WRC - Rallye de Monte Carlo - Jour 1 : Les Citroën aux avant postes

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

WRC - Rallye de Monte Carlo - Jour 1 : Les Citroën aux avant postes



Sébastien Ogier – Julien Ingrassia et Esapekka Lappi – Janne Ferm ont réalisé ce soir une entame de course probante, en se positionnant respectivement aux deuxième et quatrième places, dans des conditions d’adhérence pourtant très précaires.

Débuter un rallye Monte-Carlo à la lueur de la rampe de phares n’a rien d’une sinécure, qui plus est sur deux spéciales inédites partiellement verglacées. Dans ces conditions, Sébastien Ogier-Julien Ingrassia et Esapekka Lappi-Janne Ferm, les deux équipages du Citroën Total World Rally Team, faisaient le choix de la sécurité en optant pour quatre pneus Michelin cloutés et deux slicks super softs.

Quintuple vainqueur sortant, Sébastien Ogier sait combien une telle épreuve s’aborde avec sang-froid. Auteur du troisième temps dans le chrono d’ouverture, puis du deuxième dans le suivant, le régional de l’étape se positionnait d’emblée dans le peloton de tête et ralliait Gap en deuxième position, à 9’’1 seulement du leader. 


Moins aguerri sur ces routes, Esapekka Lappi montait progressivement en régime. Septième de l’ES 1, après avoir sans doute trop voulu préserver ses clous, il haussait ensuite le ton pour s’emparer du cinquième temps de l’ES 2 et conclure cette première courte étape au quatrième rang, à 45’’2.


Longue de 125,12 kilomètres chronométrés (en six spéciales), la deuxième étape verra les équipages en découdre demain, notamment sur les spéciales également nouvelles de Valdrome – Sigottier (20,04 km) et Curbans – Piegut (18,47 km). Des spéciales où la neige tombée hier matin sur la région de Gap, pourrait réserver quelques surprises…




RÉACTIONS DE…

Pierre Budar, Directeur de Citroën Racing

" C’est évidemment une entame positive pour nous. Nos deux équipages ont adopté la bonne démarche, en ayant une approche réfléchie. Car ce n’est jamais évident de débuter de nuit, avec des montes pneumatiques croisant clous et slicks, qui compliquent le pilotage. Mais ils ont bien surmonté l’écueil et nous allons désormais tâcher de poursuivre sur cette lancée demain. "


Sébastien Ogier, Pilote du Citroën Total WRT

" Pour mes deux premières spéciales avec la C3 WRC, le bilan est clairement satisfaisant, surtout dans pareilles conditions. J’ai peut-être été un poil prudent dans la première, mais c’est difficile de se lâcher de suite quand on découvre une nouvelle voiture, puis j’ai bien tiré mon épingle du jeu en pneus cloutés sur le sec de la seconde. J’ai réalisé, je pense, un départ intelligent. "


Esapekka Lappi, Pilote du Citroën Total WRT

" C’était facile de faire des erreurs sur cette entame de course, particulièrement dans l’ES 1. Du coup, j’y ai sans doute un peu trop réfléchi et je me suis montré trop sage. Par sécurité, nos réglages étaient peut-être un peu trop souples également. Mais la confiance est venue progressivement dans l’ES 2, et même si les écarts sont déjà importants, je suis dans le match, d’autant qu’il va se passer encore beaucoup de choses. "



CLASSEMENT JOUR 1

Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC) 26’33’’0

Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC) +9’’1

Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +14’’3

Lappi / Ferm (Citroën C3 WRC) +45’’2

Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) +46’’4

Evans / Martin (Ford Fiesta WRC) +48’’2

Meeke / Marshall (Toyota Yaris WRC) +53’’8

Loeb / Elena (Hyundai i20 WRC) + 55’’2

Mikkelsen / Jaeger-Amland (Hyundai i20 WRC) +59’’6

Tidemand / Floene (Ford Fiesta WRC) +1’41’’1