WRC - Rallye d'Allemagne - Jour 2 : Ogier, troisième sur la Citroën C3WRC



Extrêmement combattifs à bord d’une C3 WRC ne leur donnant pas encore pleinement satisfaction, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia occupent ce soir la troisième place à 22’’1 du premier. Moins à leur avantage sur ce terrain très spécifique et en proie aux mêmes soucis, Esapekka Lappi et Janne Ferm ont vu leur progression être notamment ralentie par un tête à queue et figurent actuellement en septième position.

Mélange de spéciales tracées dans les champs de la Sarre et dans le vignoble mosellan, cette étape inaugurale proposait d’emblée deux des difficultés qui font la renommée de cette épreuve extrêmement sélective. Et si le Citroën Total World Rally Team allait une nouvelle fois jouer les avants postes, les équipages des Rouges ne connaissait pas complètement la réussite escomptée.


Positionnés dans le trio de tête dès la première spéciale hier soir, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia confirmaient leurs velléités de podium dès l’ouverture des débats ce matin. Mais un calage moteur (ES 3), assorti à des réglages imparfaits générant du sousvirage les empêchaient de s’exprimer pleinement sur la boucle matinale, qu’ils concluaient tout de même au troisième rang à 13’’7 du leader. C3 WRC ayant vu son équilibre amélioré à l’assistance du midi, les sextuples champions du monde jetaient toutes leurs forces dans la bataille l’après-midi, mais ils étaient ralentis par une touchette contre une botte de paille (ES 6) et une visite dans un champ (ES 7). Pointés ce soir au troisième rang à 22’’1 du leader, ils feront sans nul doute parler leur extrême pugnacité dès demain pour tenter de remonter, tandis que l’équipe technique va tâcher d’optimiser encore le set-up de C3 WRC.

Moins expérimentés sur ce terrain qui nécessite beaucoup de métier, Esapekka Lappi et Janne Ferm éprouvaient logiquement un peu plus de difficultés que leurs aînés d’équipiers, mais n’en pointaient pas moins à seulement 7’’3 du quatrième à l’assistance de mi-étape à la faveur notamment d’un 4e chrono (ES 4). Mais un tête à queue dès la reprise (ES 5) les reléguait ce soir au septième rang à 52’’9 de la tête, en dépit d’un nouveau 4e temps à la conclusion de la journée (ES 7).

Plus longue journée de course du week-end (157,92 km chronométrés), la deuxième étape demain s’annonce particulièrement propice aux rebondissements. En raison notamment de ses deux spéciales du camp militaire de Baumholder à disputer à deux reprises, dont le sens a cette année été inversé, et dont le degré important de pollution, laisse craindre d’éventuelles crevaisons…



RÉACTIONS DE…

Pierre Budar, Directeur de Citroën Racing

« Nous espérions clairement mieux de cette première journée et si nous avons progressé sur le bitume depuis la Corse, nous devons continuer à améliorer le comportement de C3 WRC, à l’image de ce que nous avons déjà fait par petites touches à l’assistance de mi-étape. Tout le team est mobilisé et extrêmement concentré pour faire en sorte de permettre à nos équipages de continuer à se battre et de remonter dans la hiérarchie. »


Sébastien Ogier, Pilote du Citroën Total WRT

« Forcément, je ne suis pas satisfait de cette première journée où nous avons souffert de sousvirage.  J’ai pris beaucoup de risques pour être au final à chaque fois un peu moins vite que nos deux rivaux et j’ai fait des erreurs. Le rallye reste toutefois encore très long, avec une étape de demain qui s’annonce très difficile, et nous n’allons rien lâcher tout en essayant de trouver des solutions. »


Esapekka Lappi, Pilote du Citroën Total WRT

« C’était une dure journée, avec du sousvirage et un manque de grip global sur la voiture. L’après-midi n’était pas meilleure pour moi. Nous allons à présent faire en sorte  de comprendre l’origine de nos soucis avec l’équipe technique. »



CLASSEMENT JOUR 1 

Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC) 59’12’’4

Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +2’’8

Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC) +22’’1

Meeke / Marshall (Toyota Yaris WRC) +25’’6

Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) +27’’8

Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) +40’’0

Lappi / Ferm (Citroën C3 WRC) +52’’9

Greensmith / Edmondson (Ford Fiesta WRC) +1’05’’5

Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) +1’15’’1

Passionnément Citroën - 2020  - Nous contacter

Clause de non-responsabilité de traduction 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon