WRC : Sébastien Ogier et Esapekka Lappi livrent leurs avis sur la C3 WRC

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

WRC : Sébastien Ogier et Esapekka Lappi livrent leurs avis sur la C3 WRC



Les deux nouveaux pilotes officiels de Citroën ont chacun pris part à deux essais de leur nouvelle mouture, la C3 WRC. 


Ces essais réalisés sur asphalte et sur neige en vue de préparer le prochain Rallye de Monte Carlo a permis à chacun des pilotes de prendre connaissance avec la voiture et de tester de nouvelles choses pour débuter la nouvelle saison dans les meilleures conditions. 

Bien que le chemin à parcourir soit encore long, le chamion du monde WRC en titre a déjà tiré les premières conclusions et a évalué la performance de sa nouvelle World Rally Car, à l' instar de sa partenaire Esapekka Lappi .

Si l' objectif de Sébastien Ogier est de faire de la Citroën C3 WRC une voiture gagnante dans toutes les conditions, le Français reconnaît qu'il reste encore beaucoup à faire pour atteindre cet objectif: " Il reste du travail à faire . Vous changez de voiture, vous voyez des choses positives et des choses négatives, il y a toujours des détails auxquels vous devez vous adapter et des points à améliorer, c'est ce à quoi nous travaillons. Sans aucun doute, il y a des choses que nous devons changer.  En fin de compte, cette voiture a montré une grande vitesse dans certaines conditions l’an dernier . "

Le pilote originaire de Gap ajoute : "Je pense que ce qui manque, si nous vérifions tous les résultats et mes impressions, c’est que la voiture doit être plus rapide dans de nombreuses conditions , c’est ce que nous devons améliorer principalement.  Au final, je suis celui qui a changé d'équipe quand les autres sont restés dans leurs équipes. Je suis une qui a changé les équipes et les autres ont été laissés sur leurs ordinateurs. Cela leur donne l’occasion de se préparer parfaitement au début de la saison prochaine. Au contraire, nous ne serons pas à 100% ou complètement satisfaits de la voiture au début. J'espère que c'est un défi, mais c'est aussi une motivation supplémentaire pour moi. "

De son côté, Esapekka Lappi juge que la Citroën C3 WRC a plus de puissance que son ancienne voiture, la Yaris WRC. "Après toute la journée, nous avons pu même faire quelques modifications à la « mise en place ». La Citroën C3 WRC « n'est pas une voiture difficile à conduire. Jusqu'à présent , je ne connaissais que la Toyota Yaris WRC et après ces quelques kilomètres , il est possible d'établir une première comparaison entre les deux voitures. Tout d' abord, je dois dire que la vue depuis la Citroën est plus difficile, car le pare-brise est plus étroit et le capot plus haut. "

Lappi a également osé comparer les performances des deux WRC, au moins sur des aspects spécifiques de leurs moteurs: "J'ai été impressionné. La Citroën a plus de puissance que la Toyota. Cependant, je dirais que la Toyota est légèrement plus maniable, mais malgré cela, en termes de transmission de puissance, la Citroën est clairement en avance , alors je vois qu’il y a un grand potentiel, surtout dans le gravier, Nous pouvons l’utiliser, au Monte Carlo, nous cherchons une place parmi les cinq meilleurs coureurs du classement. "


Source : Motor.es