Essai du Citroën Spacetourer BlueHDi 180

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

Essai du Citroën Spacetourer BlueHDi 180



En héritant d’une nouvelle boîte automatique à huit vitesses, le Spacetourer gagne en agrément et performances tout en abaissant ses consommations.

Si le besoin d’espace se fait vraiment sentir ou que votre famille s’agrandit, il existe une très bonne alternative française aux luxueux Mercedes Classe V et Volkswagen Multivan. Nous avons pu profiter, sur long trajet, du Citroën SpaceTourer, équipé du “gros” BlueHDi de 180 ch, et surtout, de la très réussie boîte automatique EAT8. Dans de très bonnes conditions et avec un bel agrément de conduite, l’ensemble peut embarquer jusqu’à 8 personnes, le châssis taille M (4,95 m) s’avérant le bon compromis entre l’espace intérieur et la capacité de stationnement. Le gabarit XS (4,61 m) est certes plus facile à garer mais son volume de coffre est ridicule 224 litres). Quant au XL (5,31 m), il offre un espace à bord gigantesque mais sa maniabilité en manœuvre devient compliqué en milieu urbain. Bien élevé, le diesel permet une conduite tout en souplesse et en sobriété (8,9 l/100 km sur 1 300 km), la boîte automatique se montrant particulièrement réactive aux sollicitations. Sans être tranchant, ce SpaceTourer offre un comportement digne de ses concurrents plus huppés, auquel s’ajoute un moelleux d’amortissement 100 % français, qui en fait “un transport de troupe” particulièrement cohérent. On note toutefois un freinage un peu faiblard en charge. Si son tarif réclame toutefois un portefeuille bien garni, ses rivaux germaniques osent facturer des prestations à peine meilleures aussi chères voire plus.

On aime : L’agrément moteur-boîte La consommation en baisse L’habitabilité et le confort

On aime moins : Le tarif élevé Freinage en charge


Source :

https://www.auto-moto.com/essais/citroen-spacetourer-blue-hdi-180-eat8-confort-207074.html#item=1