www.passionnement-citroen.com

Mon essai de la Citroën C3 BlueHDi 100

Après avoir testé la Citroën C3 en version Puretech 82ch, j'ai pu essayer la même C3 équipée du moteur BlueHdi 100.

 

 

Si globalement, il n'y a pas de changement fondamental entre les 2 voitures, j'ai pu noter quelques différences :

  • J'ai trouvé que la C3 Hdi était plus ferme en suspension. Cela ne la rendait pas moins confortable mais les petites aspérités de la route était davantage ressenties. Certainement que le poids supérieur du moteur Hdi impose un réglage des suspensions plus ferme.

  • Les vibrations caractéristiques des 3 cylindres ont disparues avec ce moteur 4 cylindres Hdi. Si le bruit du moteur est plus présent, inhérent au Diesel, j'ai trouvé que l'insonorisation était de bonne facture et que le moteur savait se faire discret, excepté sur autoroute à vitesse constante mais avec la radio cela disparaît. Les vibrations sont là mais nettement maîtrisées si bien qu'elles ne sont en rien gênantes.

  • Avec les 100 ch, plus de problèmes de puissance et envisager l'autoroute peut se faire sans crainte. Si la C3 diesel n'est pas nerveuse, la puissance est bien là et elle accepte de repartir sans rechigner.

 

En ville :

La ville reste un terrain de prédilection pour cette Citroën C3 qui met tout en œuvre pour faciliter la vie de son conducteur. La direction est douce à souhait ce qui rend la voiture extrêmement maniable, le moteur souple lui donne suffisamment de couple pour repartir sans tirer dans les rapports. Le Start and stop qui équipe cette version sait se faire oublier. Il redémarre la voiture sans vibrations et instantanément ce qui participe au confort déjà élevé de cette voiture.

Globalement, en ville, la Citroën C3 offre à son conducteur un endroit zen où le confort règne en maître. Les bouchons, la circulation, les passages étroits ne sont qu'une formalité pour cette C3 qui rend la ville presqu'agréable à supporter.

 

Sur la route :

Comme pour la version PureTech 82ch, la Citroën C3 Blue Hdi 100 offre un nouveau visage sur la route où elle avale les petites routes de campagne en offrant un réel plaisir de conduite. Si ce n'est pas la plus dynamique, la Citroën C3 ne prend pas en traîte son conducteur et offre un haut niveau de sécurité. La puissance et la souplesse du moteur permettent de reprendre après chaque virage avec vigueur sans avoir à changer les rapports outre mesure.

Les sièges apportent suffisamment de soutien tant au niveau des fesses que des reins et permettent de faire corps avec la voiture. Leur design relativement plat permet d'assurer une assise accueillante qui participent grandement au confort global de la voiture.

 

 

Sur autoroute :

C'est sur l'autoroute que la différence est la plus flagrante entre la version essence 82ch et la diesel 100ch. L'écart de puissance permet d'envisager l'autoroute sans crainte, à 120 km/h le moteur tourne à 2000 tours quand sur la C3 pureTech il tournait à plus de 3000 à la même vitesse.

 

Deux points toutefois qui m'ont un peu dérangé :

- Le moteur se fait entendre à vitesse stabilisé sans pour autant être gênant ou intrusif

- La commande de boîte qui n'offre pas un guidage précis surtout entre la 4ème et la 5ème. Je me suis souvent surpris à penser avoir mis la 3ème alors que j'étais bien sur le 5ème rapport.

 

Pour le reste, l'insonorisation des bruits d'air est bien réalisée et de longues routes à bord de cette C3 diesel seront réalisées avec bien être, confort et sans fatigue.

 

 

En conclusion, je ne saurai choisir entre ces deux C3 puisque la version essence distille un confort encore meilleur mais impose des vibrations désagréables aux feux dû au moteur 3 cylindres. La C3 BlueHdi supprime ces vibrations mais s'équipent de suspensions plus fermes qui ne rendent pas la voiture inconfortable mais font plus ressentir les petites bosses de la route.

 

Merci à la concession Citroën de Roncq pour le prêt de la voiture