé dans une vaste offensive à l'international avec l'objectif de développer ses ventes afin de moins dépendre de l'Europe. Après l'Inde et l'Indonésie, la marque fait ainsi son retour en Arabie Saoudite où elle présente une gamme large afin de répondre à tous les besoins de la clientèle.

C'est à Ryiad que l'évènement de lancement a été organisé en présence de Mr l'Ambassadeur de France en Arabie Saoudite, Ludovic Pouille et des représentants de Almajdouie Motors qui sera l'importateur officiel et exclusif de Citroën dans le Royaume.


« Nous sommes très fiers de bâtir notre confiance avec les plus grandes marques internationales et d'étendre notre partenariat avec Stellantis en réintroduisant Citroën au Royaume d'Arabie Saoudite. Nous sommes convaincus que la marque Citroën saura prospérer dans tout le Royaume grâce à ses performances impressionnantes ainsi qu'à sa position déjà reconnue dans le pays" déclare ainsi un des représentants de Almajdouie Motors

La marque Citroën sera lancée avec une gamme assez vaste puisque 4 modèles seront proposées à la vente à savoir les C3 Aircross, C4, C5 Aircross et Jumpy, lesquels seront rejoint ultérieurement la nouvelle C4 X dans sa version 100% électrique. Les modèles de Citroën seront disponibles dans trois concessions à travers le Royaume (Djeddah, Ryiad et Dammam).


Fondé en 19665, le groupe Almajdouie Motors est présent en Arabie Saoudite mais aussi au Moyen-Orient, Amérique du Nord, Europe, en Extrême-Orient ainsi qu'en Afrique, c'est donc un groupe solide fort de plus de 5 000 employés qui a commencé comme une entreprise de transport terrestre avant de s'étendre à la logistique, à l'automobile, à la fabrication, à l'alimentation, à l'acier, à l'immobilier, à la formation et à l'éducation.



549 vues9 commentaires

9 Comments


françois A
françois A
May 16, 2023

Oui avec une C5X prestige 👍

Like

Si déjà ils vendaient leur voitures moins cher en France ils en vendraient plus

le soucis ils feront moins de bénéfices et que vont devenir ces "pauvres" actionnaires ?

non plus sèrieusement je ne vois pas l 'interet d'aller vendre des citroen dans ce pays corrompu face des marques prémium intouchables

bon courage à Citroen quand même

Like
Nicolas Puichaud
Nicolas Puichaud
May 14, 2023
Replying to

La France n'est pas un pays en devenir en terme d'auto et la stratégie Asie , Inde de payante très rapide , un potentiel gigantesque avec une gamme ''sympa'' et une marque qui possède une forte identité ! Bonnes chances :)

Like

Christian Brochard
Christian Brochard
May 12, 2023

Très bien ce développement de la marque ou on ne l'attend pas.

C'est toujours étonnant de voir les ambitions de la marque ailleurs que sur son marché. Peut-être demain, ce sera en Afrique du Sud ou au Groenland avec un ou deux concessionnaires pour être satisfait d'en ventre 100 en 2023 et 280 en 2024, pendant qu'en France chaque jour elle perd 20 % de part de marché sur 2022 et ne parlons pas sur 2019 ou pire 2010.

Vivement le lancement de C3 Europe en octobre pour une commercialisation en 2024..

Like
Replying to

et la suite, car ce ne sont pas les petites voitures basiques qui font les gros bénéfices, il serait urgent de sortir une C3 aircross avec un vrai moteur, soyons fous rêvons et de mettre en chantier la remplaçante de la C5 Aircross...

Like

Citrofan
Citrofan
May 12, 2023

Je suis étonné qu’AMI ne soit pas dans le lot des véhicules proposés là bas

Like

François Michel
François Michel
May 12, 2023

"Nous sommes convaincus que la marque Citroën saura prospérer dans tout le Royaume grâce à ses performances impressionnantes ainsi qu'à sa position déjà reconnue dans le pays"

Que de bla-bla ! Quelle image la marque a-t-elle dans ce pays ?

Plutôt que d'aller chercher quelques centaines de ventes par an dans ce pays, il serait plus judicieux de revoir la politique commerciale en France où la marque n'a pas la place qu'elle mérite.

Le gain potentiel en terme de ventes est quand même bien supérieur et à moindre coût.

Like
Replying to

Est-ce courant au sein de Stellantis que le patron d’une marque le soir à mi-temps comme c’est le cas pour Citroën ?

Like
bottom of page