WRC - Rallye de Sardaigne : Séance d'essai pour les C3 WRC
Auto_728x90.jpg

WRC - Rallye de Sardaigne : Séance d'essai pour les C3 WRC



Avec un ordre de départs les empêchant de donner leur pleine mesure, Esapekka Lappi et Janne Ferm s’attachaient à travailler pour le futur et voyaient leur application récompensée en s’emparant de la septième place. Auteurs d’une erreur le matin, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia n’en accumulaient pas moins ensuite des informations qui seront à coup sûr précieuses en vue des prochaines échéances.   

Plus longue étape du week-end, avec 142,42 km chronométrés et les longues ES de Monti di Ala’ (28,21 km) et Monte Lerno (28,03 km) à parcourir à deux reprises, cette deuxième journée de course présentait tous les ingrédients pour être encore riche en rebondissements. 

Citroën Total World Rally Team allait hélas en faire les frais, avec une erreur de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, repartis en Rally 2 après leur élimination de la veille, dès la deuxième spéciale. En sortie de virage, les Français heurtaient un rocher ne figurant pas dans leurs notes et endommageaient la suspension arrière gauche de C3 WRC. Ils réussissaient toutefois à effectuer une réparation de fortune pour rallier le parc d’assistance de mi-journée, et une fois leur monture remise à neuf par l’équipe technique des Rouges, ils réalisaient dès lors une séance d’essais grandeur nature en vue du futur. Une séance ponctuée notamment d’un 2e chrono (ES 13).

Quatrième dans l’ordre de départs, puis carrément troisième dès la deuxième ES du jour, Esapekka Lappi et Janne Ferm s’attendaient à ne pas bénéficier de conditions leur permettant de s’exprimer, sur ce terrain très sujet au balayage. Un choix de pneus pas complètement optimal sur la première boucle ne leur facilitait pas la tâche. Mais les Finlandais, en plus d’engranger de l’expérience en vue de l’avenir, n’en faisaient pas moins quasiment jeu égal avec l’actuel troisième du championnat s’élançant pourtant derrière eux. Ils concluaient même la journée sur une note encourageante, en s’emparant d’un 4e temps (à 7’’4 sur les 28,03 km de l’ES 15) et en grimpant au 7e rang à la faveur de la crevaison d’un rival. 

Très courte (41,90 km pour 4 ES), la dernière journée de course se clôturera par la Power Stage de Sassari – Argentiera (6,89 km), avec la Méditerranée en toile de fond. Une spéciale où les équipages du Citroën Total WRT auront fort à faire pour marquer quelques points bonus, en s’élançant parmi les premiers sur un sol particulièrement sablonneux. 


RÉACTIONS DE…

Pierre Budar, Directeur de Citroën Racing

« Les conditions de roulage du jour n’étaient pas suffisamment favorables pour permettre à Esapekka et Janne d’exprimer leur plein potentiel, il n’empêche qu’ils ont par moments pu montrer une vitesse intéressante à bord de C3 WRC, tout en faisant preuve d’une approche intelligente. C’est évidemment dommage que Sébastien et Julien aient commis une faute mais cela ne nous a pas empêchés de mener à bien certains essais de réglages que nous avions planifié depuis que nous sommes hors du coup pour les gros points. »

Sébastien Ogier, Pilote du Citroën Total WRT

« Notre erreur de ce matin est décevante, car elle nous a ensuite empêché de nous mesurer véritablement à nos adversaires sur le deuxième tour. Nous avons essayé de faire notre possible, mais sans avoir parcouru les spéciales à vitesse de course au premier passage, ce n’était clairement pas possible de faire des temps l’après-midi. L’ES 13 est la seule où j’ai essayé, puisque nous l’avions disputée dans des conditions normales au tour initial, et le temps était correct. Vous pouvez évidemment compter sur moi pour tenter d’aller grappiller des points dans la Power Stage, même si cela ressemble à une mission impossible. Comme elle est cassante, peut-être certains ne prendront pas tous les risques, nous si. »

Esapekka Lappi, Pilote du Citroën Total WRT

« À part sur une spéciale où nous avons perdu un peu de terrain, nous avons évolué aujourd’hui à peu près à la même vitesse que Neuville qui partait derrière nous, ce qui est plutôt satisfaisant. J’étais à l’aise avec C3 WRC mais nous ne pouvions pas espérer beaucoup mieux avec notre position sur la piste. »


CLASSEMENT JOUR 2 

Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC) 3h04’10’’3

Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) +25’’9

Suninen / Lehtinen (Ford Fiesta WRC) +42’’9

Evans / Martin (Ford Fiesta WRC) +1’25’’4

Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) +1’33’’3

Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +2’32’’4

Lappi / Ferm (Citroën C3 WRC) +2’58’’3

Meeke / Marshall (Toyota Yaris WRC) +3’53’’3

Hänninen / Tuominen (Toyota Yaris WRC) +7’23’’2

44. Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC) +1h19’20’’6

0 vue

Passionnément Citroën - 2020 

Contact : passionnementcitroen1@gmail.com 

Clause de non-responsabilité de traduction

logo-passionDS.jpg
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon