WRC - Rallye d'Allemagne : Résumé du troisième jour

Pour traduire l'article, faîtes un clic droit sur l'article  puis "Traduire"

WRC - Rallye d'Allemagne : Résumé du troisième jour



Remontés sixièmes à la faveur notamment d’un scratch, Craig Breen et Scott Martin étaient hélas freinés par une sortie de route dans le dernier chrono du jour, qui leur valait de rétrograder dixièmes. Mads Ostberg et Torstein Eriksen progressaient quant à eux dans le maniement de leur C3 WRC sur le bitume, pour conclure cette deuxième étape en neuvième position.

Traditionnel morceau de bravoure du rallye d’Allemagne, avec ses deux passages dans la redoutée spéciale du camp militaire de Baumholder (38,57 km), cette deuxième étape a une nouvelle fois été le théâtre d’une intense bataille, dont Craig Breen, a hélas été l’un des animateurs malheureux.

Bien décidé à refaire une partie de son retard, l’Irlandais se montrait d’emblée en verve, avec un troisième temps à seulement huit dixièmes du premier dès la spéciale d’ouverture. Il poursuivait son effort avec deux quatrièmes chronos consécutifs, avant de signer carrément le scratch de l’ES 11 (12,28 km), au plus fort de la bagarre pour le podium. Si bien que Craig, pointé ce matin à 30’’6 du podium, était déjà revenu à 19’’ du troisième à la pause de midi. Preuve des qualités intactes sur ce terrain de la C3 WRC, auréolée d’une deuxième place finale à pareille époque l’an passé. Toujours présent aux avants postes l’après-midi venue, Craig s’était même hissé au sixième rang, à la faveur des faits de course, lorsqu’il se faisait hélas surprendre dans l’ultime chrono du jour, rétrogradant du même coup en dixième position.

Focalisé quant à lui sur son apprentissage de la C3 WRC sur l’asphalte, Mads Ostberg s’attachait à accumuler les kilomètres à son volant, tout en réduisant progressivement l’écart le séparant des premiers. Avec notamment en point d’orgue un troisième temps ex aequo avec le leader du rallye dans l’ES 11 (12,28 km). Il pointe ce soir à la neuvième place.

Avec deux passages dans la longue ES de Grafschaft (29,07 km), en plein cœur du vignoble mosellan, suivis de la Power Stage dans les champs de la Sarre, la dernière étape devrait également réserver demain son lot de difficultés, voire de rebondissements.

ILS ONT DIT

Pierre Budar, Directeur de Citroën Racing

" Craig avait démontré le potentiel de la C3 WRC, comme autant sa pointe de vitesse, lorsqu’il s’est malheureusement fait piéger dans le même virage, qui fut fatal à Evans au premier tour. Ce n’est évidemment pas la manière dont nous espérions conclure cette journée, très bien entamée, mais nous étions, encore une fois, bien présents au cœur du match. Mads a quant à lui réalisé une prestation intelligente en s’attachant à progresser. "

Craig Breen

" C’était une journée positive pour nous, avec plusieurs très bons chronos, jusqu’à cette dernière ES. Malheureusement, dans un virage rapide difficile, il y avait une bosse à l’intérieur qui m’a quelque peu écarté de la trajectoire et je suis sorti dans un champ. Je suis évidemment très déçu pour l’équipe, mais je vais tâcher demain de retrouver la confiance, ainsi que le rythme qui était le nôtre aujourd’hui. "

Mads Østberg

 " J’ai connu des hauts et des bas aujourd’hui, avec quelques difficultés à trouver le bon tempo dans le camp militaire. Mais je retiens surtout que je suis parvenu à signer quelques bons temps, notamment un troisième ce matin, et j’ai hâte d’être demain pour continuer mon apprentissage de la voiture sur cette surface, d’autant que le profil de la Power Stage par exemple, est similaire aux portions où je me suis montré le plus à l’aise jusqu’alors. "

CLASSEMENT JOUR 2

  1. Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC) 2h23’27’’1

  2. Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) + 43’’7

  3. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) + 44’’5

  4. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +52’’5

  5. Lappi / Ferm (Toyota Yaris WRC) + 58’’8

  6. Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) + 1’50’’7

  7. Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) + 1’51’’2

  8. Suninen / Markkula (Ford Fiesta WRC) + 1’57’’0

  9. Ostberg / Eriksen (Citroën C3 WRC) +2’20’’4

  10. Breen / Martin (Citroën C3 WRC) + 2’34’’4